Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre désigné annonce la fin de la taxe sur le carbone et le retrait de l'Ontario des enchères de plafonnement et d'échange

Communiqué

Le premier ministre désigné annonce la fin de la taxe sur le carbone et le retrait de l'Ontario des enchères de plafonnement et d'échange

Le gouvernement entrant exercera tous les pouvoirs à sa disposition pour s’opposer à l’autorité du gouvernement fédéral relative à l’imposition d’une taxe sur le carbone aux familles, aux particuliers et aux petites entreprises de l’Ontario

TORONTO — Le premier ministre désigné, Doug Ford, a annoncé aujourd'hui que la première mesure de son gouvernement, à la suite de son assermentation, consistera à mettre fin au système de plafonnement et d'échange des droits d'émission de gaz à effet de serre (GES) actuellement en place en Ontario et à s'opposer à l'autorité du gouvernement fédéral relative à l'imposition d'une taxe sur le carbone dans notre province.

« J'ai promis aux Ontariennes et aux Ontariens de prendre des mesures immédiates pour éliminer la taxe sur le carbone et le système de plafonnement et d'échange des droits d'émission de GES, et de réduire le coût de l'essence, a déclaré M. Ford. Aujourd'hui, je tiens à le confirmer : notre première mesure pour réduire les impôts en Ontario sera de nous débarrasser de cette taxe. »

Le premier ministre désigné a également annoncé l'intention de son gouvernement de donner avis du retrait de l'Ontario de l'entente le liant à un marché commun du carbone avec le Québec et la Californie. M. Ford a confirmé qu'il avait demandé aux autorités responsables de prendre des mesures immédiates pour le retrait de notre province des enchères de plafonnement et d'échange des droits d'émission de GES. Le gouvernement fournira des règles claires pour assurer la dissolution ordonnée de ce programme.

Enfin, M. Ford a annoncé qu'il communiquerait au nouveau procureur général des instructions précises afin qu'il utilise toutes les ressources à la disposition du gouvernement dans le but de contester l'autorité en vertu de laquelle le gouvernement fédéral impose arbitrairement une taxe sur le carbone aux familles ontariennes.

« Éliminer la taxe sur le carbone et le système de plafonnement et d'échange des droits d'émission de GES, c'est la bonne chose à faire et c'est une mesure clé de notre plan visant à réduire le coût de l'essence de 10 cents le litre, a déclaré M. Ford. En outre, cette décision envoie un message clair : la situation a changé. Le nouveau gouvernement de l'Ontario n'est pas le domaine des initiés, des intérêts spéciaux et des élites. Notre gouvernement donne la priorité aux gens de notre province — notre rôle est de les soutenir. »

Partager

Tags

Environnement et énergie Gouvernement