Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario lance un plan d'action pour protéger les pollinisateurs

Bulletin

L'Ontario lance un plan d'action pour protéger les pollinisateurs

La protection des pollinisateurs aide à garder les écosystèmes et les cultures en santé

L'Ontario continue son travail pour soutenir un approvisionnement alimentaire viable, des écosystèmes résilients et une économie forte en déployant son plan pour protéger les pollinisateurs de la province.

Le nouveau Plan d'action pour la santé des pollinisateurs assurera la viabilité et la productivité du secteur agricole de la province et favorisera un environnement sain en protégeant mieux les pollinisateurs. La pollinisation par les abeilles, les papillons et les autres insectes qui permettent la croissance des cultures et d'autres végétaux, fournissant plus du tiers des produits consommés en Ontario et injectant 992 millions de dollars annuellement dans l'économie de la province.

Le plan d'action décrit les mesures vigoureuses qu'adoptera l'Ontario pour aider les pollinisateurs à prospérer, notamment :

  • restaurer et protéger un million d'acres d'habitat des pollinisateurs partout dans la province;
  • soutenir une nouvelle recherche sur la santé des pollinisateurs;
  • recueillir davantage de données pour mieux surveiller les colonies d'abeilles mellifères d'élevage et les pollinisateurs sauvages, et pour faire le suivi des concentrations de néonicotinoïdes dans l'environnement;
  • mener des consultations afin de moderniser le cadre législatif de la province sur l'agriculture, ce qui peut notamment comprendre des outils modernisés pour la lutte contre les ennemis des cultures et les maladies.

Le plan se fonde sur le travail continu de la province pour protéger les pollinisateurs, notamment en offrant un régime d'assurance-production aux apiculteurs et en réduisant l'utilisation de semences traitées aux néonicotinoïdes dans l'industrie agricole. Il appuie aussi le travail réalisé par les agriculteurs de l'Ontario pour protéger l'environnement, y compris les pollinisateurs, grâce à des projets de plan environnemental dans les exploitations agricoles.

Soutenir la santé des pollinisateurs fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population.

Faits en bref

  • Les pollinisateurs de l’Ontario incluent les bourdons, les abeilles mellifères d’élevage, les abeilles solitaires, les papillons et les papillons nocturnes, certains coléoptères et mouches.
  • La population ontarienne est invitée à aider à améliorer la santé des pollinisateurs en plantant des fleurs qui leur sont favorables ou en soutenant l’un des nombreux organismes qui participent à l’amélioration de la santé des pollinisateurs.
  • L’Ontario abrite plus de 400 espèces d’abeilles, qui sont les pollinisateurs les plus communs.
  • Le 1er juillet 2015, l’Ontario est devenu la première collectivité publique en Amérique du Nord à protéger les abeilles et autres pollinisateurs avec de nouvelles règles afin de réduire de 80 % le nombre d’acres plantés avec des semences de maïs et de soya traitées aux néonicotinoïdes d’ici 2017.
  • Les agriculteurs de l’Ontario ont complété plus de 23 900 projets de plan environnemental dans les exploitations agricoles depuis 2005, notamment des projets comme la construction de brise-vent et la plantation de cultures de couverture pour stimuler la santé des pollinisateurs. La province et le gouvernement fédéral ont investi 99 millions de dollars pour appuyer ces plans.
  • Plusieurs cultures comme les pommes, les cerises, les pêches, les prunes, les concombres, les asperges, les courges, les citrouilles et les melons ont besoin de pollinisateurs.

Ressources additionnelles

Citations

Jeff Leal

« Le Plan d’action pour la santé des pollinisateurs fait partie du plan de notre gouvernement visant à garantir un approvisionnement alimentaire local viable, des habitats naturels résilients et une économie forte. Notre plan se fonde sur les changements déjà apportés par le secteur agricole pour favoriser la santé des pollinisateurs. J’applaudis les efforts des nombreux groupes et personnes, partout en Ontario, qui agissent pour améliorer la santé des pollinisateurs. Le public, l’industrie, le milieu universitaire et le secteur privé sont essentiels pour parvenir à des résultats abordant la santé des pollinisateurs afin d’améliorer le sort de l’Ontario. »

Jeff Leal

ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

Kathryn McGarry

« Les pollinisateurs sont un élément essentiel de la riche biodiversité de l’Ontario, et les gens partout dans la province ont un rôle important à jouer pour leur protection. Grâce au Plan d’action pour la santé des pollinisateurs, l’Ontario agit pour soutenir nos pollinisateurs indigènes, réaliser de nouvelles recherches et protéger l’écosystème ontarien pour les générations à venir. »

Kathryn McGarry

ministre des Richesses naturelles et des Forêts

Glen R. Murray

« L’amélioration de la santé des abeilles et autres pollinisateurs est une nécessité. Sans les pollinisateurs, la majorité des aliments que nous consommons et des habitats naturels dont nous profitons n’existeraient pas. Les pollinisateurs, notamment les abeilles mellifères, sont en déclin. L’Ontario s’est engagé à renverser cette tendance. Même si nous avons accompli des pas de géant en limitant l’utilisation des néonicotinoïdes qui nuisent aux abeilles et aux autres insectes utiles, nous avons tous encore beaucoup à faire pour protéger les pollinisateurs. »

Glen R. Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Contacts Médias

Partager

Tags

Régions rurales et du Nord