Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Améliorations du réseau de tramways, de métro et d'autobus à Toronto

Document d'information archivé

Améliorations du réseau de tramways, de métro et d'autobus à Toronto

Cabinet du premier ministre

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ainsi que la ville de Toronto ont annoncé une contribution totale de 1,05 milliard de dollars pour des améliorations et l'expansion du réseau de la Toronto Transit Commission.

Chaque ordre de gouvernement investira 350 millions de dollars pour la réalisation de ce projet. Tous les éléments du projet annoncé aujourd'hui sont conformes au dernier plan directeur de la ville de Toronto qui présente une stratégie de croissance durable. Le plan comprend des mesures possibles en vue de réduire l'utilisation de l'automobile par les citoyens et réduire l'encombrement de la circulation.

Le financement annoncé aujourd'hui servira aux éléments du projet suivants :

Moderniser le premier métro du Canada (388 millions de dollars)

  • Achat de wagons de métro en vue d'accroître le service aux navetteurs
  • Évaluation environnementale en vue du prolongement du métro
  • Améliorations des accès aux stations
  • Travaux d'amélioration de l'infrastructure relative au métro.

Sauver les tramways (132 millions de dollars)

  • Augmentation de la durée d'utilisation des Canadian Light Rail Vehicles (CLRV) et remise en état des voies
  • Travaux d'amélioration de l'infrastructure relative aux tramways.

Intégrer le réseau d'autobus (391 millions de dollars)

  • Achat d'autobus hybrides ou alimentés aux carburants de remplacement (verts)
  • Expansion du service d'autobus express sur la rue Yonge de la station Finch à l'avenue Steeles
  • Expansion du service d'autobus express de la station de métro Spadina à l'université York (avenue Steeles) vue d'améliorer le service aux navetteurs.

Système intégré de billetterie (140 millions de dollars)

  • La part de la TTC dans un système intégré de billetterie pour le réseau de transport en commun de la région du Grand Toronto (RGT) afin de permettre aux voyageurs de se déplacer en continu d'un réseau de transport en commun à l'autre.

Afin d'appuyer ces investissements, la Ville de Toronto et la TTC se sont engagées dans la mise en œuvre de plusieurs mesures destinées à soutenir le transport en commun, notamment :

  1. Dès 2006, au moins 66 p. cent des autobus achetés par la TTC seront hybrides ou alimentés aux carburants de remplacement (verts), sous réserve d'une évaluation technique avant de placer la commande d'achat des autobus en 2006.
  2. En plus d'élaborer et de mettre en oeuvre une stratégie de gestion de la demande pour le transport en commun (GDTC) de cinq ans, la ville de Toronto mettra en œuvre les politiques de GDTC décrites dans son plan directeur de novembre 2002, y compris :
    • Plus grande priorité au transport en commun sur tout le territoire urbain en donnant la primauté aux autobus et aux tramways aux intersections avec signalisation et adoption d'autres mesures prioritaires sur certaines lignes d'autobus et de tramways.
    • Amélioration de l'accès au centre-ville pour le transport en commun tout en empêchant l'expansion des déplacements en automobiles.
    • Possibilité de création, maintien et réaménagement d'espaces de stationnement pour les navetteurs en ce qui concerne les sites dans les zones bien desservies par le transport en commun.
  3. La TTC, avec l'appui de la Ville de Toronto, réalisera les projets d'immobilisations complémentaires suivants :
    1. Expansion de feux de circulation prioritaires qui permettra d'accélérer l'installation de l'équipement relatif aux feux de circulation prioritaire pour le transport en commun de 50 p. cent.
    2. Voies réservées au transport en commun et emprises séparées afin de favoriser l'utilisation du transport en commun dans l'ensemble du réseau de la TTC.

Statistiques de la TTC

  • La TTC assure quotidiennement le transport de 1,3 million de passagers.
  • La TTC assure 80 p. cent des déplacements de transport en commun dans la région du Grand Toronto et est la plaque-tournante du réseau de transport en commun interrégional.
  • Les tramways sont le moyen de transport de surface le plus utilisé avec 270 000 passagers à chaque jour.
  • Le réseau de tramways de la TTC fournit 11,7 millions de km de service par année.
  • Une ligne de métro à Toronto permet d'éliminer des routes 53 000 automobiles par heure aux heures de pointe.
  • La TTC assure le transport de l'équivalent de 365 millions de déplacements en automobiles par année, permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus de 8 mégatonnes par année.

