Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le canada et l'Ontario signent une entente pour venir en aide aux personnes handicapées

Document d'information archivé

Le canada et l'Ontario signent une entente pour venir en aide aux personnes handicapées

Cabinet du premier ministre

Le 5 décembre 2003, les ministres en charge des services sociaux ont approuvé le Cadre multilatéral pour les ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées, qui remplace l'Aide à l'employabilité des personnes handicapées (AEPH).

Ils ont également approuvé le cadre complémentaire visant les évaluations d'expériences et les évaluations bilatérales, qui servira de mode d' emploi aux évaluations conjointes et, s'il y a lieu, aux évaluations provinciales ou fédérales. Le Cadre multilatéral prévoit la signature d'ententes bilatérales entre, d'une part, le gouvernement fédéral, et, d'autre part, une province en particulier, entente maintenant conclue avec le gouvernement de l'Ontario.

L'Entente Canada-Ontario sur le marché du travail visant les personnes handicapées permet de financer un large éventail de programmes et de services qui répondent aux besoins des personnes handicapées de l'Ontario. En vertu de l'Entente, le gouvernement de l'Ontario et le gouvernement du Canada continuent d'assumer en parts égales le coût des programmes, des projets, des services et des produits qui aident les personnes handicapées à suivre une formation et à trouver un emploi. Quelque 90 000 Ontariennes et Ontariens devraient profiter de la signature de cette entente.

Dans le cadre la nouvelle entente, le Canada et l'Ontario poursuivront de partager les frais de 18 programmes reliés à l'emploi de personnes handicapées. Ces programmes sont administrés par le ministère des Services sociaux et communautaires, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, le ministère de l'Éducation et le ministère de la Formation et des Collèges et Universités.

L'aide financière ainsi assurée permettra aux personnes handicapées de prendre les mesures suivantes :

  • suivre une formation professionnelle ou acquérir des compétences;
  • faire appel à un service de placement pour trouver un emploi qui répond à leurs besoins personnels;
  • faire des études postsecondaires;
  • demander les soutiens et les aménagements nécessaires dans leur milieu de travail pour conserver un emploi qu'elles risquent de perdre en raison de leur handicap.

Ainsi, en 2002-2003, le gouvernement de l'Ontario a consacré quelque 65,8 millions de dollars aux programmes admissibles visant l'intégration des personnes handicapées au marché du travail et le gouvernement du Canada a contribué 65,3 millions.

L'Entente vise à améliorer la situation des personnes handicapées de l'Ontario en ce qui concerne l'emploi, et ce, en rehaussant leur employabilité, en augmentant les emplois qu'elles peuvent exercer et en approfondissant nos connaissances en ce domaine. Les principes, les objectifs et les domaines prioritaires d'intervention dont ont convenu les deux gouvernements devraient amener une plus grande cohérence dans la panoplie de programmes visant à aider les personnes handicapées de l'Ontario à intégrer le marché du travail.

L'Entente marque également une étape de plus vers la collaboration intergouvernementale dans la lutte contre les obstacles à l'épanouissement des personnes handicapées. Elle est l'occasion, pour les gouvernements, de travailler dans un cadre plus souple à une action commune en faveur d'un marché du travail plus ouvert à la participation des personnes handicapées. Elle souligne également l'importance de tenir la population au courant des progrès accomplis à cet égard. Aussi, le premier rapport à la population sera?t?il publié le 3 décembre 2004.

Le gouvernement du Canada et celui de l'Ontario se réjouissent à l'idée de continuer un partenariat qui vise à aider les personnes handicapées de l'Ontario à prendre une part plus active au marché du travail.

Sur demande, ce communiqué et ce document d'information sont transmis sur un support de substitution. Pour cela, il suffit de composer, à l'aide d'un téléphone à clavier ou d'un téléscripteur (TTY), le numéro 1 800 788?8282.

Partager

Sujets

Travail et emploi Personnes ayant des déficiences