Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Comité consultatif du monument des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens

Document d'information archivé

Comité consultatif du monument des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens

Ministère des Affaires francophones

Le comité consultatif du monument des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens est composé d'experts en art, en architecture, en aménagement paysager, en histoire et en patrimoine culturel franco-ontarien, ainsi que des représentants de la communauté franco-ontarienne. Le Comité fournira des conseils quant à l'énoncé de conception du projet, à sa vision et à la sélection du concept graphique du monument pour aider à assurer que le monument soit attrayant, percutant et pertinent; qu'il contribue de façon positive au paysage culturel et au domaine public de Queen's Park; et qu'il laisse un legs permanent à la communauté franco-ontarienne et à toute province.


Représentant de la communauté franco-ontarienne :

Carol Jolin, président, Assemblée de la francophonie de l'Ontario, Ottawa

C'est en 1983 que Carol Jolin débute sa carrière dans la francophonie ontarienne en devenant moniteur d'un programme de langues. Dès l'année suivante, il obtient un poste d'enseignant auprès du Niagara South Board of Education, débutant une carrière en éducation de 31 ans qui a pris fin en juin 2016. Cette carrière lui a permis de vivre à Welland, Toronto, Barrie et Ottawa où il réside maintenant.

Actif au sein de l'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) depuis 1992, M. Jolin a accédé à la présidence provinciale en 2012, poste qu'il a occupé jusqu'à sa nomination à la présidence de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario en 2016. Il a également siégé au conseil d'administration de la radio communautaire CJFO (qui est devenue Unique FM) durant cinq ans et à celui de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario en tant que représentant du secteur de l'éducation, pendant deux ans.

Grâce à son rôle au sein de l'AEFO, à ses fonctions de représentant syndical des enseignantes et enseignants francophones et à son engagement en faveur de la promotion du français, Carol Jolin est resté impliqué de façon active dans les dossiers de la francophonie en Ontario. Il a voyagé dans toute la province ce qui lui a permis de connaître les différentes réalités et les différents enjeux auxquels la communauté francophone est confrontée.


Expert en histoire et en patrimoine franco-ontariens :

Michel Prévost, archiviste en chef, Université d'Ottawa, Ottawa

Michel Prévost est président de la Société d'histoire de l'Outaouais depuis 1997. Il est titulaire d'une maîtrise en histoire canadienne de l'Université d'Ottawa et d'un doctorat honorifique de l'Université de Saint-Paul.

M. Prévost a consacré près de 40 ans à la préservation et à la promotion du patrimoine archivistique, historique, religieux et bâti de l'Ontario français et de l'Outaouais. Grâce à ses nombreuses chroniques dans les médias, publications, conférences et visites guidées, il ne cesse de sensibiliser la population à l'importance de l'histoire et du patrimoine, et en particulier à l'importance de l'histoire et du patrimoine des Franco-Ontariens. Il a aussi joué un rôle actif au sein du Comité organisateur provincial du 400e anniversaire.

Michel a reçu de nombreux prix et récompenses, notamment le Prix d'excellence du patrimoine de la Ville d'Ottawa et de la Ville de Gatineau, le Prix du patrimoine Roger Bernard, l'Ordre de la Francophonie de Prescott et Russell et le Prix du recteur pour services rendus à l'Université d'Ottawa. En 2004, il est choisi comme Personnalité de l'année dans la catégorie arts et culture par Radio-Canada et le journal Le Droit. En 2013, il reçoit le Prix Richelieu Fondateur Albert-Boyer et le Réseau du patrimoine franco-ontarien crée un prix qui porte son nom : la Bourse Michel-Prévost en histoire régionale à l'Université d'Ottawa.  


Experts en architecture, en design urbain et en patrimoine culturel :

Anne Bordeleau, professeure agrégée et directrice O'Donovan, école d'architecture de l'Université de Waterloo, Waterloo

Architecte agréée et historienne, Anne Bordeleau est titulaire d'un Ph. D. de la Bartlett School of Graduate Studies (University College, Londres, R.-U.) et d'une maîtrise professionnelle d'études supérieures en histoire et théorie de l'architecture de l'Université McGill (Montréal). 

Les travaux de recherche de Mme Bordeleau portent sur les dimensions temporelles du moulage, du dessin, de la cartographie, des bâtiments et de l'architecture de façon plus générale. Ses cours, ses travaux de recherche et sa pratique ont englobé de nombreux domaines allant de l'histoire médiévale à l'histoire culturelle moderne, en passant par l'histoire et la théorie de l'architecture au dix-neuvième siècle, et la préservation et la communication de la culture par le biais de l'architecture. Ses recherches sur le dix-neuvième siècle, l'indicialité, la monumentalité, le moulage ou la cartographie sont fondamentalement ancrées dans l'étude de la relation entre l'architecture, le temps et l'histoire. 

Outre ses chapitres et articles publiés dans des revues internationales (The Journal of Architecture, Architectural Theory Review, Architectural History, Architecture_MPS, Footprint), elle a collaboré à deux expositions majeures (The Evidence Room à la Biennale de Venise 2016, et La preuve par l'Architecture au Centre Canadien d'Architecture en 2016). Elle est l'auteure d'une monographie, Charles Robert Cockerell, Architect in Time: Reflections around Anachronistic Drawings (Ashgate, 2014).  


