Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration sur les normes d'étiquetage des aliments du gouvernement fédéral

Déclaration archivé

Déclaration sur les normes d'étiquetage des aliments du gouvernement fédéral

Kathleen Wynne, première ministre et ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a fait aujourd'hui la déclaration ci-dessous concernant les normes d'étiquetage des aliments.

« J'ai été très attentive aux préoccupations de l'industrie concernant le projet du gouvernement fédéral de déréglementer les formats des contenants d'aliments. Représentée par l'Ontario Fruit and Vegetable Processors Association, l'Alliance of Ontario Food Processors et les Fabricants de produits alimentaires du Canada, l'industrie a indiqué que ce projet aurait des conséquences désastreuses pour la compétitivité soutenue du secteur de la transformation et de l'emballage des aliments au Canada et entraînerait notamment des pertes d'emplois et des fermetures d'entreprises.

« De concert avec l'Association of Municipalities of Ontario et les principaux dirigeants municipaux, j'ai œuvré pour porter directement la question à l'attention du ministre fédéral Gerry Ritz en mars 2013 et de nouveau en juillet 2013 lors de la réunion des ministres de l'Agriculture. J'ai clairement indiqué que ce projet avait eu un effet paralysant sur les activités commerciales en Ontario et qu'il menaçait l'existence de certaines entreprises en plus de dissuader des investisseurs internationaux potentiels.

« D'un bout à l'autre de la chaîne de valeur, le secteur agroalimentaire de l'Ontario emploie plus de 700 000 personnes et représente des activités économiques d'une valeur de 34 milliards de dollars pour l'économie de la province. L'Ontario a d'ailleurs l'un des plus imposants secteurs de transformation des aliments de toute l'Amérique du Nord avec 3 000 entreprises qui fournissent plus de 95 000 emplois.

« La transformation des aliments en Ontario est une industrie d'une importance capitale. Voilà pourquoi nous continuerons d'aider notre secteur agroalimentaire à se développer et à saisir les nouvelles occasions sur le marché, tant au Canada que dans le reste du monde. Il est également impératif que le gouvernement fédéral agisse de manière à favoriser le maintien des emplois en Ontario et le développement de cette importante industrie. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi