Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le ministre Hardeman discute de la sécurité des animaux d'élevage et de l'approvisionnement alimentaire de l'Ontario avec des dirigeants municipaux

Communiqué

Le ministre Hardeman discute de la sécurité des animaux d'élevage et de l'approvisionnement alimentaire de l'Ontario avec des dirigeants municipaux

L'importance de protéger les agriculteurs, les transporteurs de bétail, les animaux d'élevage et l'approvisionnement alimentaire de la province ont été parmi les sujets de discussion

LONDON - Le ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, M. Ernie Hardeman, a tenu aujourd'hui une table ronde avec des dirigeants de municipalités rurales et des transporteurs de bétail provinciaux pour discuter des risques et des dangers liés à l'ingérence dans le transport des animaux, ainsi que des risques qu'encourent les agriculteurs et les entreprises agricoles lorsque des gens entrent sans permission dans des exploitations agricoles.

Le ministre Hardeman était accompagné du député de la circonscription provinciale de Perth-Wellington et adjoint parlementaire, M. Randy Pettapiece, pour répondre aux préoccupations soulevées par les agriculteurs, les entreprises de transformation d'aliments et les entreprises de transport d'animaux à la suite de nombreux incidents liés à des entrées sans permission.

Les entrées sans permission dans les exploitations agricoles et d'autres installations agroalimentaires compromettent la sécurité des agriculteurs et de leurs employés, et celle de leur famille. Elles compromettent aussi le bien-être des animaux et la santé publique. Les intrus peuvent, sans le savoir, exposer des animaux à du stress et à des maladies - en plus de compromettre la salubrité de nos aliments en introduisant des contaminants dans le système d'approvisionnement alimentaire.

« Les agriculteurs nourrissent les gens, et nous savons tous qu'il est important pour l'Ontario d'appuyer les efforts qu'ils déploient pour produire des aliments sûrs et de haute qualité, a déclaré M. Hardeman. C'est pourquoi nous devons protéger les agriculteurs, les entreprises agroalimentaires, les animaux d'élevage et notre approvisionnement alimentaire. Je tiens à remercier tous ceux qui se sont joints à moi aujourd'hui pour parler de l'importance de protéger davantage les agriculteurs et le secteur agricole de l'Ontario. »

« Les consommateurs de l'Ontario ont également le droit de s'attendre à ce que leur gouvernement veille à la sûreté de notre approvisionnement alimentaire, notamment en le protégeant contre les ingérences illégales et la contamination », a ajouté le ministre Hardeman.

Le ministre a demandé la tenue de cette table ronde avec le secteur agricole et des municipalités afin de mieux comprendre les répercussions que les entrées sans permission ont sur les agriculteurs, les entreprises de transformation d'aliments et les entreprises de transport de la province.

« La ROMA appuie les mesures qui protègent les collectivités rurales et la sécurité alimentaire en Ontario, a déclaré le président de la Rural Ontario Municipal Association, M. Allan Thompson. Les entrées sans permission dans des propriétés agricoles privées peuvent compromettre la sûreté et la biosécurité, et doivent être réglementées. Les municipalités sont responsables du maintien de l'ordre, de la santé publique et de la sécurité publique, et elles bénéficieront de nouveaux outils pour maintenir nos collectivités sûres. »

« Les agriculteurs sont exposés à un risque particulier, parce que leur domicile et leur lieu de travail sont souvent au même endroit, a déclaré M. Hardeman. Bien que les gens aient le droit de participer à des manifestations légales, cela ne s'étend pas à l'entrée sans permission dans des exploitations agricoles ni à l'ingérence dans le transport du bétail ou les installations de transformation d'aliments. Chacun a droit à un lieu de travail sûr et, dans le cas de nos agriculteurs, cela comprend le droit à un foyer sûr. »

Faits en bref

  • Un certain nombre de municipalités et d'organismes de transport d'animaux d'élevage ont été représentés à la table ronde tenue à London. Mentionnons notamment le canton de Warwick, le comté de Norfolk, la municipalité de Clarington et le canton de Greater Napanee.
  • Il s'agissait d'une des nombreuses tables rondes que le ministre Hardeman a tenues cet automne pour mieux comprendre les préoccupations du secteur agricole en ce qui concerne les entrées sans permission dans des exploitations agricoles et l'ingérence dans la transformation d'aliments et le transport d'animaux d'élevage.
  • Plus de 30 municipalités de la province ont adopté ou appuyé des résolutions de leur conseil municipal pour que le gouvernement renforce la protection des agriculteurs et des activités de transformation d'aliments et de transport d'animaux.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord