Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre offre de l'aide aux éleveurs de bovins

Communiqué archivé

Le premier ministre offre de l'aide aux éleveurs de bovins

Bâtir une économie forte et prospère de même que des communautés rurales fortes

Cabinet du premier ministre

TORONTO -- Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a aujourd'hui offert une nouvelle aide aux éleveurs de bovins. Cela fait partie de l'engagement de son gouvernement à améliorer notre économie et à renforcer nos communautés rurales.

« Nos éleveurs de bovins sont aux prises avec une crise pour laquelle ils n'y sont pour rien », de dire le premier ministre McGuinty lors de l'Assemblée générale de l'Ontario Cattlemen's Association. Les débats lors de cette assemblée ont été dominés par les retombées économiques de l'EBS.

« C'est une crise qui a des répercussions sur notre économie et nos communautés rurales. Et offrir de l'aide, en ces temps difficiles, est la bonne chose à faire. »

Voici les faits saillants de ce que le Premier ministre a annoncé :

  • Un montant de 10 millions de dollars ira à la nouvelle stratégie concernant les animaux de réforme et à trouver de nouveaux marchés pour le bœuf canadien suite à la fermeture de la frontière américaine au bétail canadien.
  • Un montant de 64 millions de dollars ira à tous les agriculteurs admissibles, dont environ 7 millions de dollars aux éleveurs de bovins, pour les aider à faire la transition vers une nouvelle génération de programmes de protection du revenu agricole.
  • Les premiers ministres et les chefs des territoires ont conclu une entente visant à créer une force nationale d'intervention rapide en matière de bœuf pour restaurer la confiance à l'échelle internationale dans le bœuf canadien et nord-américain.
  • On poursuivra les efforts visant à assurer la réouverture de la frontière américaine au bœuf canadien.
  • Cent dix-huit inspecteurs de viande à temps plein et à temps partiel seront en poste à compter du 1er avril prochain.

« Il s'agit d'un investissement responsable et opportun pour l'avenir de nos agriculteurs et pour l'avenir de ce secteur économique vital », de dire Steve Peters, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.

« Nous offrons de vrais changements positifs concernant les priorités que nous partageons avec les Ontariens et Ontariennes », d'ajouter le Premier ministre.

« Parmi ces priorités, on compte la création d'une économie solide et prospère et de communautés rurales fortes. Nous appuyons les agriculteurs dont le travail contribue de manière remarquable à la réalisation de ces priorités.

Partager

Sujets

Affaires et économie Régions rurales et du Nord