Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario appuie le développement de nouveaux bioproduits innovateurs

Communiqué

L'Ontario appuie le développement de nouveaux bioproduits innovateurs

Le financement de la recherche agroalimentaire va permettre de créer de nouveaux produits respectueux de l'environnement et des débouchés sur le marché mondial

Soucieux de protéger l'environnement, le gouvernement de l'Ontario investit dans la recherche agroalimentaire pour favoriser la création d'innovations écologiques telles que des bioproduits et des technologies de réduction et de recyclage des déchets.

La somme de 1,2 million de dollars que la province investit dans la recherche agroalimentaire va aussi renforcer l'économie de l'Ontario et stimuler l'innovation dans le secteur agroalimentaire par la mise au point de produits d'origine agricole et la détermination de divers débouchés commerciaux en Ontario et dans le monde entier.

« Cette recherche porte sur de nouveaux bioproduits, de nouvelles technologies, de nouveaux marchés et de nouvelles politiques visant à accroître la durabilité et la rentabilité du secteur agroalimentaire, a déclaré le ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, M. Ernie Hardeman. Cela aidera à créer des possibilités commerciales, environnementales et énergétiques pour les agriculteurs, les transformateurs d'aliments, les serres et les consommateurs, tout en renforçant et en diversifiant notre secteur agroalimentaire. »

Par l'Alliance pour l'innovation agroalimentaire en Ontario, le gouvernement finance des travaux de recherche menant à la création de nouveaux produits à valeur ajoutée, de nouveaux ingrédients alimentaires, de débouchés commerciaux et de technologies de réduction des déchets.

Un projet vise à mettre au point et à commercialiser des pailles biodégradables ou compostables fabriquées à partir de fibres naturelles issues du miscanthus (une plante herbacée) et des tiges de maïs cultivé en Ontario. On s'attend à ce que le matériau utilisé pour la fabrication de ces pailles puisse plus tard entrer dans la fabrication d'autres articles courants à usage unique, notamment des couverts et des récipients alimentaires.

Un autre projet utilisera la technique de l'impression tridimensionnelle (3D) pour fabriquer des produits biomédicaux et automobiles légers, stables et durables. Des produits tels que des prothèses et des poignées de porte de voiture pourront être mis au point à partir de résidus agricoles et de matières plastiques recyclées.

Sont parmi les autres travaux de recherche :
  • Créer des produits biochimiques renouvelables à partir de déchets de volaille tels que l'acide lactique utilisé dans la fabrication de bioplastiques, d'arômes alimentaires, de produits pharmaceutiques et de produits de soins personnels. 
  • Ajouter de la valeur aux fèves cultivées en Ontario en trouvant de nouvelles utilisations alimentaires pour de nouveaux produits tels que les produits de boulangerie-pâtisserie ayant de nouvelles propriétés et les ingrédients alimentaires à haute valeur ajoutée provenant de sous-produits de la transformation des fèves.
  • Étudier la possibilité de produire de l'énergie renouvelable à partir de déchets issus de la production de légumes de serre. 

« Étant l'université des sciences alimentaires du Canada, l'Université de Guelph tient à réaliser des travaux de recherche qui propulseront le secteur agroalimentaire dans l'avenir, utilisant nos découvertes pour créer des innovations uniques et durables provenant de l'agriculture, a déclaré le vice-président (Recherche) de l'Université de Guelph, M. Malcolm Campbell. Grâce à ce soutien du MAAARO, les chercheurs de l'Université de Guelph vont permettre à des entreprises de l'Ontario de créer, pour les Canadiens et le monde entier, des produits renouvelables d'origine agricole qui s'imposeront dans le monde par leur caractère novateur. »

Faits en bref

  • La somme de 1,2 million de dollars qui est destinée à de nouveaux projets dans les domaines de l'agroalimentaire et des bioproduits fait partie d'un investissement provincial annuel de 5,8 millions de dollars dans l'Alliance pour l'innovation agroalimentaire en Ontario, un investissement qui soutient des travaux de recherche réalisés à l'Université de Guelph. L'Alliance finance des travaux de recherche dans les domaines de la durabilité environnementale, de la santé et de la production animales et végétales, ainsi que dans le domaine du développement de produits agroalimentaires et de bioproduits.
  • Le fruit de la collaboration entre le gouvernement de l'Ontario et l'Université de Guelph, l'Alliance pour l'innovation agroalimentaire de l'Ontario aide les secteurs agroalimentaire et rural de la province à croître et à innover.
  • En 2018, le secteur agroalimentaire de l'Ontario a représenté 47,7 milliards de dollars du PIB de l'économie provinciale : une hausse de 2,4 p. 100 par rapport à 2017.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Régions rurales et du Nord