Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le Canada et l'Ontario soutiennent les éleveurs de bœufs et de porcs durant la COVID-19

Communiqué

Le Canada et l'Ontario soutiennent les éleveurs de bœufs et de porcs durant la COVID-19

L’aide financière couvrira les coûts accrus, tout en redirigeant les surplus de porc vers les personnes dans le besoin

WOODSTOCK — Les gouvernements du Canada et de l'Ontario investissent jusqu'à 10 millions de dollars en aide d'urgence pour les éleveurs de bœufs et de porcs. L'aide financière aidera à couvrir les coûts accrus pour nourrir les bovins de boucherie et les porcs prêts pour le marché en raison des retards dans la transformation dus à la COVID-19, tout en redirigeant les surplus de produits du porc vers ceux qui en ont besoin. Ce programme aidera à s'assurer que la chaîne d'approvisionnement alimentaire du pays demeure solide et prête à se rétablir alors que l'économie se déconfine graduellement et sécuritairement.

Le programme de retrait pour les bovins de boucherie offrira une aide maximale de 5 millions de dollars aux éleveurs de bovins. Les agriculteurs peuvent réclamer 2 $ par tête de bétail par jour pour aider à défrayer les coûts d'entretien supplémentaires qu'ils ont pour garder leurs animaux prêts pour le marché dans leurs exploitations agricoles pendant de plus longues périodes.

Le programme de soutien pour le secteur porcin offrira aussi une somme maximale de 5 millions de dollars aux éleveurs de porcs pour les aider à couvrir les coûts d'entretien supplémentaires. Par ailleurs, l'Ontario fournit jusqu'à 1,5 million de dollars pour la transformation et l'emballage des surplus de porc pour les banques alimentaires, afin d'offrir aux personnes dans le besoin des produits du porc frais qui sont produits localement. Cela permettra à l'industrie de la transformation du porc de gérer la capacité tout en aidant les personnes dans le besoin.

« Nous sommes reconnaissants envers nos producteurs agricoles qui travaillent sans relâche pour offrir aux Canadiens des produits de viande salubres et sains, a déclaré l'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire. Cet investissement figure parmi les multiples façons dont nous soutenons le secteur agricole pour assurer un approvisionnement stable en viande et pour que les consommateurs continuent d'avoir accès à des produits de viande canadiens de qualité supérieure à des prix abordables dans les épiceries. »

« Durant les consultations menées auprès des secteurs du porc et du bœuf, le besoin d'une aide d'urgence pour les aider à maintenir leurs activités durant la COVID-19 a été clairement manifesté, a déclaré Ernie Hardeman, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario. Nous comprenons les enjeux auxquels nos agriculteurs doivent faire face et nous travaillons avec nos organismes de producteurs pour aborder leurs priorités et aider nos agriculteurs à gérer cette période sans précédent. »

Le programme de retrait pour les bovins de boucherie et le programme de soutien pour le secteur porcin sont tous deux offerts aux termes d'initiatives d'Agri-relance, dans le cadre du Partenariat canadien pour l'agriculture. Les contributions provinciales font partie du Plan d'action de l'Ontario contre la COVID-19.

« Le Plan d'action de l'Ontario contre la COVID-19 a fourni 17 milliards de dollars en allègement, notamment des ressources supplémentaires pour le système de santé et du soutien direct pour la population et les emplois, a dit Rod Phillips, ministre des Finances et président du Comité ontarien de l'emploi et de la relance. Tout au long de la pandémie, les agriculteurs ont continué à jouer leur rôle essentiel en nourrissant la province et en soutenant notre économie. Nous savons que les temps sont difficiles pour nos agriculteurs et nous voulons agir pour aider à couvrir une partie des coûts accrus auxquels ils font face. »

« Je tiens à remercier le ministre Hardeman, la ministre Bibeau et nos gouvernements fédéral et provincial de leur investissement dans la création d'un programme de retrait pour les bovins de boucherie en Ontario, a dit Rob Lipsett, président de Beef Farmers of Ontario. Il s'agira d'un important outil qui permettra de gérer les perturbations potentielles au sein du secteur de la transformation. Avoir cette mesure de sécurité en place, si elle finit par être nécessaire, est d'une importance critique. »

« Ontario Pork apprécie le dialogue continu avec le gouvernement durant cette crise mondiale, a dit Eric Schwindt, président, Ontario Pork. Le programme annoncé est un premier pas important pour aider les exploitations porcines familiales à naviguer dans cette situation stressante causée par la pandémie de COVID-19. »

Faits en bref

  • Le Partenariat canadien pour l’agriculture est un engagement quinquennal de 3 milliards de dollars du gouvernement fédéral, des gouvernements provinciaux et des gouvernements territoriaux pour soutenir les secteurs de l’agroalimentaire et des produits agricoles du Canada.
  • La province élargit significativement le Programme de protection au travail pour le secteur agroalimentaire et s’engage à verser une somme maximale de 15 millions de dollars afin d’accroître les mesures de santé et de sécurité dans les exploitations agricoles et les installations de transformation des aliments. Le Programme élargi de protection au travail pour le secteur agroalimentaire offre une aide financière à frais partagés pour permettre aux agriculteurs d’acheter de l’équipement de protection individuelle (ÉPI) et de déployer des modifications sur les lieux de travail et d’autres mesures.
  • Le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales s’est aussi allié aux Workplace Safety & Prevention Services (WSPS) afin d’offrir aux entreprises, organismes et associations agroalimentaires des ressources éducatives, des outils et des services consultatifs pour les aider à déployer des protocoles de santé et de sécurité reliés à la COVID-19. De plus amples détails sur les entreprises qui peuvent se qualifier sont fournis en ligne sur le site Web des WSPS (en anglais seulement).
  • Durant l’urgence de la COVID-19, Ontario, terre nourricière a fait la promotion d’aliments locaux de tous genres, incluant l’agneau et le veau, afin d’aider les consommateurs à choisir et à acheter des produits d’ici, et à commercialiser les secteurs importants qui mettent des aliments sur les tables de la population ontarienne.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Régions rurales et du Nord