Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le biogaz « électrise » l'innovation écologique en Ontario

Communiqué archivé

Le biogaz « électrise » l'innovation écologique en Ontario

Le gouvernement McGuinty soutient la production d'énergies renouvelables

Les agriculteurs ontariens accueillent extrêmement bien le Programme ontarien d'aide financière pour les systèmes de biogaz avec 46 études de faisabilité et 12 projets de construction de systèmes de biogaz approuvés au cours de l'année dernière.

Mark Donnan, de l'exploitation Donnandale Farms, près de Stirling, où la ministre a annoncé le lancement du programme, a été un des premiers agriculteurs à présenter une demande de subvention. Son projet utilisera des matières organiques provenant de son exploitation agricole et d'ailleurs. Il devrait commencer à fonctionner en septembre 2009.

Le Programme ontarien d'aide financière pour les systèmes de biogaz aide les agriculteurs et les entreprises rurales à étudier la faisabilité reliées à l'installation de systèmes de biogaz. Les subventions sont destinées à couvrir une partie des coûts liés à la construction et à la mise en oeuvre. Les demandeurs peuvent obtenir jusqu'à 400 000 $.

Le biogaz est le résultat de déchets organiques tels que le fumier, les résidus de cultures et les déchets issus de la transformation d'aliments qui se convertissent en carburant. Comme le gaz naturel, le biogaz peut être utilisé pour faire fonctionner des génératrices, des moteurs, des chaudières et des brûleurs.

Faits en bref

  • Le gouvernement de l'Ontario a engagé 11,2 millions de dollars dans le Programme ontarien d'aide financière pour les systèmes de biogaz, ce qui montre qu'il reste déterminé à faire croître le secteur des énergies vertes.
  • Lorsqu'il fonctionnera à 100 %, le digesteur anaérobie de Mark Donnan devrait produire environ 500 kilowatts d'électricité, tous les jours, 24 heures par jour. Cela représente une puissance capable de répondre aux besoins en électricité de quelque 400 ménages.
  • La digestion anaérobie ne fait pas que produire de l'énergie et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elle permet aussi de traiter du fumier et d'autres matières organiques, pour les rendre plus respectueux de l'environnement.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Grâce à de nouvelles technologies novatrices comme le biogaz, nous n'avons plus à choisir entre une économie robuste et un environnement sain. Utiliser du biogaz pour produire de la chaleur et de l'électricité dans une exploitation agricole est un excellent exemple des possibilités qui sont créées lorsque nous appuyons l'innovation. »

Leona Dombrowsky

ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord