Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Négociations sur l'agriculture à l'OMC

Communiqué archivé

Négociations sur l'agriculture à l'OMC

le Québec et l'Ontario demandent au gouvernement fédéral de redoubler d'ardeur dans la défense de la gestion de l'offre

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, M. Laurent Lessard, et son homologue de l'Ontario, la ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Mme Leona Dombrowsky, se disent profondément préoccupés du traitement accordé aux productions agricoles sous gestion de l'offre dans le dernier document de référence déposé par le président du Comité de négociations sur l'agriculture à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

«Le nouveau texte n'assure toujours pas la protection recherchée pour les produits canadiens sous gestion de l'offre, soit le lait, la volaille et les œufs », a indiqué le ministre Lessard. «Il est primordial que le gouvernement fédéral obtienne la flexibilité qu'il demande afin de préserver les mécanismes de gestion de l'offre », a ajouté le ministre.

«Le texte du Comité ne cadre absolument pas avec les objectifs du gouvernement fédéral à l'égard de ces négociations », a déclaré la ministre Dombrowsky. «De plus, il est essentiel que les producteurs qui sont liés à la gestion de l'offre trouvent leur compte dans les nouvelles règles commerciales portant sur l'agriculture », a précisé la ministre.

«Il y a lieu de s'inquiéter puisque, selon les représentants fédéraux, les négociations portant sur les règles commerciales dans le secteur de l'agriculture pourraient se conclure en juin », a conclu le ministre Lessard.

Les deux ministres ont convenu de faire le point sur cet important sujet à l'occasion de la prochaine rencontre fédérale-provinciale des ministres de l'Agriculture qui se tiendra à Toronto le 30 mai prochain. Ils comptent bien insister auprès du gouvernement fédéral pour qu'il continue de défendre vigoureusement la gestion de l'offre dans les négociations de l'OMC.

Au Québec et en Ontario, les secteurs sous gestion de l'offre représentent des recettes monétaires de l'ordre de 4,9 milliards de dollars, soit respectivement 39 % et 28 % du total des recettes de ces provinces.

Partager

Sujets

Affaires et économie Impôts et avantages fiscaux