Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les innovations agroalimentaires honorées lors d'une cérémonie de remise de prix à Belleville

Document d'information archivé

Les innovations agroalimentaires honorées lors d'une cérémonie de remise de prix à Belleville

Le Programme des prix de la première ministre pour l'excellence en innovation agroalimentaire reconnaît et honore les producteurs agroalimentaires, les entreprises de transformation et les organismes qui aident à créer des emplois, à stimuler notre économie, à renforcer nos collectivités et à favoriser un environnement viable grâce à leurs idées et projets innovateurs.

Voici les lauréats régionaux des comtés de Lennox and Addington, Northumberland et de Prince Edward :

First Ontario Shrimp Ltd. - Campbellford

De bonnes choses poussent en Ontario : une variété de produits allant des fraises aux épinards, en passant par des crevettes! Inspirés par des projets d'aquaculture intérieure américains, la famille de producteurs Cocchio vise à devenir les premiers producteurs de crevettes de l'Ontario. La famille a obtenu un permis d'aquaculture, a installé 16 réservoirs d'eau salée dans une porcherie convertie à cet effet et a travaillé avec l'ACIA pour importer des aliments pour animaux et des larves de crevettes. Grâce à leur système en circuit fermé, la famille Cocchio peut produire 136 kilogrammes de crevettes blanches du Pacifiques par semaine. Vous pouvez savourer leurs résultats innovateurs, directement de la ferme, dans plusieurs restaurants haut de gamme de Toronto.

Honey Pie Hives & Herbals - Milford

L'innovation a aidé l'entreprise Honey Pie Hives and Herbals du comté de Prince Edward à faire croître ses activités. Les propriétaires Bay Woodyard et Gavin North vendent leur miel et transforment leur cire en chandelles et en lotions, s'assurant que rien ne se retrouve aux déchets. Ils tirent aussi parti de l'eau utilisée pour rincer les opercules de cire couverts de miel qui sont un sous-produit de l'extraction de miel. Au lieu de simplement jeter cette eau, le duo la fait fermenter pour produire de l'hydromel, un type de vin ancestral. Première hydromellerie de l'Est ontarien, l'entreprise attire un flux constant de visiteurs. La demande pour cette boisson est si élevée que Mme Woodyard et M. North achètent maintenant des opercules de plusieurs étudiants qui ont terminé leur cours d'apiculture.

MacKinnon Brothers Brewing Co. - Bath

Sur leur ferme familiale âgée de 232 ans, Daniel et Ivan MacKinnon amènent le concept du local à un échelon supérieur. En réponse à la demande pour de la bière produite localement, les deux frères ont converti une grange centenaire en installation brassicole. Aujourd'hui, l'exploitation produit des bières infusées à la betterave, des bières allemandes au blé et des stouts à la menthe sauvage, des produits tous fabriqués avec leurs propres houblons, blé et orge brassicole. D'ici la fin de 2016, l'entreprise ira encore plus loin et offrira une bière faite à 100 pour cent d'ingrédients qu'elle cultive elle-même. C'est un modèle que les consommateurs souhaitent appuyer. À sa première année complète d'activité, l'entreprise a généré des ventes de plus de 600 000 $, avec des produits offerts dans 16 succursales de la LCBO et plus de 100 pompes de bière en fût.

Pyramid Ferments - Picton

Lorsque Jenna Empey et Alex Currie ont commencé à offrir leurs « Gut Shots », les gens ont fait la file pour obtenir 300 millilitres d'un tonic riche en probiotiques qui stimule les concentrations de bactéries saines dans leur système digestif. Ce produit s'est avéré si populaire dans les marchés de producteurs que Mme Empey et M. Currie le commercialisent maintenant dans des points de vente au détail et discutent de partenariats avec des entreprises de jus. Le tonic est fait des restants de saumure de leur activité principale : la production de kimchi, de choucroute et d'autres aliments fermentés. Cet ancien déchet était responsable de 13 pour cent des ventes de l'entreprise en 2015, et ce chiffre devrait doubler en 2016. Pour continuer à satisfaire à la demande pour le tonique, l'entreprise a triplé sa production de kimchi et de choucroute - une bénédiction pour les producteurs locaux de choux.

U-Pac Agri-Service - Picton

Partout dans la campagne ontarienne, un film plastique blanc recouvre les balles de foin. Le film est pratique, gardant les balles au sec, mais son emballage à des fins de recyclage à la fin de la saison est fastidieux. Et même si des compacteurs commerciaux existent, ils sont souvent chers. Lynn Douglas Leavitt a donc construit un solide « panier » en bois pour déposer le film usagé. Il est ensuite tassé en paquet compact par un compacteur à bois sur mesure attaché à une chargeuse frontale. Attachez la balle avec une corde et elle est prête à être ramassée par une entreprise de recyclage. Le système portatif de 600 $ aide les agriculteurs à rendre leurs activités plus rentables. Mme Leavitt travaille aussi avec un programme de développement des aptitudes pour les étudiants d'une école secondaire afin de fabriquer et de vendre ce produit innovateur, créant des emplois pour de jeunes travailleurs ruraux.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord