Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Redéfinition de la population francophone

Communiqué archivé

Redéfinition de la population francophone

Le gouvernement McGuinty s'adapte aux changements démographiques de l'Ontario

L'Ontario adopte une nouvelle définition de la population francophone de la province qui reflétera mieux l'évolution et la diversité des communautés francophones de l'Ontario.

À des fins statistiques, les francophones étaient auparavant définis comme ceux dont la langue maternelle était le français. Cette nouvelle définition inclusive englobe ceux dont la langue maternelle n'est ni le français ni l'anglais mais qui ont une bonne connaissance du français comme langue officielle et qui utilisent le français à la maison, ce qui comprend un grand nombre de nouveaux arrivants en Ontario. 

La définition précédente ne considérait pas comme francophones environ 50 000 Ontariennes et Ontariens qui parlent le français tous les jours. La Fondation Trillium a déjà adopté cette nouvelle définition pour ses propres analyses statistiques.  

Faits en bref

  • Selon la nouvelle définition, les francophones représentent 4,8 % de la population de l'Ontario pour un total de 580,000 personnes. En se basant sur la définition précédente, ils représentaient 4,4 % de la population.
  • Avec la nouvelle définition, la population francophone de Toronto augmente de 42 % et celle d'Ottawa connaît une hausse de 10 %.
  • Le premier rapport annuel du commissaire aux services en français de l'Ontario en 2008 recommandait une nouvelle définition de francophone afin de mieux refléter la communauté.

Ressources additionnelles

Citations

« La communauté francophone désirait une définition plus inclusive qui reflète mieux sa diversité. Cette nouvelle définition donnera au gouvernement une meilleure idée de la demande pour les services en français dans la province et aidera ainsi les ministères à mieux planifier la prestation de ces services. »

Madeleine Meilleur

ministre déléguée aux Affaires francophones

« Le visage de la population francophone de l'Ontario a considérablement changé au cours des vingt dernières années et il est important de reconnaître cette nouvelle réalité. Cette définition inclusive va renforcer le sentiment d'appartenance et la fierté de 50 000 nouveaux francophones dans notre province. »

Helen Burstyn

présidente du conseil d'administration, Fondation Trillium de l'Ontario

Partager

Sujets

Gouvernement Francophones