Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les innovations agroalimentaires honorées lors d'une cérémonie de remise de prix à Kingston

Document d'information archivé

Les innovations agroalimentaires honorées lors d'une cérémonie de remise de prix à Kingston

Le Programme des prix de la première ministre pour l'excellence en innovation agroalimentaire reconnaît et honore les producteurs agroalimentaires, les entreprises de transformation, les organismes et les collectivités rurales, qui grâce à leurs idées et projets innovateurs aident à renforcer nos collectivités, à favoriser un environnement viable, à créer de l'emploi et à stimuler notre économie.

Voici les lauréats des prix régionaux du comté de Leeds et Greenville, du comté de Prescott et Russell et du comté de Stormont, Dundas et Glengarry.

Bluegrass Farm - Jasper

Même au plus froid de février, l'entreprise Bluegrass Farm fait pousser des légumes-feuille, grâce à des serres et à un atout particulier. En plus de la chaleur du soleil, les quatre serres de Leela Ramachandran et Bradley Wright utilisent un système de chauffage par rayonnement à partir du plancher pour faire pousser leurs légumes-feuille tout au long du dur hiver ontarien. Alimenté par une chaudière à bois, le système écoénergétique réchauffe le sol, pas l'air. Dans leurs serres de 10 000 pieds carrés, le duo cultive des cultures résistant au froid comme des épinards, de la roquette et de la laitue. L'isolation autour du périmètre et sous le plancher aide à conserver la chaleur à l'intérieur, alors que le matériau isolant déposé sur les cultures pendant les nuits froides offre une protection supplémentaire. Pour seulement 15 $ par million de BTU, le système offre aux consommateurs de l'entreprise Bluegrass Farm leur dose de légumes frais et locaux - tout au long de l'hiver.

Derks Elevator Inc. - Chesterville

Pendant des décennies, Martin et Gary Derks ont exploité une entreprise de transformation du soya fructueuse. En 2014, cependant, un incendie a détruit leur grilloir à soya et leur presse à huile. Des cendres, quelque chose de mieux est sorti. L'entreprise a investi dans un nouveau grilloir et a conçu un meilleur procédé par trempage. Le résultat? Un meilleur tourteau de soya. Alors que le tourteau de soya traditionnel contient 44 pour cent de protéines solubles, les Derks sont parvenus à 49 pour cent. De plus, le nouveau système utilise moins d'eau et élimine la nécessité de solvants pour extraire l'huile. Finalement, il peut gérer plusieurs farines de passage de soya, ce qui permet aux Derks de transformer des fèves à identité préservée - des fèves biologiques, par exemple, ou des fèves à teneur élevée en acide oléique. Les Derks ont par conséquent trouvé de nouveaux débouchés, accru leurs revenus et ajouté deux emplois à temps plein.

Groupement de gestion agricole de l'Ontario - St-Eugène

On dit que nous vivons dans un monde où les loups se mangent entre eux et où c'est chacun pour soi. Le Groupe de gestion agricole de l'Ontario n'est pas de cet avis. Chaque membre de la coopérative agricole de 26 ans fournit ses états financiers et ses données de production, qui sont alors entrées dans le logiciel maison de l'organisme. Les rapports qui sont produits permettent à chacun de comparer ses coûts et ses ratios avec des exploitations semblables dans des zones de culture semblables. Les membres peuvent choisir de garder leur analyse confidentielle, même si les avantages associés à la confiance, au partage et à la discussion surpassent énormément les préoccupations à court terme concernant la confidentialité. Grâce à l'approche collaborative, il est possible de faire le suivi du rendement au fil des années, de circonscrire les possibilités et de résoudre des problèmes avec d'autres producteurs, ce qui prouve qu'être membre apporte réellement ses privilèges. Le modèle fructueux, qui a été importé du Québec, s'est maintenant répandu au Manitoba et au Nouveau-Brunswick.

Smart Greens - Cornwall

Pour un duo d'entrepreneurs de Cornwall, les légumes verts frais sont dans la boîte - une boîte de 320 pieds carrés pour être précis. Ils ont converti un conteneur d'expédition en « ferme » hydroponique et y ont installé des lumières DEL et un système d'irrigation en circuit fermé, en plus de développer une application mobile en nuage qui leur permet de contrôler leur culture à distance. Dans le conteneur isolé et à température contrôlée, ils produisent hebdomadairement plus de 3 000 légumes-feuilles, fines herbes et poivrons chaque semaine - sans utiliser de pesticides. Et puisque le conteneur est situé au centre-ville de Cornwall, ils ont considérablement réduit la distance en leur produit et leurs clients. Maintenant qu'ils ont franchisé la marque Smart Greens, avec l'objectif de voir éclore 50 conteneurs d'expédition semblables partout au Canada au cours des cinq prochaines années - donnant à la population urbaine canadienne accès à des légumes verts frais et locaux 12 mois par année.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord