Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

De meilleures écoles et moins de fermetures d'écoles assureront la réussite scolaire de nos élèves

Communiqué archivé

De meilleures écoles et moins de fermetures d'écoles assureront la réussite scolaire de nos élèves

Le premier ministre McGuinty fait l’annonce d’une initiative de 280 millions de dollars pour réparer les écoles et d’une nouvelle politique pour ralentir les fermetures d’école

Cabinet du premier ministre

QUEEN'S PARK -- Les écoles de l'Ontario sont sur le point de subir les rénovations nécessaires pour assurer la réussite scolaire de nos élèves.

Plus d'un million et demie d'élèves auront bientôt de meilleurs environnements pour apprendre en raison de l'initiative du gouvernement de l'Ontario de 280 millions de dollars visant à réparer, agrandir ou remplacer les écoles, d'annoncer aujourd'hui le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty.

« Ceci est un volet important de notre plan visant à renforcer notre province en renforçant l'éducation et les compétences de notre population », de dire le premier ministre McGuinty.

« Les élèves ont de meilleures chances d'apprendre lorsqu'ils apprennent dans des écoles qui sont propres, sécuritaires et en bon état. C'est ce sur quoi porte notre initiative Lieux propices à l'apprentissage, soit d'assurer une meilleure réussite scolaire des élèves. »

Les conseils scolaires de l'ensemble de la province pourront se prévaloir annuellement de ces 280 millions de dollars. Cela permettra d'assurer le financement de 4 milliards de dollars en réparations, agrandissements et nouvelles écoles.

Aujourd'hui, les conseils ont reçu un avis de leur allocation. Les travaux de construction pourraient ainsi débuter dès cet été.

Pour les élèves, cela signifie 556 millions de dollars pour des toits qui ne coulent pas, 291 millions de dollars pour des fenêtres qui s'ouvrent et qui ferment adéquatement, 211 millions de dollars pour du chauffage et de la climatisation qui fonctionnent et 209 millions de dollars pour des lavabos et des toilettes qui ne débordent pas, de même que de l'argent supplémentaire pour des fosses septiques, des chaudières, des avertisseurs d'incendie, des extincteurs ou d'autres items qui sont nécessaires de manière urgente.

Environ la moitié de ces 4 milliards de dollars sera dépensée à bâtir de nouvelles écoles ou à agrandir d'anciennes.

Ceci aidera à sauver des centaines d'écoles de la fermeture. Il en va pareillement d'une nouvelle politique sur les fermetures d'école qui a aussi été annoncée aujourd'hui par le premier ministre McGuinty et le ministre de l'Éducation, Gerard Kennedy.

« Sous la précédente administration gouvernementale, on a dit aux conseils scolaires qu'ils ne pourraient recevoir d'argent pour une nouvelle école dans un quartier donné que s'ils fermaient une autre école même si elle est dans un autre quartier de la ville », de dire monsieur Kennedy.

« Au lieu de dire aux conseils qu'ils ne peuvent être au service d'une communauté que s'ils laissent tomber complètement une autre, nous avons une approche différente. Il s'agit d'une approche qui se fonde sur les besoins en éducation des élèves et les besoins de la communauté dans son ensemble. »

Le printemps dernier, le gouvernement a tout d'abord annoncé son plan pour présenter le fonds avec de l'argent qui sera disponible au cours de l'année scolaire 2005-2006.

À ce moment, le fonds devait contenir 200 millions de dollars par année. Ce montant est maintenant de 280 millions de dollars.

« Nous avons été en mesure de trouver des fonds additionnels en cherchant de meilleurs moyens de travailler avec les conseils », de dire monsieur Kennedy.

Voici quelques exemples :

  • Le précédent gouvernement a assumé un taux d'intérêt de huit pour cent, bien longtemps après que les taux d'intérêt aient baissé. Cela été ajusté à un taux prévu de cinq pour cent. Cela nous permettra d'économiser au moins 26 millions de dollars par année.
  • Le précédent gouvernement a versé 1 milliard de dollars aux conseils scolaires pour du nouvel espace dans les écoles qui n'a jamais été bâti avec de l'argent mis en réserve. À partir de maintenant, les ententes de financement seront modifiées de telle sorte que les versements ne seront faits qu'après le début réel des travaux.
  • Le précédent gouvernement n'a pas étudié des projets de partage des achats, pas plus qu'il n'a tenu adéquatement compte des différences régionales dans les coûts de construction. Un nouveau groupe de travail, composé de membres du gouvernement et des conseils, étudiera les meilleures ententes de financement et de fixation des prix.

Les réparations et les améliorations qui sont jugées urgentes commenceront d'ici 18 mois, de dire monsieur Kennedy.

« De meilleures écoles et moins de fermetures d'écoles signifient moins de désordre et un environnement plus positif d'apprentissage », de dire le premier ministre McGuinty.

« Une meilleure réussite scolaire des élèves nous aidera à former une main-d'œuvre plus forte, à bâtir une meilleure société et à générer une économie plus prospère. Ce que nous annonçons aujourd'hui aidera à faire de l'Ontario le lieu du mieux vivre pour des années à venir. »

Pages du ministère :

Partager

Sujets

Éducation et formation Enfants et adolescents