Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Favoriser la réussite des transformateurs de viandes de l'Ontario

Communiqué

Favoriser la réussite des transformateurs de viandes de l'Ontario

Le nouveau Comité de participation de l'industrie de la viande va continuer à améliorer la salubrité des aliments et à faire croître le secteur

WOODSTOCK - Le gouvernement de l'Ontario a annoncé une nouvelle collaboration avec le secteur de la transformation des viandes pour continuer à accroître la salubrité des aliments dans la province tout en favorisant des possibilités de croissance économique.

Le ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, M. Ernie Hardeman, et la présidente de l'organisme Meat & Poultry Ontario, Mme Carol Goriup, ont lancé aujourd'hui le nouveau Comité de participation de l'industrie de la viande et tenu sa réunion inaugurale.

Le nouveau Comité de participation de l'industrie de la viande est un moyen pour les représentants de cette industrie d'engager un dialogue avec la direction et le personnel du ministère. Il est composé de représentants du ministère, de l'organisme Meat & Poultry Ontario (anciennement Ontario Independent Meat Processors) et d'établissements de transformation des viandes.

« Les experts de ce comité apporteront leurs conseils et leurs idées sur les façons dont nous pourrions continuer à renforcer la salubrité des aliments en Ontario et à faire croître le secteur, a déclaré M. Hardeman. Cette relation importante entre notre gouvernement et le secteur de la transformation des viandes est un autre exemple des efforts que nous déployons constamment pour renforcer les normes de salubrité des aliments et de notre détermination à créer des conditions propices à la croissance et à la réussite des entreprises. »

« Meat & Poultry Ontario tient à encourager l'adoption de pratiques exemplaires pour garantir aux Ontariens et Ontariennes des produits alimentaires sûrs, nutritifs et durables, a déclaré la présidente de l'organisme Meat & Poultry Ontario, Mme Carol Goriup. Le Comité de participation de l'industrie de la viande va nous permettre d'offrir au gouvernement nos idées afin d'aider à améliorer les programmes pour qu'ils reposent sur des données scientifiques et l'évaluation des risques, et soient axés sur les résultats. »

À leurs réunions, les membres du comité de participation de l'industrie de la viande échangeront des idées et collaboreront pour trouver des façons de s'attaquer aux difficultés auxquelles est aux prises leur industrie. Ils auront notamment la possibilité de discuter des politiques, des lignes directrices et d'autres initiatives de modernisation des inspections proposées par le gouvernement, ce qui assurera une transparence accrue des processus décisionnels reposant sur des données scientifiques et l'évaluation des risques.

« Lors des tables rondes qui ont eu lieu plus tôt cette année, on m'a dit que nous devrions réunir plus souvent les membres de l'industrie de la viande pour discuter de leurs préoccupations et trouver des solutions, afin d'aider cette industrie à prendre de l'essor, a déclaré M. Hardeman. J'ai hâte de prendre connaissance des travaux du comité alors que nous continuons à maintenir nos normes élevées en matière de salubrité des aliments et de bien-être des animaux, tout en faisant croître l'économie. »

Document d’information

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord