Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Accroître l'accès à la justice en français

Communiqué

Accroître l'accès à la justice en français

L’Ontario investit dans le tout premier Centre de formation continue en français pour les professionnels du droit de la province

L'Ontario, en partenariat avec la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, améliore l'accès à la justice en français en créant le premier Centre de formation professionnelle continue en français pour les professionnels du droit.

Le projet pilote pratiquO permettra aux professionnels francophones et francophiles de la justice en Ontario de satisfaire aux 12 heures de formation continue annuelle requises par le Barreau du Haut-Canada, et aux non-juristes de perfectionner leurs compétences juridiques, en français.

Les professionnels de la justice de toute la province sont invités à bénéficier de cette formation juridique continue en français qui incluera à la fois des cours en ligne et en personne. Le projet pilote s'étend de juin 2017 à août 2018. 

Améliorer l'accès à la justice pour les francophones et soutenir la formation continue en français pour les professionnels de la justice, fait partie intégrante de notre plan stratégique visant à créer davantage d'emplois, à faire croître notre économie et à aider les Ontariens dans leur vie de tous les jours.

Faits en bref

  • L’Ontario investit 100 000 $ dans le projet pilote pratiquO.
  • pratiquO répond aux recommandations de deux rapports appelant le gouvernement à améliorer l’accès aux services juridiques en français : le rapport annuel 2009 du Commissaire aux services en français et le rapport Accès à la justice en francais, du Comité consultatif de la magistrature et du barreau sur les services en français.
  • L’Université d’Ottawa est en charge du développement du Centre de formation et de s’assurer du bon déroulement de la phase pilote de juin 2017 à août 2018.
  • pratiquO offrira des séances de formations mensuelles en français dans divers domaines du droit, en personne ou à distance, dédiées aux juristes, parajuristes et non-juristes (agents de police, agents de probation, greffiers, etc.) francophones et francophiles de la province.
  • Ce projet piloté par l’Office des affaires francophones et l’Université d’Ottawa est soutenu par Patrimoine canadien, Justice Canada, le Barreau du Haut-Canada et l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Marie-France Lalonde

« Le projet pilote pratiquO a éte créé afin d’améliorer l’accès aux services en français au sein du système judiciaire et je suis ravie de voir ce projet se concrétiser. Le but de cette initiative est d’encourager nos juristes à exercer en français au bénéfice des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens de toute la province. »

Marie-France Lalonde

Ministre déléguée aux Affaires francophones

Yasir Naqvi

« Ce centre nous permettra de faire des avancées importantes en vue de batir un système judiciaire moderne, efficace et accessible. Ce projet montre clairement aux citoyennes et aux citoyens de l’Ontario et du Canada notre engagement envers la promotion du français au sein de notre système judiciaire. »

Yasir Naqvi

Procureur général de l’Ontario

« La Section de common law de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa est très fière de mettre à profit son expertise particulière afin de mettre sur pied un centre de formation professionnelle continue unique en son genre. Grâce à l’appui de l’Ontario, pratiquO offrira une formation professionnelle continue aux juristes et autres intervenants du système de justice, et ce, en français. »

Alain Roussy

Directeur de pratiquO, Faculté de droit de l’Université de d’Ottawa

« Le Barreau du Haut-Canada est ravi d’assister au développement d'une formation juridique française ciblée pour les licenciés au travers de pratiquO, et nous sommes très heureux d’appuyer cette nouvelle initiative, unique en son genre. Nous nous réjouissons de développer une relation étroite avec l'Université d'Ottawa et pratiquO afin d'aider à accroître le contenu de la formation juridique française disponible pour les titulaires de licence, tout en leur permettant de mieux répondre à leurs exigences en matière de formation professionnelle continue. »

Paul B. Schabas

Trésorier du Barreau du Haut-Canada

Partager

Tags

Éducation et formation Gouvernement Lois et sécurité Francophones