Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des agriculteurs ontariens sont récompensés pour leurs innovations

Document d'information archivé

Des agriculteurs ontariens sont récompensés pour leurs innovations

Voici les lauréats des deux premiers prix du programme des Prix du premier ministre pour l'excellence en innovation agroalimentaire :

Prix du premier ministre (100 000 $)
Leamington Area Drip Irrigation - Leamington, comté d'Essex

Les tomates de l'Ontario n'ont pas à rougir de cette innovation ! Le Leamington Area Drip Irrigation est un groupe de 13 agriculteurs qui voulaient utiliser plus efficacement l'eau qui sert à irriguer leurs cultures. Le groupe a passé des années à consulter des organismes et des spécialistes un peu partout au Canada, puis a mis à profit ce savoir-faire pour concevoir et construire un nouveau système d'irrigation collectif, qui a permis d'accroître à la fois la qualité de l'eau et la fiabilité de l'approvisionnement en eau pour les agriculteurs locaux. Composé d'une canalisation de 36 kilomètres, d'un poste de pompage et d'un appareil de filtration, le système permet de surveiller avec précision la quantité d'eau puisée au lac Érié qui sert à irriguer 2 500 acres de champs de tomates dans la région de Leamington. Les agriculteurs qui sont reliés au système d'irrigation ont pu réduire ce qu'ils dépensent en énergie et en intrants, en plus d'accroître la qualité et le rendement de leurs cultures. Le système étant fixe, il n'est plus nécessaire pour les agriculteurs de réinstaller chaque année leurs appareils d'irrigation comme ils le faisaient auparavant. Et les dépenses reliées à l'eau utilisée pendant la saison des cultures ont diminué de 66 p. 100.

Prix ministériel (50 000 $)
Tigchelaar Berry Farms Inc. - Vineland, région de Niagara

Dan et Jeff Tigchelaar aident les consommateurs à manger des fraises fraîches de l'Ontario pendant presque six mois de l'année. Après des essais fructueux réalisés en 2006, leur exploitation agricole a décidé de planter, en automne, des variétés « remontantes » de fraisiers (variétés dont l'induction florale est indépendante de la longueur du jour), au lieu de planter au printemps des variétés non remontantes, comme c'est le cas normalement en culture commerciale. Leur méthode consiste à utiliser des couvertures disposées en arceaux au-dessus des fraisiers. Cela encourage un développement tardif des plantes ainsi qu'une floraison tardive, pour qu'une première récolte ait lieu au début du printemps. En associant cette nouvelle méthode à des variétés remontantes et à des variétés habituelles qui produisent leurs fruits en juin, ces agriculteurs peuvent fournir aux grossistes et détaillants ontariens des fraises fraîches locales de haute qualité, de mai à la fin d'octobre.

Au sujet des prix

Les Prix du premier ministre pour l'excellence en innovation agroalimentaire font partie d'un programme de cinq ans (c'est sa quatrième année), doté d'un budget de 2,5 millions de dollars. Jusqu'à 55 prix régionaux de 5 000 $ peuvent être décernés chaque année. Parmi les lauréats des prix régionaux sont sélectionnés le lauréat du Prix ministériel (50 000 $) et le lauréat du Prix du premier ministre (100 000 $).

Qui peut présenter sa candidature ? Les candidatures sont acceptées des agriculteurs, des producteurs primaires, des groupes d'agriculteurs, des groupes d'entreprises agroalimentaires et des organismes reliés à l'agroalimentaire. Lorsqu'il s'agit d'un groupe, il faut toutefois qu'un agriculteur fasse partie des candidats. Le programme n'est pas destiné au milieu de la recherche, puisque celui-ci jouit déjà d'autres programmes de récompense du gouvernement provincial. Les candidats ou les personnes dont la candidature est proposée doivent habiter en Ontario et avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada. Les employés de la fonction publique de l'Ontario et les membres de leur famille immédiate ne peuvent pas participer au programme.

Sortes d'innovations acceptées. Entre autres exemples des innovations que récompense le programme, citons celles-ci : améliorer des pratiques agricoles; satisfaire à des demandes des consommateurs; protéger et mettre en valeur l'environnement; assurer la santé et la sécurité à la ferme; innover dans le domaine de l'énergie; faire connaître l'agriculture à la société; encourager l'achat de nourriture locale; les initiatives en matière de traçabilité alimentaire.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Régions rurales et du Nord