Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les innovations agroalimentaires honorées lors d'une cérémonie de remise de prix à Baltimore

Document d'information archivé

Les innovations agroalimentaires honorées lors d'une cérémonie de remise de prix à Baltimore

Le Programme des prix de la première ministre pour l'excellence en innovation agroalimentaire reconnaît et honore les producteurs agroalimentaires, les entreprises de transformation, les organismes et les collectivités rurales, qui grâce à leurs idées et projets innovateurs aident à renforcer nos collectivités, à favoriser un environnement viable, à créer de l'emploi et à stimuler notre économie.

Voici les lauréats des prix régionaux de la région de Durham, du comté de Hastings, du comté de Kawartha Lakes, du district de Muskoka, du comté de Northumberland et du comté du Prince Edward.

Belly Ice Cream Company Inc. - Huntsville

Vous ne trouverez pas d'ingrédients ordinaires dans la crème glacée de l'entreprise Belly Ice Cream : elle produit plutôt des saveurs comme chèvre de Woolwich et miel à la lavande. Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que le fabricant de crème glacée n'utilise pas le même lait que vous buvez. Au lieu de cela, la fondatrice Shelley Westgarth opte pour du lait de Jersey crémeux et riche en protéines produit par la laiterie Miller à Creemore. C'est un parfait partenariat d'affaires et culinaire. Le lait est ensuite transformé en mélange de crème anglaise à la laiterie, laissant Mme Westgarth libre de créer ses propres mélanges imaginatifs de saveurs. Les résultats sont plus que satisfaisants. Mme Westgarth a récemment conclu une entente avec l'entreprise United Natural Food Inc. Résultat, elle embauche trois employés supplémentaires à temps plein et commande de plus grandes quantités de lavande, de chèvre et - bien sûr, de lait de Jersey.

Black Prince Winery - Picton

Pour la plupart des vignerons, le vinaigre représente leur pire cauchemar. Pas pour l'entreprise Black Prince Winery. En partenariat avec l'entreprise Canadian Vinegar Cellars, Geoff Webb utilise ses raisins à deux différentes fins. Certains sont destinés à la fabrication de vin, bien sûr, mais d'autres sont destinés à une gamme de vinaigres vieillis en fût de qualité supérieure. Son arme secrète? L'osmose inversée. Il y a de cela plusieurs années, M. Webb a commencé à expérimenter ce procédé afin de réduire l'acidité de son vin. Lorsqu'il s'est allié à Pete Bradford de la Canadian Vinegar Cellars, il a découvert que l'osmose inversée pouvait accélérer la production de vinaigre, oxydant et désalcoolisant le vin beaucoup plus rapidement que les méthodes classiques. La technologie lui permet d'enlever l'eau du vinaigre, concentrant les sucres et créant un produit merveilleusement équilibré qui ravit les chefs et les cuisinomanes.

Brandneu Foods Canada Inc. - Cobourg

Les amateurs de collations soucieux de leur santé n'ont jamais assez de croustilles au chou vert, et l'entreprise Brandneu Foods a donc conçu un nouveau genre de déshydrateur pour satisfaire à la demande. Les boîtiers de séchage classiques en chaîne produisent des croustilles en 14 heures. En revanche, la nouvelle machine massive - baptisée Kale-O-Matic - peut sécher 250 kilogrammes de croustilles de chou vert en seulement 60 minutes. Le Kale-O-Matic est un système de convoyeur alimenté au gaz naturel qui transforme des croustilles 24 heures par jour. En plus d'accélérer le temps de production, la machine de 400 000 $ réduit aussi la main-d'œuvre, les coûts d'exploitation et fait une consommation plus écologique de l'eau de lavage. L'entreprise planifie d'ajouter cinq unités supplémentaires, permettant à plus de six millions de kilogrammes de chou vert d'être transformés chaque année. C'est une bonne nouvelle pour les producteurs de chou vert, ainsi que pour les amateurs de croustilles au chou vert de partout dans le monde.

Durham Foods - Port Perry

Afin d'atteindre une certification de salubrité des aliments et de traçabilité, les producteurs d'aliments et les entreprises de transformation doivent tenir un nombre important de dossiers et de manuels exhaustifs. Et pour les petites exploitations, cela peut être décourageant. L'entreprise Durham Foods a rendu cela beaucoup plus facile grâce à sa nouvelle application GAP. Le producteur d'épinards hydroponiques a pris les manuels de CanadaGAP - le programme national de salubrité des aliments pour les fruits et les légumes - et les a transformés en une application conviviale. Adieu la paperasse gruge-temps! Au lieu de cela, les travailleurs peuvent entrer l'information et documenter les problèmes en quelques glissements et touches sur des tablettes stratégiquement installées dans l'usine. L'application les guide avec les activités nécessaires de la journée. Elle produit des rapports et fait des vérifications en un clin d'œil, réduisant les coûts du programme de salubrité des aliments de l'entreprise.

