Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Projets de recherche « Nouvelles orientations »

Document d'information archivé

Projets de recherche « Nouvelles orientations »

Le Programme de nouvelles orientations de recherche contribue à la croissance et à la compétitivité durables du secteur agroalimentaire de l'Ontario grâce à des investissements dans la recherche innovatrice et de qualité supérieure effectuée en partenariat avec l'industrie, des communautés/organisations rurales, d'autres ordres de gouvernement et des établissements de recherche. Voici quelques-uns des projets retenus :

Projets hydrauliques

Améliorer la réutilisation des eaux usées dans les serres et les pépinières de plants en récipient - The Soil Resources Group

Les légumes, plantes et fleurs de serre utilisent d'importantes quantités d'eau. Dans le cadre de ce projet, le degré d'efficacité de cinq technologies de traitement innovatrices sera évalué en conditions naturelles quant à leur approvisionnement en eau de qualité supérieure en vue de sa réutilisation. Les meilleures technologies seront alors partagées avec l'industrie horticole. Les résultats pourraient accroître considérablement la réutilisation des eaux usées en raison des améliorations apportées à leur qualité.

Améliorer l'utilisation efficace de l'eau dans les fermes laitières - Agricultural Research Management Systems

L'industrie laitière constituant le plus important secteur agricole en Ontario avec près de 20 % de la production agricole provinciale, une utilisation judicieuse de l'eau aura donc de véritables incidences environnementales et économiques. Dans le cadre de ce projet, des chercheurs compareront la consommation d'eau dans 20 systèmes de laiterie de différentes exploitations. Les méthodes les plus efficaces seront résumées dans des lignes directrices, qui seront alors diffusées à d'autres exploitants de ferme laitière. Des chercheurs mesureront la quantité d'eau utilisée pour notamment nettoyer les vaches avant de les traire, pour laver à grande eau le matériel de laiterie et les salles de traite, et pour effectuer d'autres tâches de nettoyage.

Améliorer l'utilisation efficace de l'eau dans le secteur du biodiesel et dans les exploitations de compostage - Université de Guelph, campus de Ridgetown

Le Centre for Agricultural Renewable Energy and Sustainability de Ridgetown a chargé un établissement de recherche sur le biodiesel d'examiner les aspects technologiques, économiques et environnementaux de la production agricole de biodiesel. Dans le cadre de ce projet, des chercheurs étudieront comment les eaux usées obtenues lors de la production de biodiesel peuvent servir à purifier le glycérol brut (servant d'ingrédient dans les aliments pour animaux) et aider à composter les déchets des exploitations avicoles. Les avantages pourraient notamment se traduire par une baisse des coûts, une amélioration de l'utilisation et de la qualité de l'eau, et une meilleure qualité de l'air provenant des exploitations avicoles; en gagnant en efficacité, en produisant moins de déchets, en représentant un autre flux de rentrées pour l'industrie du biodiesel; et en utilisant l'eau plus efficacement.

Projets de marketing

Rassembler des données pour mieux cerner le marché mondial des légumes de culture - Centre de recherche et d'innovation de Vineland

Identifier des légumes non traditionnels et trouver les meilleurs moyens de les faire pousser en Ontario est l'une des spécialités du programme World Crops de Vineland. Ce projet va un peu plus loin en identifiant les possibles obstacles ou lacunes au niveau de la transformation ultérieure et de la distribution des légumes, ainsi qu'au niveau des préférences des consommateurs quant au goût, à l'aspect et à l'odeur des produits, et d'autres facteurs du marché. L'identification des forces et des faiblesses du système actuel va aboutir à la formulation de recommandations d'amélioration destinées aux producteurs, aux détaillants et aux distributeurs. Cela peut, en retour, aider l'industrie ontarienne à mettre à profit un marché de 61 millions de dollars par mois pour la seule région du grand Toronto.

Étudier comment le secteur de la production biologique peut devenir sophistiqué - Conseil biologique de l'Ontario

Le secteur ontarien de la production biologique est en pleine expansion, mais pour aider à le rendre vraiment compétitif, ce projet va mettre sur pied un système de collecte d'information complète, fiable et abordable que les membres du secteur pourront glaner afin de prendre de bonnes décisions d'investissement ou autre.

Élaborer un modèle de marketing stratégique adapté au secteur ontarien de la production biologique - Université d'Ottawa

En Ontario, les aliments biologiques empruntent un trajet différent du producteur au consommateur que les aliments produits de manière classique. Ce projet établira la manière dont le secteur de la production biologique et celui de la production ordinaire peuvent profiter l'un de l'autre en cernant les différences, et comment mieux combler les écarts. Les avantages pour l'Ontario comprennent notamment un modèle de marketing efficace pour la production biologique; de nouvelles possibilités de commercialisation pour l'agroalimentaire biologique et classique; une meilleure compréhension du marché, des systèmes d'homologation et de distribution; et des pratiques exemplaires pour l'industrie afin d'obtenir cette information à l'avenir.

Concevoir de nouvelles roses et d'autres plantes d'ornement pour le marché de la consommation - Centre de recherche et d'innovation de Vineland

L'industrie ontarienne des plantes d'ornement a récemment connu de fortes pressions en raison de l'augmentation des importations des États-Unis et de la diminution des exportations vers ce pays - le principal partenaire commercial du Canada dans le secteur horticole. Le fait de trouver de nouvelles variétés et d'améliorer la chaîne de valeur des serres aux consommateurs pourrait contribuer à inverser cette tendance et à profiter de nouveaux débouchés. Cette étude portera principalement sur les roses de l'Ontario - ce qui représente actuellement un chiffre d'affaires annuel d'environ 62,5 millions de dollars. Les enseignements tirés par l'industrie de la rose pourraient s'appliquer au reste du secteur des plantes ornementales en termes de compétitivité et de rentabilité accrues, de remplacement des importations, et d'augmentation des exportations.

Projets de transformation des aliments

Utilisation de la robotique pour retirer le gras des coupes de porc - Université de Guelph

Dans le cadre de ce projet, un système robotique sera conçu pour retirer le gras des coupes de porc dans le but de répondre à la demande du marché mondial. Cela pourrait permettre d'accroître autant la rentabilité que l'aspect des produits, d'être plus précis lors du retrait du gras, et d'obtenir plus de marchés extérieurs pour l'industrie ontarienne.

Évaluer le degré de compétitivité de l'industrie alimentaire en Ontario - Université de Guelph

Divers acteurs de l'industrie alimentaire prendront part à cette analyse triennale à plusieurs niveaux des facteurs concurrentiels au sein de l'industrie alimentaire. Cette étude proposera une variété d'options que l'industrie pourra utiliser en fonction de la taille de l'organisation, de son degré de contrôle ou d'influence sur les facteurs, et du niveau d'analyse correspondant. Des ateliers et des consultations permanentes seront proposés aux entreprises alimentaires et aux associations agricoles, ainsi qu'à d'autres instituts de recherche, et au gouvernement.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Domicile et communauté