Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre McGuinty annonce un financement additionnel pour la ttc

Communiqué archivé

Le premier ministre McGuinty annonce un financement additionnel pour la ttc

Cabinet du premier ministre

TORONTO -- Le gouvernement McGuinty souligne son engagement à l'égard des collectivités en offrant à la ville de Toronto 90 millions de dollars supplémentaires pour renforcer la TTC.

« Notre gouvernement croit que la force de l'Ontario passe par celle de Toronto. Et la seule façon que Toronto soit forte, c'est que la TTC le soit aussi », a déclaré Dalton McGuinty, Premier ministre.

Les 90 millions de dollars sont disponibles immédiatement et s'ajoutent aux fonds prévus dans l'entente fédérale-provinciale-municipale de financement de 1 milliard de dollars sur cinq ans de la TTC qui a été annoncée hier. Ils s'ajoutent également aux investissements de la province dans les améliorations de la sécurité et des immobilisations de la Toronto Transit Commission effectués depuis octobre dernier, lesquels s'élèvent à plus de 126 millions de dollars.

L'annonce d'aujourd'hui comprend une subvention sans condition de 25 millions de dollars à la TTC. Cela correspond à un peu plus que les revenues que la TTC pourrait anticiper d'une éventuelle augmentation de 25 cents du prix du billet.

« Alors que la province fait des progrès quant à son engagement de réserver une portion de la taxe sur l'essence pour le transport en commun, cet investissement fera une différence immédiate pour la TTC », a déclaré le premier ministre. « Aider Toronto à surmonter ses enjeux financiers uniques est une manière importante d'améliorer la qualité de vie pour les résidants de Toronto et de revitaliser le moteur économique de l'Ontario. Aujourd'hui, nous dirigeons nos maigres ressources là où elles sont les plus nécessaires et feront la plus grande différence », a-t-il ajouté.

« Mon gouvernement est heureux de continuer à travailler avec le maire et le conseil municipal de Toronto pour s'assurer que cette ville puisse non seulement survivre, mais aussi prospérer », a déclaré le premier ministre. « Il s'agit d'une approche typique de la nouvelle relation coopérative entre la province et nos municipalités. Nous nous sommes engagés à travailler pour donner aux municipalités les outils dont elles ont besoin pour mieux répondre aux besoins distincts de leurs résidants et de leurs collectivités », a-t-il affirmé.

Partager

Sujets

Conduite et routes