Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Vers des résultats supérieurs : le plan d'action pour l'éducation postsecondaire

Document d'information archivé

Vers des résultats supérieurs : le plan d'action pour l'éducation postsecondaire

Le plus important investissement pluriannuel dans l'éducation postsecondaire en 40 ans

Cabinet du premier ministre

Le gouvernement McGuinty est conscient que dans l'économie d'aujourd'hui axée sur le savoir, l'éducation est la condition préalable de la prospérité. Les capacités intellectuelles et le savoir-faire d'une main-d'oeuvre qualifiée constituent les avantages concurrentiels du XXIe siècle.

Le présent budget annonce le plan d'action du gouvernement McGuinty pour les collèges, les universités et les programmes de formation, un plan qui propose des investissements totalisant 6,2 milliards de dollars d'ici 2009-2010. Le montant additionnel alloué en 2005-2006 sera de 683 millions de dollars et s'élèvera à 1,6 milliard de dollars d'ici 2009-2010.

Cet investissement pluriannuel historique dans l'éducation postsecondaire -- le plus important en 40 ans -- représenterait une hausse de 39 % par rapport au financement de base de 2004-2005. La population de l'Ontario bénéficiera des investissements effectués dans le cadre du Plan d'action pour des résultats supérieurs, qui permettront d'améliorer l'accès à l'éducation postsecondaire, d'accroître la qualité de l'enseignement et d'offrir de meilleures installations. Les établissements d'enseignement postsecondaire devront rendre des comptes à l'égard de ces objectifs.

Accès -- Aide financière aux étudiantes et aux étudiants

  • Fournir un financement supplémentaire de 358 millions de dollars d'ici 2009-2010 pour l'aide financière aux étudiantes et aux étudiants, ce qui représente plus du double du financement de base fourni en 2004-2005;

  • Améliorer l'aide financière de façon que 135 000 étudiantes et étudiants à revenu faible ou moyen puissent en bénéficier en 2005-2006;

  • Maintenir le gel des droits de scolarité en 2005-2006 et commencer dès maintenant à élaborer, avec les étudiantes et étudiants, les collèges et les universités, un nouveau cadre pour les droits de scolarité qui sera mis en place d'ici septembre 2006;

  • Offrir, en collaboration avec le gouvernement fédéral et la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire, une nouvelle subvention pour les droits de scolarité, jusqu'à concurrence de 6 000 $, à 16 000 étudiantes et étudiants en première année à faible revenu qui sont à charge;

  • Étoffer encore davantage l'aide financière offerte par l'Ontario aux étudiantes et aux étudiants par l'octroi d'une subvention, jusqu'à concurrence de 3 000 $, à 16 000 étudiantes et étudiants de deuxième année qui sont à charge;

  • Élargir, en concertation avec le gouvernement fédéral, les critères d'admissibilité aux prêts étudiants et augmenter le montant hebdomadaire des prêts, qui passera de 110 $ à 140 $ pour les étudiantes et étudiants célibataires;

  • Réduire la contribution que doivent verser les parents qui ont un revenu moyen pour l'éducation de leurs enfants, élargir le programme d'exemption du paiement d'intérêts et reconnaître les coûts des ordinateurs dans le cadre de l'évaluation des besoins des étudiantes et des étudiants qui demandent un prêt;

  • Fournir 50 millions de dollars annuellement en contrepartie des fonds recueillis par les universités et les collèges pour mettre sur pied des fonds de dotation qui serviront à aider financièrement les étudiantes et étudiants. La méthode d'allocation de la nouvelle Fiducie d'aide aux étudiantes et étudiants de l'Ontario tiendra compte de la capacité limitée de levée de fonds des plus petits établissements; et

  • Continuer à travailler de concert avec le gouvernement fédéral afin d'élargir et de rehausser l'aide financière aux étudiantes et étudiants en 2006-2007 et par la suite.

