Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty bâtit une culture de conservation

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty bâtit une culture de conservation

Travailler avec les Ontariens et Ontariennes pour économiser de l'énergie, de l'argent et pour protéger l'environnement

Cabinet du premier ministre

TORONTO -- Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a aujourd'hui fixé un objectif qui est de réduire de cinq pour cent la consommation d'électricité de l'Ontario d'ici 2007. Cela fait partie du programme du gouvernement visant à mettre en place une culture de conservation et à faire de l'Ontario un chef de file en Amérique du Nord en matière d'efficacité énergétique.

« Si nous n'agissons pas bientôt, l'Ontario devra faire face à une crise énergétique et la construction de plus de centrales ne va pas être suffisante pour relever ce défi », de dire le premier ministre McGuinty. « Notre gouvernement va offrir le leadership qui crée des occasions de faire des économies mais nous demandons aux Ontariens et Ontariennes, de toutes les couches de la société, de prendre les bonnes décisions sur la façon de consommer de l'énergie. »

Voici ce que comporte le programme de conservation du gouvernement :

  • Mettre sur pied un office de l'électricité de l'Ontario qui comportera un secrétariat de la conservation de l'électricité dirigé par un directeur de la conservation de l'électricité.

  • Lancer une campagne d'éducation et de sensibilisation de la population, notamment lors des assemblées publiques locales, pour encourager la conservation.

  • Fixer des objectifs rigoureux en ce qui a trait à l'installation de compteurs à microprocesseur dans chaque foyer d'ici 2010, avec un objectif préliminaire de 800 000 compteurs en service d'ici 2007 et une structure de tarification plus flexible. Cela permettra aux Ontariens et Ontariennes d'économiser de l'argent quand ils utilisent leurs appareils électroménagers pendant les heures creuses.

  • Élaborer des règlements qui donnent accès dans l'ensemble de la province à la facturation nette, ce qui permet aux propriétaires de maison et aux entreprises qui produisent de l'électricité renouvelable de recevoir un crédit pour le surplus d'énergie qu'ils produisent.

  • Permettre aux compagnies locales de distribution d'investir environ 225 millions de dollars à des programmes de conservation communautaires et locaux.

  • Créer des incitatifs pour les compagnies locales de distribution et Hydro One à réduire les « pertes de réseau » qui sont coûteuses et qui surviennent lors de l'acheminement de l'électricité aux consommateurs.

« En faisant des choix intelligents de conservation d'énergie, nous pouvons tous et toutes contribuer à bâtir un Ontario qui a plus d'emplois au sein d'une économie innovatrice, des communautés plus fortes et un environnement plus sain avec de l'air plus propre à respirer », de dire le premier ministre McGuinty. « Plus nous réduisons notre demande d'électricité, moins nous devrons dépenser pour accroître les approvisionnements en construisant de nouvelles sources d'électricité. »

Dans le but de montrer l'exemple et d'encourager les idées novatrices en matière d'économie d'énergie, le premier ministre McGuinty a demandé au gouvernement provincial de réduire de 10 pour cent sa propre consommation d'électricité d'ici 2007.

« L'Ontario fait face à un réel défi en matière d'énergie. C'est pourquoi il est si important de créer une véritable culture de conservation », de dire le premier ministre McGuinty. « Le programme de notre gouvernement reconnaît qu'aucun de nous n'est aussi fort que lorsque nous nous rassemblons. Ensemble, nous allons économiser de l'énergie et de l'argent de même que protéger l'environnement pour assurer un avenir viable et une meilleure qualité de vie à tous et toutes. »

Document d’information

Partager

Sujets

Environnement et énergie