Dr. Terrance Galvin, directeur, école d'architecture McEwen, Université Laurentienne, Sudbury

Terrance Galvin était auparavant directeur de l'école d'architecture et professeur agrégé à l'Université Dalhousie, à Halifax. Il y a enseigné l'histoire et la théorie et la conception architecturales, et a obtenu un prix d'excellence en enseignement du Student Union. Il a aussi été professeur auxiliaire et associé en recherche à l'Université McGill, à Montréal. 

Bilingue, il a été président du Conseil canadien de certification en architecture et a siégé à de nombreux conseils provinciaux et nationaux régissant l'enseignement et la pratique de l'architecture au Canada. Il a étudié l'architecture à l'Université de Toronto et à la Technical University of Nova Scotia, obtenant sa maîtrise en architecture à l'Université McGill (1990) et son doctorat en architecture à l'Université de Pennsylvanie. Ses travaux universitaires et de recherche appliquée l'ont amené à collaborer avec des collectivités au Pérou, en Inde, en Thaïlande et au Mexique. Ses écrits ont été publiés au Canada, aux États-Unis et en Allemagne. 


Experte en art public et représentante de l'archiviste de l'Ontario :

Lani Wilson, conservatrice, collection d'arts du gouvernement de l'Ontario, Archives publiques de l'Ontario, Toronto

Lani Wilson a obtenu son baccalauréat ès arts avec spécialisation en histoire des beaux-arts de l'Université de Toronto. Elle est actuellement conservatrice, collection d'arts du gouvernement de l'Ontario aux Archives publiques de l'Ontario. 

Depuis qu'elle a commencé à travailler aux Archives publiques de l'Ontario, en 2004, Lani s'est efforcée d'améliorer le programme de prêt des plus de 2 700 œuvres d'art de la collection en augmentant le nombre d'œuvres mises à la disposition du public dans plus de 35 petites et grandes villes de l'Ontario. Elle a aussi œuvré à la promotion de la collection d'art en améliorant les communications sous forme de vidéos, d'articles et de ressources en ligne. 

En tant que conservatrice, Lani a aussi géré des projets de conservation de toutes les œuvres d'art et a acheté de nouvelles œuvres pour la collection. Elle est la récipiendaire de la Médaille du jubilé de diamant et siège à de nombreux comités d'art public à Toronto. Elle y promeut le patrimoine et la durabilité des œuvres d'art, dans l'intérêt des générations futures.


Experte en architecture ainsi qu'en art et aménagement urbains, représentant la collectivité locale (Université de Toronto) :

Christine Burke, directrice de la planification du campus et des installations, Université de Toronto, Toronto

Architecte professionnelle agréée, Mme Burke travaille depuis 19 ans à Toronto comme à l'étranger dans la planification directrice à grande échelle ainsi que dans l'art, l'aménagement et le développement urbains. Possédant une formation multidisciplinaire, notamment une maîtrise en études d'art, d'aménagement et de développement urbains obtenu à la Harvard Graduate School of Design, elle a à cœur de concevoir de superbes quartiers urbains et espaces publics.

En tant que directrice de l'aménagement du campus et des installations et urbaniste en chef à l'Université de Toronto, Christine définit la vision et les orientations relatives à tous les aspects de l'aménagement du campus et des installations. Son travail consiste à élaborer et à maintenir les plans directeurs de l'université, à diriger de grandes initiatives en matière de planification de projets d'immobilisations, à formuler des recommandations concernant la planification, la conception et l'aménagement, à gérer l'ensemble des biens loués par l'université ainsi qu'à assurer le dialogue avec les parties prenantes internes, les municipalités et les communautés de voisinage.

Auparavant, elle administrait des projets de planification et de développement immobiliers avec Toronto Community Housing dans le cadre de l'initiative de revitalisation du quartier de Regent Park. À titre de consultante, elle avait aussi collaboré à des projets de développement urbain axés sur la revitalisation des quartiers, la construction de collectivités durables et la consultation des parties prenantes, et ce, aux secteurs public et privé au Royaume-Uni, en Amérique du Nord et en Asie.


Représentante du ministère parrainant

Kelly Burke, sous-ministre adjointe, Office des affaires francophones, Toronto

Kelly Burke est la sous-ministre adjointe de l'Office des affaires francophones (OAF) depuis juin 2014. Elle est avocate et a été membre active de la communauté francophone de l'Ontario dans les secteurs de la justice, de l'éducation et du renouveau démocratique. Elle a aussi antérieurement été enseignante en immersion française, une profession qu'elle a exercée à Toronto, à Sarnia et à Cornwall.

Mme Burke travaille au sein de la fonction publique de l'Ontario depuis plus de 18 ans. Avant d'assumer son rôle actuel, Mme Burke a occupé des postes de cadre supérieur au ministère du Procureur général où elle a notamment coordonné la prestation des services juridiques entre les ministères du gouvernement de l'Ontario, géré des litiges civils de haut niveau et dirigé l'élaboration et la mise en œuvre des programmes en français. Elle a aussi occupé d'autres postes de cadre supérieur au sein du ministère des Services gouvernementaux et du Secrétariat du renouveau démocratique, Secrétariat de l'Assemblée des citoyens sur la réforme électorale.  

Mme Burke détient une maîtrise en droit de l'Université York, un baccalauréat en droit de l'Université d'Ottawa et un baccalauréat ès lettres et éducation de l'Université Queen's. 

Partager

Sujets

Arts et culture Gouvernement Domicile et communauté