Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario va de l'avant avec le projet phare de métro

Communiqué

L'Ontario va de l'avant avec le projet phare de métro

La ligne Ontario contribuera à réduire les embouteillages, à stimuler la croissance économique et la création d’emplois

Ministère des Transports

TORONTO - Aujourd'hui, Caroline Mulroney, ministre des Transports, et Kinga Surma, ministre associée des Transports (RGT), ont annoncé que le gouvernement de l'Ontario allait de l'avant avec la prochaine étape de la construction de la ligne Ontario, le projet phare de la plus grande extension du métro de l'histoire de la province. Le gouvernement lance les deux premières demandes de qualifications (DDQ) dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP), afin de choisir et de qualifier les personnes qui concevront, construiront et entretiendront la ligne de métro. La province s'attend à ce que la TTC soit responsable des opérations quotidiennes, y compris en ce qui concerne les relations de travail. La ligne Ontario est construite dans le cadre de trois contrats en PPP distincts.

« Sous la direction du premier ministre Ford, notre gouvernement prend des mesures sans précédent pour étendre le service de métro et réduire les embouteillages dans la région du Grand Toronto », a déclaré la ministre Mulroney. « En lançant ces premiers appels d'offres, nous nous rapprochons de la réalisation de notre vision du transport en commun et nous contribuons à générer une activité économique et à créer des dizaines de milliers d'emplois, alors que la province se remet de la pandémie de COVID-19. »

La ligne Ontario de 15,5 kilomètres s'étendra de Exhibition/Place de l'Ontario au Centre des scriences de l'Ontario. Les plans actuels comprennent 15 stations potentielles, dont 17 nouvelles liaisons multimodales avec le réseau GO, les stations de métro et les lignes de tramway existantes de la TTC, et la ligne TLR Eglinton Crosstown.

Les deux premiers appels d'offres lancés porteront sur les systèmes de matériel roulant, un contrat d'exploitation et de maintenance pour l'ensemble de la ligne et un contrat de conception-construction-financement pour la partie sud de la ligne Ontario. La DDQ pour le lot de génie civil nord sera publié une fois que le soumissionnaire retenu pour le lot de génie civil sud sera choisi.

« Les investissements dans des projets d'infrastructure, comme la ligne Ontario, seront essentiels pour remettre les gens au travail et améliorer la qualité de vie des habitants de la région du Grand Toronto », a déclaré Kinga Surma, ministre associée des Transports (RGT). « Pour construire des projets de cette ampleur, cependant, nous avons besoin de tout le monde à la table. Nous demandons au gouvernement fédéral de s'engager à payer sa juste part, soit au moins 40 % des quatre projets de métro d'importance nationale. »

Les entreprises intéressées à soumissionner pour ces contrats doivent s'inscrire sur www.merx.com pour télécharger les DDQ respectifs. Infrastructure Ontario et Metrolinx évalueront les soumissions aux DDQ et les équipes présélectionnées qui seront invitées à répondre à une demande de propositions à l'automne 2020.

« La ligne Ontario est l'un des plus importants projets d'infrastructure de transport en commun pour l'Ontario depuis une génération », a déclaré Laurie Scott, ministre de l'Infrastructure. « Aller de l'avant avec ces contrats d'approvisionnement montre que le gouvernement reste déterminé à construire l'infrastructure de transport en commun dont nous avons tant besoin pour réduire la congestion et contribuer à la reprise économique et au renouvellement de notre province. »

En avril 2019, la province a annoncé sa nouvelle vision historique en matière de transport, dont le coût préliminaire est estimé à 28,5 milliards de dollars. Cela comprend quatre projets de transport en commun prioritaires : la toute nouvelle ligne Ontario, le prolongement du métro de Scarborough avec trois arrêts, le prolongement du métro de Yonge vers le Nord et le prolongement de la ligne transurbaine Eglinton Crosstown vers l'Ouest.

Faits en bref

  • En plus des trois contrats en PPP, certains segments de la ligne Ontario, où le tracé rejoint les corridors ferroviaires du réseau GO, feront l’objet de marchés publics distincts. Les travaux sur ces tronçons devraient commencer avant le début de la construction des trois grands lots de travaux.
  • La TTC sera responsable des opérations quotidiennes, y compris en ce qui concerne les relations de travail. La maintenance dont la société de projet pourrait être responsable comprend le rétablissement des activités de la ligne Ontario, la restauration de l'électricité, la coordination avec les sociétés de services publics ou autres en fonction de la source de l'incapacité à rétablir les opérations.
  • Le 18 février, la ministre Mulroney a présenté la Loi de 2020 sur la construction plus rapide de transport en commun, qui, si elle est adoptée, fournira à la province les outils nécessaires pour accélérer le processus de planification, de conception et de construction des quatre projets prioritaires de transport en commun.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Travail et emploi Voyage et loisirs