Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des classes moins populeuses pour plus de 70 pour cent des élèves du niveau primaire

Communiqué archivé

Des classes moins populeuses pour plus de 70 pour cent des élèves du niveau primaire

200 millions de dollars pour un plan au niveau primaire visant à réduire le nombre d’élèves par classe et à leur procurer de nouveaux enseignants spécialisés et de nouvelles ressources

Cabinet du premier ministre

TORONTO -- Le nombre d'élèves par classe dans les premières années diminuera encore en septembre prochain et plus d'enseignants offriront une éducation améliorée en éducation physique, musique et arts, d'annoncer aujourd'hui le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, alors qu'il énonçait le plan de l'an prochain pour les écoles primaires.

Un nouvel investissement de 126 millions de dollars visant à réduire le nombre d'élèves par classe fera plus que doubler le nombre total d'élèves, soit jusqu'à 381 000, qui en profiteront. Il s'agit de plus de 70 pour cent de tous les élèves de la maternelle à la 3e année. En outre, le nombre total de nouveaux enseignants embauchés pour réduire le nombre d'élèves par classe atteindra plus de 2 400.

« Nous voulons tous et toutes que nos enfants reçoivent l'attention personnalisée dont ils ont besoin pour réussir dans les importantes premières années », de dire le premier ministre McGuinty.

« Les élèves qui commencent leur éducation dans des classes moins populeuses sont plus susceptibles de poursuivre leurs études, de recevoir leur diplôme sans retard et de suivre des cours plus difficiles plus tard au cours de leur éducation. Nous avons fait de cela une priorité parce que le potentiel d'un enfant est trop important pour qu'on le laisse en friche. »

Cet investissement de 126 millions de dollars annoncé aujourd'hui s'ajoute aux 90 millions de dollars alloués l'an passé à la réduction du nombre d'élèves par classe.

« Au pays, l'Ontario est en tête de liste pour les efforts déployés visant à aider nos élèves au cours des premières années fort importantes de leur apprentissage », de dire le ministre de l'Éducation, Gerard Kennedy.

« Les élèves du niveau élémentaire profiteront d'une éducation enrichie grâce à des cours de musique, d'art et d'éducation physique, ce qui démontre encore plus notre engagement envers nos jeunes apprenants. »

Le gouvernement est sur la bonne voie pour atteindre son objectif d'avoir 20 enfants dans toutes les classes de la maternelle jusqu'à la 3e année d'ici l'année scolaire 2007-2008, de dire le ministre Kennedy.

Messieurs McGuinty et Kennedy ont fait cette annonce alors qu'ils visitaient la 1re année de l'enseignante Enza Taddeo de l'école Holy Rosary.

« Une classe moins populeuse fait toute une différence pour mes 18 élèves », de dire madame Taddeo, qui aurait eu une classe de 25 élèves cette année si un nouvel enseignant au nouveau primaire n'avait pas été embauché. »

« Cela me donne la possibilité de dispenser un enseignement plus intensif, tout particulièrement lorsque vous enseignez à une vaste gamme d'élèves, qu'il s'agisse de nouveaux Canadiens qui en sont à leur début dans l'apprentissage de la langue anglaise ou d'enfants qui sont plutôt avancés dans la connaissance de cette langue. »

Il s'agit de la toute dernière mesure du plan du gouvernement McGuinty pour renforcer l'Ontario en investissant dans la santé, l'éducation et les compétences de notre population.

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement a augmenté ses investissements généraux dans l'éducation à plus de 17 milliards de dollars.

Le budget de cette année comprend 820 millions de dollars de plus pour l'éducation. De ce montant, on compte environ 200 millions de dollars qui seront consacrés à des projets spécifiques dans les écoles élémentaires. En voici le détail :

  • 39 millions de dollars cette année, qui passeront à 146 millions de dollars d'ici 2008-2009, pour embaucher 2 000 nouveaux enseignants spécialisés dans des matières telles que la littératie, la numératie, la musique, les arts et l'éducation physique, selon la conclusion d'ententes de travail de 4 ans. Environ 600 enseignants seront en poste pour la prochaine année scolaire.
  • 18 millions de dollars pour 160 projets spéciaux coordonnés par les conseils scolaires locaux pour améliorer les compétences des élèves en lecture, écriture et mathématiques
  • Plus de 7 millions de dollars pour la formation et les ressources en littéracie et numératie
  • 5,4 millions de dollars pour les équipes de redressement composées d'experts qui aideront les écoles qui ont le plus de difficultés.

« L'éducation transmet à nos enfants les connaissances que nous chérissons tous et les valeurs que nous reconnaissons tous », de dire le premier ministre McGuinty.

« C'est en faisant de l'éducation publique la meilleure éducation que nous pourrons former la main-d'œuvre la mieux éduquée et la plus compétente qui renforcera notre économie et qui bâtira la société la plus forte. »


  • Document d'information: La phase II des investissements au primaire donne davantage de résultats: Des groupes comptant moins d'élèves, davantage de professeurs et des ressources reconnues en banque pour septembre
  • Partager

    Sujets

    Éducation et formation Enfants et adolescents