Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Un partage de solutions pour des défis communs à relever

Communiqué archivé

Un partage de solutions pour des défis communs à relever

McGuinty presse l’Ontario et le Michigan de travailler ensemble dans le secteur automobile, d’assurer la sécurité de la frontière et de nettoyer l’air et l’eau

Cabinet du premier ministre

DETROIT -- L'Ontario et le Michigan devraient puiser dans leur histoire de solide amitié et de commerce productif en travaillant ensemble à un partage des solutions pour des défis communs à relever, de dire le premier ministre, Dalton McGuinty.

« Notre relation est véritablement une des merveilles du monde industrialisé », de dire le premier ministre McGuinty, lors d'un discours majeur devant les membres du Detroit Economic Club.

« Nous sommes pour l'un et l'autre le plus important partenaire commercial. Nous sommes amis et voisins. Nous sommes plus fort lorsque nous travaillons ensemble. »

Il a dit que l'Ontario et le Michigan devraient chercher à partager des solutions dans trois domaines clés : le secteur automobile, la sécurité à la frontière et la protection de l'air et de l'eau.

Le premier ministre McGuinty a demandé que l'on fasse des investissements conjoints dans le secteur automobile pour préparer les travailleurs et travailleuses de la région à la prochaine génération d'innovation dans cette industrie.

« Nous pouvons dire fièrement et précisément que le corridor automobile des Grands-Lacs conçoit et fabrique les meilleures automobiles et les meilleures pièces d'automobile en Amérique du Nord », de dire le premier ministre McGuinty.

« Si nous travaillons ensemble, nous serons en mesure d'être aussi fiers maintenant que dans 20 ans. »

Le premier ministre a souligné que l'Ontario partage les inquiétudes du Michigan en ce qui a trait à la sécurité à la frontière et comprend que « la sécurité est ce qu'il y a de plus important ». Il s'est engagé à travailler avec le Michigan en ce qui a trait à ce dossier.

Finalement, le premier McGuinty a demandé une action commune pour protéger les Grands-Lacs que nous partageons et l'air que nous respirons.

De manière spécifique, il a réclamé l'adoption de normes plus sévères en matière d'émissions polluantes des centaines de vieilles centrales électriques à combustion au charbon qui doivent être rénovées aux É.U.

« Nous travaillons sans but commun », de dire le premier ministre McGuinty, dont le gouvernement travaille actuellement au remplacement de l'électricité produite par des centrales à combustion au charbon avec une source d'énergie plus propre.

L'an dernier, les échanges commerciaux entre l'Ontario et le Michigan ont totalisé 66 milliards de dollars. Il s'agit d'un chiffre qui est plus élevé que les échanges commerciaux du Canada avec l'Europe au complet. Un tiers de l'ensemble des exportations de l'Ontario se destinent au Michigan et le Michigan compte pour plus de 10 pour cent des importations à l'échelle mondiale de l'Ontario.

« Tentons d'être des alliés plus proches, de telle sorte que nous puissions relever les défis auxquels nous faisons face ensemble et offrir ce que veut notre population : une économie prospère, une société sécuritaire et une qualité de vie qui est sans pareil », de dire monsieur McGuinty.

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement