Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Relever le défi énergétique de l'Ontario

Document d'information archivé

Relever le défi énergétique de l'Ontario

Cabinet du premier ministre

Le gouvernement McGuinty prend les mesures qui s'imposent pour faire de l'Ontario un chef de file en Amérique du Nord en matière de conservation de l'énergie et veiller à ce que les foyers et entreprises de l'Ontario disposent d'un approvisionnement durable et fiable en électricité.

Bon nombre de nos centrales nucléaires se rapprochent de la fin de leurs années de service. Malgré des percées dans le domaine de l'énergie renouvelable et propre, l'Ontario continue de compter sur des sources d'énergie polluante telle que les centrales au charbon.

L'Ontario dispose maintenant d'une capacité de génération d'environ 30 500 mégawatts. La province devra rénover, reconstruire, remplacer ou économiser l'équivalent de 25 000 mégawatts d'ici l'an 2020. Cela correspond à plus de 80 pour cent de la capacité actuelle de l'Ontario à générer de l'électricité.

Sans une combinaison de capacité accrue de production d'électricité et d'efforts importants de conservation, la province ne pourra répondre à ses besoins énergétiques à longue échéance. 

Créer une culture de la conservation en Ontario

Le gouvernement McGuinty s'est engagé à travailler avec les Ontariens et Ontariennes à créer une culture de conservation de l'énergie dans l'ensemble de la province. Une variété de nouvelles mesures aideront les personnes, les familles, les institutions, le gouvernement, les entreprises et les communautés à jouer ce rôle.

Un secrétariat de la conservation

Un nouveau secrétariat de la conservation supervisera les efforts de l'Ontario en matière de conservation et il sera dirigé par un directeur de la conservation de l'électricité qui sera responsable de mobiliser les personnes et d'inciter les consommateurs à économiser de l'énergie. Le Secrétariat de la conservation de l'électricité sera également responsable de surveiller les progrès de l'Ontario dans la réduction de la demande général.

Éducation et sensibilisation de la population

Le gouvernement va lancer une campagne d'éducation et de sensibilisation de la population qui offrira des renseignements que celle-ci pourra utiliser pour faire des choix intelligents qui permettront d'économiser de l'énergie et de l'argent.

Par exemple, si chacun des 4,5 millions de foyers ontariens remplace quatre ampoules de 60 watts par des ampoules fluorescentes compactes, nous pourrions sauver en énergie l'équivalent de la production d'une unité dans une centrale à combustion au charbon.

Les assemblée publiques locales, les sites Web et autres ressources serviront à diffuser auprès des Ontariens et Ontariennes des conseils sur la façon d'économiser de l'énergie dans chaque communauté.

Compteurs à microprocesseur

Un des défis auxquels fait face la province est de répondre à la demande d'énergie au cours de certaines périodes de la journée, telles que les heures d'ouverture des entreprises lorsque les usines et les bureaux sont affairés ou après le travail lorsque la plupart des familles préparent le repas du soir. Le réseau d'électricité peut mieux répondre à ces périodes de pointe si les utilisateurs d'électricité n'accomplissent pas d'autres tâches, telles que faire la lessive ou utiliser le lave-vaisselle, jusqu'à ce que la demande d'électricité ait baissé.

Les compteurs à microprocesseur surveillent non seulement combien d'électricité est utilisée mais également quand un foyer en consomme. Ainsi, avec une structure de tarification plus flexible, les Ontariens et Ontariennes économiseront de l'argent lorsqu'ils n'utilisent pas leurs appareils ménagers pendant une période de pointe.

Le gouvernement McGuinty a fixé l'objectif ambitieux qu'en l'an 2010 tous les foyers de l'Ontario seraient équipés d'un compteur à microprocesseur et qu'en l'an 2007, 800 000 de ces compteurs seraient en service.

Facturation nette

En Ontario, bon nombre d'organismes et de personnes génèrent leur propre électricité en utilisant des sources renouvelables telles que les éoliennes et l'énergie solaire, produisant souvent plus d'énergie qu'ils en ont besoin. Étant donné qu'il n'y a aucun moyen de conserver ces surplus d'électricité, on la perd. La facturation nette permettra aux propriétaires de maison et aux entreprises qui produisent de l'électricité renouvelable de recevoir un crédit pour l'énergie excédentaire qu'ils produisent.

En offrant cet incitatif financier, non seulement la province va avoir accès à de nouvelles sources d'électricité mais cela va encourager plus de personnes à investir dans les technologies vertes et à participer au développement durable de l'Ontario.

Autres mesures

Parmi les autres mesures prises par le gouvernement, on compte :

Permettre aux compagnies locales de distribution d'investir environ 225 millions de dollars à des programmes de conservation communautaires et locaux.

Créer des incitatifs pour les compagnies locales de distribution et Hydro One à réduire les « pertes de réseau »qui sont coûteuses et qui surviennent lors de la transmission de l'électricité aux consommateurs.

Partager

Sujets

Environnement et énergie