Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La stratégie d'investissement de 500 millions de dollars dans le secteur de l'automobile signifie de meilleurs travailleurs pour de meilleurs emplois au sein d'une économie innovatrice

Communiqué archivé

La stratégie d'investissement de 500 millions de dollars dans le secteur de l'automobile signifie de meilleurs travailleurs pour de meilleurs emplois au sein d'une économie innovatrice

Des changements réels et positifs pour renforcer l’économie ontarienne

Cabinet du premier ministre

HAMILTON -- Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a dévoilé aujourd'hui une nouvelle stratégie d'investissement dans le secteur de l'automobile. Dotée de 500 millions de dollars, cette stratégie formera nos travailleurs et travailleuses pour la prochaine génération d'innovations de cette industrie.

« Cette stratégie porte sur notre plus grand atout, soit les compétences de notre population », a déclaré le premier ministre McGuinty.

« En investissant dans nos travailleurs et travailleuses de même que dans leurs compétences, nous pouvons attirer de nouveaux investisseurs et créer des emplois avec un salaire élevé dans le secteur manufacturier le plus important de la province. C'est un vrai changement positif qui va renforcer notre économie. »

Au cours des cinq prochaines années, la Stratégie ontarienne d'investissement dans l'industrie automobile soutiendra des projets de pointe qui seront entrepris dans le domaine de la construction automobile, pourvu qu'ils représentent une valeur de plus de 300 millions de dollars en investissement ou qu'ils favorisent la création ou le maintien de plus de 300 emplois.

Cette allocation de 500 millions de dollars a pour objectif d'instaurer un partenariat avec cette industrie pour permettre à nos travailleurs et travailleuses de parfaire leurs compétences professionnelles, d'améliorer les technologies environnementales et énergétiques de même que nos infrastructures publiques et les investissements dans la recherche et l'innovation.

On estime que cet investissement de 500 millions de dollars pourrait générer jusqu'à 5 milliards de dollars en investissements dans le secteur de l'automobile, d'affirmer le ministre du Développement économique et du Commerce, Joseph Cordiano.

«Nous investissons dans de meilleurs emplois en investissant dans de meilleurs travailleurs et travailleuses de même que les outils dont ils et elles ont besoin pour réussir », de dire monsieur Cordiano.

« Notre industrie de l'automobile sera concurrentielle à l'échelle internationale, ce qui assurera des emplois à valeur élevée et offrira d'autres avantages comme des recettes fiscales pour améliorer les services d'éducation et de santé et rehausser notre niveau de vie. »

La Stratégie gouvernementale se mérite à la fois l'éloge de l'industrie de même que des travailleurs et travailleuses.

« Cet engagement a le potentiel d'exercer un effet de levier et de favoriser un excellent rendement des investissements pour l'Ontario, car les grands projets du secteur de l'automobile offrent l'un des meilleurs effets multiplicateurs pour ce qui est entre autres de la création d'emplois, du perfectionnement de la technologie et de la croissance des fournisseurs », de dire monsieur Michael Grimaldi, coprésident du Conseil du Partenariat du secteur canadien de l'automobile.

« Cette stratégie constitue une force motrice considérable, qui répond à l'une des grandes priorités que le Conseil a étudiées et retenues. Nous félicitons le gouvernement provincial d'avoir pris la décision de se placer dans le peloton de tête et d'aider l'industrie de l'automobile à préparer un avenir prospère en Ontario. »

Buzz Hargrove, président national du syndicat des Travailleurs et travailleuses canadien(ne)s de l'automobile, a dit que le gouvernement McGuinty a démontré clairement qu'il comprend l'importance de ce secteur dans l'économie de l'Ontario et du Canada.

« Cette stratégie est quelque chose dont a parlé le premier ministre McGuinty pendant la campagne électorale. Il nous a écoutés et cette stratégie sera une bonne chose pour les Ontariens et Ontariennes », de dire monsieur Hargrove.

« Il s'agit d'un changement positif et bienvenu par rapport aux précédents gouvernements, qui tenaient notre secteur pour acquis, alors que d'autres provinces ou états intensifiaient leurs efforts afin d'attirer les investissements et les emplois que nous voulons pour l'Ontario. Ceci est une bonne nouvelle pour l'industrie de l'automobile et une excellente nouvelle pour la province de l'Ontario. »

L'industrie de l'automobile est l'un des piliers de l'économie ontarienne. En 2003, elle a représenté 45 pour 100 des exportations de l'Ontario. Elle donne de l'emploi à 331 000 personnes, que soit dans la fabrication, la vente ou le service. Elle soutient des milliers d'emplois additionnels dans les industries en amont telles que celles de l'acier, des plastiques et du verre.

«Nous pouvons concurrencer le monde afin d'obtenir les meilleurs emplois, les salaires les plus élevés et la meilleure qualité de vie en formant la main-d'œuvre la plus compétente et la plus productive en Amérique du Nord », de dire le premier ministre McGuinty.


Pages du ministère :

Document d’information

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Travail et emploi