Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario investissent pour renforcer la biosécurité

Bulletin archivé

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario investissent pour renforcer la biosécurité

Le programme de sensibilisation va aider à réduire les risques liés aux maladies, aux agents pathogènes et aux ravageurs dans les exploitations agricoles

Grâce aux fonds que les gouvernements du Canada et de l'Ontario investissent pour déployer des normes nationales en matière de biosécurité, les exploitations agricoles de l'Ontario vont avoir des moyens accrus pour rester saines et concurrentielles.

Le Programme de biosécurité agricole va recevoir plus de trois millions de dollars. Cette somme va aider le secteur agroalimentaire à montrer aux producteurs les avantages que représentent pour eux les mesures de biosécurité. Cela pourrait être réalisé par des activités de formation, des études et des projets pilotes en recherche appliquée.

Le renforcement de la biosécurité peut aider à réduire les risques liés aux maladies, aux agents pathogènes et aux ravageurs. On sait que ceux-ci peuvent nuire financièrement aux producteurs agricoles et à tout le secteur agroalimentaire.

Faits en bref

  • Le Canada et l'Ontario vont financer le Programme de biosécurité agricole, qui est destiné aux associations ontariennes des secteurs de l'élevage et des plantes. Le financement se fera dans le cadre de Cultivons l'avenir, une initiative fédérale-provinciale-territoriale dont le but est de soutenir la création d'un secteur agroalimentaire innovateur et lucratif, qui sait gérer les risques et réagir aux demandes du marché.
  • Le programme sera géré par le Conseil de l'adaptation agricole.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Les agriculteurs canadiens appliquent depuis longtemps des mesures préventives à la ferme pour protéger la santé de leurs animaux. Le programme aidera les agriculteurs à demeurer à la fine pointe des pratiques en matière de biosécurité - assurant ainsi la santé de leurs animaux, la durabilité de leur entreprise agricole et la vigueur de l'ensemble de l'industrie. »

Dave Van Kesteren

député de la circonscription fédérale de Chatham-Kent-Essex, au nom de Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« L'amélioration des mesures de biosécurité est un moyen de protéger la santé des animaux et des plantes. Cela favorise la viabilité financière des exploitations agricoles et celle du secteur agroalimentaire. Prendre des précautions pour éviter que des maladies s'introduisent dans les exploitations agricoles est un des meilleurs investissements que les producteurs peuvent faire. »

Leona Dombrowsky

ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Santé et bien-être Régions rurales et du Nord