Sources de financement

Dans le cadre du Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique doté d'un budget de 4 milliards de dollars, le gouvernement du Canada collabore avec les gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux, ainsi qu'avec le secteur privé, afin de répondre aux besoins en matière d'infrastructure stratégique au pays. Le FCIS vient appuyer des projets d'infrastructure stratégique de grande envergure en vue d'améliorer la qualité de vie et de stimuler la croissance durable. Le fonds vient également appuyer le « Nouveau pacte pour les collectivités » du gouvernement du Canada, grâce auquel le gouvernement vise à devenir un chef de file mondial dans le développement de villes et de collectivités dynamiques, productives et prospères. Depuis 1994, le gouvernement du Canada a consacré 12 milliards de dollars pour plus de 20 000 projets d'infrastructure dans les collectivités du Canada. Cet investissement a permis d'aller chercher 30 milliards de dollars chez tous les partenaires.

Financement fédéral en matière d'infrastructure pour la région de Toronto

Depuis 2000, le gouvernement du Canada a consacré plus de 200 millions de dollars pour 29 projets d'infrastructure dans la région de Toronto, y compris un montant de 76 millions de dollars accordé plus tôt à l'intention de la TTC, ainsi que des investissements en partenariat dans l'infrastructure culturelle de Toronto. En 2003, le gouvernement du Canada a annoncé des investissements d'une valeur de 435 millions de dollars pour des améliorations au réseau de GO Transit et pour le plan de transport en commun rapide dans la région de York, de même que 25 millions de dollars pour la Toronto Opera House. Ces investissements proviennent du Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique. Les entreprises de la région de Toronto profiteront également d'un investissement de plus de 297,8 millions de dollars du Fonds sur l'infrastructure frontalière destiné à améliorer le flux du trafic transfrontalier et à accroître la capacité des routes actuelles près de nombreux postes frontières du sud de l'Ontario.

Financement provincial en matière d'infrastructure pour la région de Toronto

Depuis octobre 2003, le gouvernement de l'Ontario a versé plus de 126 millions de dollars à la Toronto Transit Commission pour la sécurité et l'amélioration des immobilisations.

Pour s'attaquer au problème de l'encombrement de la circulation, la province a investi 142 millions de dollars en 2003-2004 pour améliorer et développer le réseau routier provincial dans Toronto et la RGT.

L'Ontario investit également de façon importante dans les hôpitaux, les universités et collèges, les installations culturelles et les palais de justice à Toronto. La province a consacré 511 millions de dollars à des travaux, terminés récemment ou en cours de réalisation, de construction et de modernisation d'établissements postsecondaires de Toronto, dont d'importants projets à l'université de Toronto, à l'université York et au Seneca College. D'autres investissements, comme l'appui de 20 millions de dollars du gouvernement au projet Medical and Related Sciences (MaRS) au centre-ville de Toronto, permettront à la ville de devenir un centre d'innovation et de commercialisation dans le secteur de la biotechnologie.

En outre, la province fournit 146 millions de dollars en aide financière et équivalente pour le développement et l'agrandissement d'importantes installations culturelles, touristiques et sportives à Toronto, comme le Musées royal de l'Ontario, le Musée des beaux-arts de l'Ontario, l'École nationale de ballet, la Compagnie d'opéra canadienne, le George R. Gardiner Museum of Ceramic Art, le Royal Conservatory of Music et le Roy Thomson Hall.

De même, l'Ontario, conjointement avec le gouvernement du Canada et la Ville de Toronto, a annoncé un investissement total de 1,5 milliard de dollars pour le réaménagement du secteur riverain de Toronto (500 millions de dollars chacun). La contribution du gouvernement provincial à ce projet a été de 13,3 millions de dollars en 2003-2004.

Partager

Sujets

Conduite et routes