Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Stratégie de réduction des temps d'attente en Ontario

Document d'information archivé

Stratégie de réduction des temps d'attente en Ontario

Cabinet du premier ministre


Que veut-on dire par temps d'attente?

Dans le contexte du réseau de soins de santé, le temps d'attente correspond à la durée de temps qu'un patient doit attendre avant d'obtenir une procédure spécifique. Cela peut comporter différentes périodes d'attente. Par exemple, un patient peut tout d'abord avoir à attendre pour voir un médecin généraliste, puis attendre pour obtenir les résultats de tests et attendre à nouveau pour voir un spécialiste avant que le traitement ne débute. En Ontario, les temps d'attente se mesurent à partir du moment où la procédure est formellement prévue jusqu'à ce qu'elle soit exécutée.

Stratégie de réduction des temps d'attente

Les Ontariens et Ontariennes ont vraiment à cœur les soins de santé qu'ils et elles reçoivent et ils et elles sont très inquiets à propos des soins de santé auxquels leurs enfants auront accès dans le futur. Le gouvernement de l'Ontario est à mettre sur pied un réseau qui aidera la population à demeurer en santé, qui leur offrira de bons soins lorsqu'ils et elles sont malades et qui sera là pour les générations futures.

Le plan du gouvernement en matière de soins de santé fonctionne à trois niveaux : mettre l'accent sur le maintien en santé de la population, augmenter l'accès aux médecins et autres professionnels de la santé et réduire les temps d'attente.

Les temps d'attente sont le baromètre par lequel plusieurs personnes mesurent la qualité de soins de santé qu'elles reçoivent. Toutefois, toute procédure médicale, si bonne soit elle, n'aidera le patient que si elle est offerte à temps. Le gouvernement de l'Ontario a un plan pour réduire les temps d'attente et améliorer l'accès aux cinq services importants de santé suivants : chirurgie dans le traitement du cancer, procédures cardiaques, chirurgie de la cataracte, remplacements d'articulation de la hanche et du genou de même qu'examens par IRM et tomographie par ordinateur.

La Stratégie de réduction des temps d'attente de l'Ontario est conçue pour augmenter le nombre de procédures offertes dans l'ensemble de la province, ce qui réduit donc les temps d'attente, et également pour améliorer la façon dont sont gérés les temps d'attente.

Plus de procédures

L'annonce d'aujourd'hui procurera un financement de fonctionnement complet en 2005-2006 pour :

  • 4 300 remplacements d'articulation du genou et de la hanche de plus, soit une augmentation de 16 pour cent par rapport à 2004-2005;
  • 14 000 chirurgies de la cataracte de plus, soit une augmentation de 13 pour cent par rapport à 2004-2005;
  • 39 500 examens par IRM de plus en continuant de prolonger les heures d'utilisation des appareils d'IRM actuels. Ceci s'ajoute aux 37 260 examens de plus prévus en 2005-2006 grâce aux investissements de l'an passé dans le remplacement de sept appareils d'IRM, la mise en service de nouveaux appareils d'IRM dans les hôpitaux et le prolongement des heures d'utilisation par la reprise des appareils d'IRM d'établissements de santé indépendants. Cette année, il y a eu une augmentation totale de 24 pour cent des examens par IRM.
  • 7 000 procédures cardiaques de plus, soit une augmentation de sept pour cent par rapport à 2004-2005; et
  • 2 900 chirurgies de plus pour traiter le cancer par rapport à 2004-2005.

Gestion des temps d'attente

Suite à ces investissements, les Ontariens et Ontariennes pourront subir plus de ces procédures essentielles et elle se feront plus rapidement. Mais la Stratégie porte sur bien plus que cela.

Pour la première fois, le gouvernement élabore un système visant à mesurer les temps d'attente et à en faire rapport aux patients sur un site Web prévu à cet effet. D'ici décembre 2006, un registre provincial des chirurgies dans ces cinq secteurs clés sera mis sur pied et les données seront régulièrement affichées sur le site Web. Les Ontariens et Ontariennes seront en mesure de connaître la durée d'attente pour un service en particulier dans une région donnée de la province. Ceci leur permettra de prendre des décisions avisées à propos de leurs soins de santé et cela démontrera clairement les progrès réalisés par le gouvernement dans le respect de ses engagements envers l'un de ces cinq secteurs clés en santé. Ce registre permettra également aux professionnels de la santé d'établir des priorités se fondant sur les besoins des patients. L'objectif à longue échéance est d'augmenter le registre de façon à y inclure toutes les chirurgies pratiquées en Ontario.

Un grand nombre de nouveaux projets sont également en voie de développement grâce à un comité d'experts qui conseillent le gouvernement sur la façon de gérer plus efficacement les temps d'attente en Ontario. Ce comité donnera également son avis sur la façon d'établir des objectifs appropriés de telle sorte que les patients et les fournisseurs connaissent la durée appropriée d'attente pour une procédure et lorsque l'attente est trop longue.

Partager

Sujets

Santé et bien-être