Fisher Farm - Janetville

Ivan et Kevin Fisher n'aiment pas les tâches répétitives non nécessaires. Pourquoi balayer trois fois la même parcelle de terre lorsqu'une fois suffit? Ces producteurs de légumes couvrent leurs champs de paillis de plastique afin de réduire le besoin d'irriguer et d'utiliser des pesticides. Mais l'utilisation du matériel traditionnel pour planter les plants dans le sol nécessitait de multiples passages. C'est avant que les Fisher conçoivent un cadre qui garde la planteuse au centre du paillis de plastique. Un seul passage suffit désormais. Résultat, les Fisher ont fait bondir la productivité de 75 %, réduit l'utilisation de combustible fossile et les coûts d'intrants, en plus de réduire l'usure de leur matériel. Le cadre a déjà piqué la curiosité de producteurs locaux, et les Fisher prévoient des ventes à l'échelle commerciale cet automne.

Haute Goat - Campbellford

Lorsque Debbie Nightingale et Shain Jaffe ont commencé à élever des chèvres naines nigériennes, ils ont rapidement réalisé qu'il y avait de nombreux producteurs de chèvre qui fabriquaient déjà du lait et du fromage. Le duo a donc pris une autre voie, s'alliant à un certain nombre d'artisans ontariens afin de créer la gamme de produits de produits comestibles et de soins de la peau Haute Goat. Aujourd'hui, ils vendent de tout, allant des chocolats et aux caramels salés au fromage de chèvre - jugés « divins » par le Toronto Star - à une crème nettoyante et une crème pour les cuticules à base de lait de chèvre. La publication des chroniques de leurs aventures agricoles au moyen des médias sociaux s'est avérée être une stratégie de commercialisation avisée. Après tout, qui peut résister à des photos d'adorables chèvres? Entre-temps, la ferme est devenue un carrefour de l'agrotourisme grâce à un magasin à la ferme, des visites de la ferme, ainsi qu'à l'exploitation d'un gîte touristique.

Prince Edward County Lavender - Hillier

Depuis des années, Rolande Leblanc et Derek Ryles ont cultivé de la lavande afin d'en distiller les fleurs en huile essentielle. Mais lorsque le duo du comté de Prince Edward a ajouté de la menthe poivrée, du basilic, de la verveine citronnelle et un certain nombre d'autres plantes productrices d'huiles essentielles dans leurs champs, leur système de distillation à la vapeur ne pouvait plus suivre le rythme. L'extracteur de 100 litres prenait 16 jours pour distiller un seul lot de plantes, et le passage d'un type de plante à une autre nécessitait un processus de nettoyage laborieux. Leur nouveau système d'une capacité de 600 litres a changé la donne. Il peut distiller un lot en seulement quatre jours, ce qui stimule la production. Qui plus est, les tubes à condensation droits sont faciles à nettoyer, ce qui élimine le fardeau qu'impliquait le fait de passer d'une plante à une autre. Ces temps-ci, les choses marchent comme sur des roulettes pour l'entreprise Prince Edward County Lavender!

S and K Agro Solutions - Quinte West

Héberger un groupe de veaux entraîne des choix difficiles. Les enclos intérieurs sont coûteux à construire et difficiles à ventiler, alors que des enclos extérieurs peuvent créer un environnement boueux et sale. Kevin et Sarah Wolters ont trouvé un juste milieu astucieux avec leur conception d'abri pour veaux. Utilisant les logettes existantes, la structure en plein air fournit une zone couverte aux veaux pour qu'ils se déplacent et socialisent, alors que les écrans latéraux et les panneaux en toile contrôlent la circulation d'air et protègent leurs aliments contre le mauvais temps. Au moment de nettoyer, un système de levier permet de soulever chaque logette et de déplacer tout l'abri, laissant une chargeuse frontale peut laver la zone. L'abri a attiré l'attention de producteurs de vaches, de moutons, de chèvres, de porcs et de poulets élevés pour l'agrément, et les Wolters travaillent actuellement avec des distributeurs potentiels.

Scarlett Acres Ltd. - Colborne

Les phéromones sont dans l'air dans l'exploitation financière Scarlett Acres. Un système informatique émet des jets à des moments soigneusement choisis d'un aérosol contenant des phéromones dans ce verger de pommes du comté de Northumberland. L'objectif? Pour empêcher les tordeuses orientales du pêcher de s'accoupler sur les fruits et les feuilles qui poussent et de les ravager. Le propriétaire du verger a collaboré avec une entreprise d'agrotechnologie de la Colombie-Britannique pour tester cette nouvelle technologie. Elle s'est avérée beaucoup plus efficace que les pièges traditionnels à phéromones, qui émettent des phéromones lorsque la température s'élève, plutôt que lorsque les tordeuses sont le plus actives. Le système à aérosol réduit la nécessité de recourir à des épandages de pesticides, réduit les coûts en main-d'œuvre et lutte efficacement contre les tordeuses, créant un modèle pour les autres producteurs de fruits partout au Canada.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord