Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Découvrez les récipiendaires : Paulette Gagnon, Margaret Aerola et William Burton

Document d'information archivé

Découvrez les récipiendaires : Paulette Gagnon, Margaret Aerola et William Burton

Les Prix de la francophonie de l'Ontario 2018

Les trois récipiendaires :

PAULETTE GAGNON - PRIX FRANCOPHONE

Originaire de Hearst, Paulette Gagnon a commencé sa carrière dans les années 70 au sein de plusieurs organismes communautaires.

Pendant les années 80, elle a été instrumentale dans la professionnalisation du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO). Bâtisseuse à la personnalité rassembleuse, elle fut directrice générale du centre de théâtre La Nouvelle Scène, à Ottawa, lors de sa construction et des premières années d'exploitation.

Paulette Gagnon a toujours donné sans compter ses heures, que ce soit au TNO, à La Nouvelle-Scène, au Théâtre français du Centre national des Arts, à la Fédération culturelle canadienne-française dont elle fut présidente ou à l'Association des théâtres francophones du Canada où elle mit sur pied d'importants projets structurants pour le milieu théâtral du Canada français.

Pour ce qui devra être sa dernière initiative, Paulette Gagnon s'associe au Regroupement des organismes culturels de Sudbury afin d'entreprendre l'important projet de la Place des Arts, un lieu francophone de création qui aura pignon sur rue au centre-ville du Grand Sudbury.

Paulette Gagnon s'est éteinte en octobre 2017, à la veille de l'annonce d'une subvention du gouvernement fédéral pour le financement de la Place  des Arts. Elle avait 62 ans.

Mentor pour des générations d'artistes, de travailleurs culturels, et d'artisans de la francophonie, elle fut un modèle humble et accessible, appuyant avec plaisir ceux et celles qui l'approchèrent pour un simple conseil ou pour une aide plus importante.

Paulette Gagnon a lutté toute sa vie pour que la culture francophone puisse vibrer en Ontario. « L'identité, c'est important. Quand nous n'avons pas une identité claire, ça fait de nous des êtres plus fragiles », disait-elle dans une entrevue accordée à TFO en 2015 à l'émission Carte de visite.


MARGARET AEROLA - PRIX FRANCOPHILE

Margaret Aerola est administratrice à Bendale Acres depuis les 19 dernières années. Avant d'occuper ces fonctions, elle était directrice des soins infirmiers au sein de la Division des foyers et des services de soins de longue durée de la ville de Toronto. Professionnelle chevronnée des soins de santé, elle a obtenu son baccalauréat en soins infirmiers à l'Université de Toronto puis a entamé un parcours professionnel diversifié.

Margaret Aerola est convaincue que la capacité de communiquer dans sa langue maternelle et de recevoir des soins dans cette langue a une incidence sur les résultats en matière de santé et de qualité de vie. Le défi consistant à offrir ces services à une population francophone minoritaire au sein d'une population diverse mais principalement anglophone l'a poussée à nouer de nombreux partenariats, à accroître les possibilités d'éducation clinique et les occasions de bénévolat pour les étudiantes et les étudiants francophones et francophiles et, dernièrement, à collaborer avec des partenaires du secteur de la santé à l'élaboration d'un modèle optimal de soins de longue durée francophones.

« L'engagement et la passion des membres de la communauté francophone, la fierté du personnel du Pavillon, la volonté des dirigeants communautaires et des professionnels de la santé, et le soutien de la Division des foyers et des services de soins de longue durée de la ville de Toronto m'ont permis, personnellement, d'acquérir l'expérience la plus valable de ma carrière professionnelle au sein de la fonction publique », a déclaré Margaret Aerola.


WILLIAM BURTON - PRIX JEUNE

William Burton s'implique activement dans la communauté francophone et dans plusieurs activités de l'industrie culturelle. Parmi ses nombreuses réalisations, comptons son implication pour son entreprise sociale intitulée « Le Réveil », compagnie qui informe la communauté franco-ontarienne d'Ottawa des activités culturelles et artistiques à venir dans la région. 

Malgré son jeune âge, William a déjà reçu de nombreux prix de reconnaissance. En mars dernier, William a remporté le concours « Créer ton entreprise en 24h » offert par le Centre d'Entrepreneuriat de la Cité pour Le Réveil. En 2016, lors du Gala du Prix Bernard-Grandmaître, il a reçu le Laurier « Jeunesse de l'année » pour ses efforts à titre d'ambassadeur pour la communauté francophone dans son milieu scolaire. William a également remporté le prix « Méga-Fun! » à l'occasion des 22e Jeux franco-ontariens en mai 2015. Ce prix, inspiré par le travail de Félix Saint-Denis, reconnaît l'implication et le dévouement des jeunes leaders de l'Ontario français.

Ce jeune leader se soucie fortement de son rôle d'ambassadeur de la francophonie en Ontario. Sa persévérance à poursuivre ses rêves fait de lui un modèle pour la jeunesse francophone. 

« William a su faire sa place dans la communauté artistique et se faire un nom, affirme Maëva Leblanc, agente de projet à Réseau Ontario et proche collaboratrice de William ». Madame Leblanc ajoute « il est d'ailleurs difficile de résumer toutes les contributions de William à la relève de l'Ontario français, car il est sur tous les fronts! »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Arts et culture Gouvernement Francophones