Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

En visite à New York, M. McGuinty met en relief la vigueur de l'économie de l'Ontario

Communiqué archivé

En visite à New York, M. McGuinty met en relief la vigueur de l'économie de l'Ontario

Il donne aux chefs d’entreprise l’heure juste sur les mesures que son gouvernement applique pour relever les défis de l’Ontario

Cabinet du premier ministre

NEW YORK -- Le premier ministre de l'Ontario, M. Dalton McGuinty, a déclaré aujourd'hui devant des chefs d'entreprise et des dirigeants du monde des affaires de New York que l'économie ontarienne est vigoureuse et que son nouveau gouvernement relève les défis avec détermination.

« La plupart d'entre vous menez des affaires en Ontario, et vous savez qu'il s'agit d'un endroit où il fait bon vivre, travailler, élever une famille et faire fructifier une entreprise », a dit le premier ministre McGuinty dans son allocution devant la Canadian Society of New York.

Selon les prévisionnistes du secteur privé, l'Ontario devrait afficher une croissance réelle de 3,1 pour 100 en 2004 et de 3,7 pour 100 en 2005. L'emploi est également en progression et la confiance des consommateurs est élevée.

L'économie de l'Ontario représente de 42 pour 100 du PIB du Canada et domine plus de 50 pour 100 des activités du secteur manufacturier au Canada.

La province doit relever certains défis, mais notre nouveau gouvernement est déterminé à les assumer de front, a indiqué M. McGuinty.

Le gouvernement est rapidement passé à l'action pour éponger le déficit de 5,6 milliards de dollars hérité du gouvernement précédent. Les agences de cotation des titres ont réagi favorablement aux premières mesures que le gouvernement a appliquées afin de réduire le déficit et confirmé l'excellente cote de crédit de la province.

Le gouvernement a mis de l'avant une nouvelle politique d'établissement du prix de l'électricité qui correspond davantage au coût véritable de l'électricité et en encouragera la conservation.

Il a annoncé la création d'un nouveau Conseil ontarien de la qualité des services de santé qui assurera l'imputabilité en ce qui a trait aux dépenses dans le domaine de la santé.

Il collabore avec le gouvernement fédéral et l'État de New York pour veiller à la sécurité et à l'efficacité des passages frontaliers et faciliter les échanges commerciaux entre l'Ontario et New York, dont la valeur s'élève à 25 milliards de dollars.

« Nous avons pris l'engagement d'apporter des changements positifs, afin d'assurer la croissance des entreprises en Ontario. Nous voulons que notre province soit vigoureuse et prospère, pour nos enfants, nos petits-enfants et les générations de l'avenir », a ajouté M. McGuinty.

« C'est le genre de changements réels et positifs auxquels la population ontarienne peut s'attendre de la part de son nouveau gouvernement -- et auxquels vous pouvez vous attendre de l'Ontario. »

Partager

Sujets

Affaires et économie