Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Investissements de l'université de Guelph

Document d'information archivé

Investissements de l'université de Guelph

Le gouvernement, tel qu'il l'avait annoncé dans le budget 2008 de l'Ontario, accorde un nouveau financement ponctuel de 56 millions de dollars à l'Université de Guelph. Il s'ajoute au financement continu fourni en vertu du partenariat entre l'université et le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

Cette somme sera dépensée en respect des priorités à long terme du ministère, de la façon indiquée ci-dessous.

Innovation en R et D agroalimentaire

De nouveaux domaines de recherche qui vont au-delà de la production traditionnelle de marchandises en vrac seront financés, notamment :

  • le développement et l'amélioration de produit par l'entremise de la chaîne de valeur;
  • la production agricole durable;
  • la viabilité environnementale;
  • les politiques agricoles et rurales;
  • les usages industriels pour la bio-économie;
  • les aliments pour la santé;
  • la capacité d'intervention en cas d'urgence;
  • la formation des étudiants diplômés.

De nouvelles modalités d'application et de transfert des connaissances seront également financées afin de s'assurer que la recherche soit efficacement diffusée et adoptée. Cela comprend la mise en marché, la sensibilisation, des publications et la création d'une base de données sur la gestion des connaissances.

Investissement stratégique dans la santé animale

Ce volet comporte des activités destinées à fournir à l'Ontario des méthodes améliorées pour régler une crise en matière de santé animale :

  • de nouveaux tests pour les maladies émergentes;
  • une surveillance de base pour la détection précoce des nouveaux dangers;
  • l'élaboration et l'essai de plans d'urgence et de continuité des opérations pour le Laboratoire de santé animale.
Collège de médecine vétérinaire de l'Ontario

Les nouvelles initiatives en matière de santé publique vétérinaire et pour les gros animaux comprennent notamment :

  • le placement de diplômés dans les nouveaux domaines, y compris la santé publique vétérinaire et les zoonoses (maladies qui peuvent être transmises des animaux aux humains et vice versa);
  • de nouvelles initiatives pour aborder le besoin de vétérinaires pour gros animaux dans les régions éloignées.

Partager

Sujets

Domicile et communauté Régions rurales et du Nord