Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario crée un nouveau guide pour aider les entreprises à accroître leurs exportations

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario crée un nouveau guide pour aider les entreprises à accroître leurs exportations

Le guide rédigé en Ontario va clarifier les processus d’exportation internationaux

En rédigeant une feuille de route pour l'exportation alimentaire, c'est-à-dire un guide de référence sur les façons d'exporter des produits dans les marchés étrangers, le gouvernement de l'Ontario va aider les entreprises agroalimentaires à percer les marchés internationaux et à être mieux préparées à faire des affaires à l'étranger.

Suivant la recommandation de l'Institut canadien des politiques agroalimentaires et avec la collaboration du secteur agroalimentaire, le gouvernement provincial rédigera une nouvelle feuille de route pour l'exportation alimentaire. Dans sa feuille de route, le gouvernement :

  • donnera des conseils point par point sur les façons d'exporter des produits hors du Canada;
  • clarifiera les règlements internationaux sur l'import-export;
  • fera connaître les réussites d'entreprises qui ont exporté leurs produits.

La feuille de route sera prête en 2015. Elle comprendra des connaissances glanées lors de la mission commerciale agroalimentaire en Chine de 2015, que les ministres ont dirigée. Le marché chinois connaît une forte croissance. Il est actuellement le deuxième plus important marché pour les exportations agroalimentaires de l'Ontario.

La mission commerciale agroalimentaire en Chine de 2015 aide à concrétiser le Défi pour la croissance dans le secteur agroalimentaire, une initiative de la première ministre par laquelle le secteur est mis au défi de doubler son taux de croissance et de créer 120 000 emplois d'ici à 2020.

Aider les entreprises agroalimentaires de l'Ontario à être concurrentielles partout dans le monde s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour la province. Ce plan à quatre volets vise à renforcer la province en investissant dans les talents et les compétences de la population, en construisant de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, en créant un environnement dynamique et attrayant où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse se permettre de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • Le marché chinois connaît une forte croissance. Il est actuellement le deuxième plus important marché pour les exportations agroalimentaires de l’Ontario. En 2014, les ventes de produits agroalimentaires de l’Ontario en Chine, y compris les exportations vers Hong Kong, ont atteint 832 millions de dollars.
  • Le personnel du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales qui est rattaché au programme Exportations alimentaires Ontario peut aider les entreprises ontariennes à déterminer si elles sont prêtes à exporter leurs produits et peut leur fournir toutes sortes de ressources pour les aider à se préparer à pénétrer les marchés étrangers.
  • Le ministère des Affaires civiques, de l’Immigration et du Commerce international a placé des conseillers en développement commercial à Pékin, à Shanghai et à Chongqing. Les conseillers font connaître les produits et les entreprises de l’Ontario. Ils donnent aux entreprises ontariennes de l’information obtenue sur place et les mettent en relation avec leurs contacts.
  • Les conseillers sur place en développement du commerce agroalimentaire donnent des conseils et des avis stratégiques qui aident les entreprises agroalimentaires de l’Ontario à percer les marchés d’exportation. Ils sont typiquement des professionnels du secteur alimentaire qui ont beaucoup d’expérience, ainsi que des contacts et d’étroites relations dans les marchés ciblés.

Ressources additionnelles

Citations

Jeff Leal

« Notre gouvernement tient à aider les entreprises agroalimentaires à percer les marchés internationaux. Les entreprises qui désirent exporter leurs produits ont besoin d’un large éventail de renseignements pour les aider à prendre de bonnes décisions d’affaires. La feuille de route pour l’exportation alimentaire va réunir une panoplie de ressources et de services qui aideront les entreprises ontariennes à réussir dans le marché chinois, un marché très concurrentiel et lucratif. »

Jeff Leal

ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

Michael Chan

« Le succès économique de l’Ontario est dû directement à nos partenariats stratégiques dans les marchés émergents. L’établissement de relations commerciales aide le secteur agroalimentaire de l’Ontario à croître chez nous et aide les entreprises ontariennes à supporter avec succès la concurrence à l’échelle mondiale. La planète devient de plus en plus petite. Nous devons donc travailler en collaboration avec les entreprises d’ici et de l’étranger pour créer des emplois pour les familles ontariennes. »

Michael Chan

ministre des Affaires civiques, de l’Immigration et du Commerce international

« Les détaillants alimentaires chinois veulent vendre à leurs clients plus de produits alimentaires et plus de boissons provenant du Canada. Nous savons toutefois que nos exportateurs peuvent avoir du mal à s’y retrouver dans le régime complexe des pratiques et des règlements chinois en matière d’importation. Il nous fallait un guide concret, qui fait valoir les réussites des exportateurs et donne des conseils point par point. Le guide tombe à point nommé et pourrait être l’atout qui fait la différence entre développer ou ne pas développer un marché d’exportation dont le besoin est grand. »

Ted Bilyea

président de l’Institut canadien des politiques agroalimentaires

Contacts Médias

Partager

Tags

Régions rurales et du Nord