Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Frais d'utilisation en baisse; l'utilisation communautaire des écoles augmentera

Communiqué archivé

Frais d'utilisation en baisse; l'utilisation communautaire des écoles augmentera

Une subvention de 3 millions de dollars permet au conseil scolaire de Toronto de baisser les frais d'usager que doivent débourser les organismes communautaires

Cabinet du premier ministre

TORONTO -- Les organismes communautaires à but non lucratif obtiendront désormais un répit financier important lorsqu'ils utilisent les installations des écoles publiques de la région de Toronto grâce à une entente spéciale signée par le conseil scolaire du district de Toronto (CSDT) et le gouvernement de l'Ontario, de dire le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty.

« Les frais sont en baisse. L'utilisation communautaire des écoles augmentera donc et cela rend nos écoles et nos communautés plus fortes, notre population plus forte et notre province plus forte », de dire le premier ministre McGuinty.

En juillet 2004, le gouvernement de l'Ontario a fait l'annonce d'une subvention de 20 millions de dollars visant à aider les conseils à ouvrir les portes de leurs écoles aux communautés. Faisant partie de ce projet, le conseil scolaire du district de Toronto a signé une entente sur l'utilisation et le loisir communautaire et il recevra plus de 3 millions de dollars pour aider à rendre les établissements scolaires plus accessibles et plus abordables aux organismes à but non lucratif.

Voici les faits saillants de l'entente conclue par le CSDT :

  • Réduction pouvant aller jusqu'à 85 pour cent des frais d'utilisateur d'une école qui sont demandés aux organismes communautaires à but non lucratif.
  • Pour les organismes communautaires à but non lucratif au service des enfants et des jeunes, les frais de location des classes passent de 53,64 $ à 8 $ l'heure le dimanche, de 41,64 $ à 6,50 $ l'heure le samedi et de 3,76 $ à 1,75 $ l'heure le soir en semaine au cours de l'année scolaire et à 2,75 $ l'heure en semaine pendant la période estivale. Un gymnase double qui coûtait 22,80 $ l'heure le soir en semaine coûte maintenant 11,50 $ le soir en semaine au cours de l'année scolaire et 12,50 $ en semaine pendant l'été.
  • Les frais de location pour les organismes communautaires à but non lucratif au service des personnes âgées, qui payaient le tarif adulte, sont maintenant réduits au même niveau que les organismes au service des enfants.
  • Pour les organismes communautaires à but non lucratif au service des adultes, les frais de location de classe passent de 55,52 $ à 8,50 $ l'heure le dimanche, de 43,52 $ à 7,00 $ l'heure le samedi et de 5,64 $ à 2,00 $ l'heure le soir en semaine au cours de l'année scolaire et à 3,00 $ l'heure en semaine pendant la période estivale. Un double gymnase qui coûtait 34,20 $ le soir en semaine coûte maintenant 15,50 $ le soir au cours de l'année scolaire et 16,50 $ en semaine pendant l'été.
  • Les frais d'administration de 50 $ baissent à 20 $ pour tous les organismes communautaires à but non lucratif, ce qui correspond à une réduction de 60 pour cent.
  • Abolition des frais supplémentaires pour l'équipement et l'ameublement qui étaient de 25 $ à 150 $ par utilisation pour tous les organismes communautaires.
  • Abolition des frais supplémentaires pour l'équipement sportif qui étaient de 5 $ à 200 $ par utilisation

«Les réductions à l'éducation qui ont été faites par le précédent gouvernement ont obligé bon nombre de conseils scolaires à apposer un prix sur l'utilisation de leurs terrains et installations qui est hors de portée pour les organismes communautaires mais nous sommes en train de corriger cette situation. Ceci est une bonne nouvelle pour les étudiants, les organismes à but non lucratif et la communauté en général, qui a déjà payé pour ces écoles », de dire Jim Bradley, ministre du Tourisme et des Loisirs et dont le Ministère supervise le programme d'utilisation communautaire des écoles. Ce programme est financé par le ministère de l'Éducation.

« Nos écoles devraient être des carrefours communautaires où les personnes peuvent se réunir pour apprendre, participer à des programmes communautaires et demeurer actives », de dire le ministre de l'Éducation, Gerard Kennedy.

«Nous voulons que nos écoles soient des lieux spéciaux pour apprendre tous les jours parce que l'apprentissage et la croissance ne cessent pas lorsque la cloche sonne ou lorsque vous avez atteint un certain âge », de dire le premier ministre McGuinty.


Pages du ministère :

Document d’information

Partager

Sujets

Domicile et communauté Enfants et adolescents