Accès -- Effectifs et extension

  • Augmenter substantiellement l'effectif des collèges et des universités;

  • Accroître de façon substantielle, soit de 12 000 d'ici 2007-2008 et de 14 000 d'ici 2009-2010, le nombre de personnes inscrites aux programmes des deuxième et troisième cycles, grâce à de nouveaux investissements de 220 millions de dollars par année d'ici 2009-2010;

  • Accroître de 15 % le nombre de places en première année de médecine et améliorer la qualité de l'enseignement dans ce domaine grâce à de nouveaux investissements de 95 millions de dollars;

  • Augmenter de 7 000 le nombre de nouvelles inscriptions annuelles dans les programmes d'apprentissage pour le porter à 26 000 d'ici 2007-2008;

  • Investir 10 millions de dollars en 2005-2006, montant qui s'élèvera à 55 millions de dollars d'ici 2009-2010, afin d'instaurer de nouveaux programmes et des activités d'extension et d'accroître la participation de tous les groupes sous-représentés à des études postsecondaires, ce qui inclut les francophones, les Autochtones, les personnes ayant un handicap et les personnes qui sont les premières dans leur famille à faire des études collégiales ou universitaires;

  • Accorder aux collèges du Nord et des régions rurales 20 millions de dollars supplémentaires d'ici 2007-2008 afin d'améliorer l'accès à des programmes de grande qualité dans leurs collectivités;

  • Mettre à l'essai un nouveau programme communautaire d'enseignement en sciences infirmières dans le Nord de l'Ontario; et

  • Mettre en oeuvre une nouvelle stratégie pour attirer un plus grand nombre d'étudiantes et d'étudiants étrangers en Ontario et encourager les Ontariennes et Ontariens à étudier à l'étranger.

Qualité

  • Embaucher des professeurs aux niveaux collégial et universitaire afin de répondre aux besoins d'effectifs accrus et d'améliorer les taux de réussite des étudiantes et des étudiants;

  • Fournir un soutien aux fins des immobilisations pour que les facultés de médecine et les départements offrant des programmes d'études supérieures puissent accueillir un nombre accru d'étudiantes et d'étudiants;

  • Proposer la création d'un Conseil ontarien de la recherche qui aura pour mandat de fournir des conseils sur les priorités en matière de recherche, d'assurer la coordination de ces priorités et de rehausser la réputation de l'Ontario en tant que plaque tournante internationale pour la recherche;

  • Travailler avec les établissements postsecondaires pour s'assurer que l'expérience offerte aux étudiantes et aux étudiants est plus enrichissante; et

  • Améliorer les itinéraires d'études des étudiantes et des étudiants et accroître la collaboration entre les collèges et les universités de l'Ontario.

Reddition de comptes

  • Conclure des ententes pluriannuelles entre le gouvernement et les établissements qui préciseront les objectifs en matière d'effectif et d'amélioration de la qualité;

  • Créer un Conseil ontarien de la qualité de l'enseignement supérieur, un organisme indépendant qui aurait comme mandat de soutenir l'amélioration de la qualité dans le système d'éducation postsecondaire; et

  • Proposer d'assujettir les universités de l'Ontario aux dispositions de la Loi sur l'accès à l'information et la protection de la vie privée, et veiller à ce que les établissements postsecondaires financés par les deniers publics soient transparents et à ce qu'ils rendent des comptes à la population de l'Ontario, tout en respectant la liberté et la compétitivité universitaires.

Un système d'apprentissage et de formation adapté aux besoins
Misant sur les programmes actuels, le budget prévoit de nouveaux investissements en matière de formation qui étayent les priorités du gouvernement. Ainsi,

  • Des fonds supplémentaires de 17,5 millions de dollars par année seront octroyés d'ici 2007-2008 pour offrir plus systématiquement les services liés au marché du travail à deux clientèles prioritaires, soit les néo-Canadiennes et néo-Canadiens et les futurs apprentis. Les services seront offerts dans le cadre du nouveau système de formation et d'emploi à guichet unique, qui a été annoncé l'an dernier;

  • Des sommes de 2,5 millions de dollars par année seront allouées pour étoffer les programmes provinciaux de formation relais, ce qui permettra de soutenir un plus grand nombre de projets pour évaluer les compétences et d'offrir de la formation et de l'expérience de travail aux néo-Canadiennes et aux néo-Canadiens qualifiés;

  • Un montant de 4 millions de dollars sera versé aux collèges au cours des deux prochaines années pour mettre à l'essai des systèmes et des programmes visant à améliorer l'accès des étudiantes et des étudiants néo-canadiens à la formation collégiale et aux emplois; et

  • Des fonds de 1 million de dollars sur deux ans seront alloués à des programmes pilotes pour aider les employeurs à mieux reconnaître et utiliser les compétences des néo-Canadiennes et des néo-Canadiens. Le premier projet pilote soutiendra les activités d'extension de l'organisme Toronto Region Immigrant Employment Council (TRIEC) auprès des employeurs de la région du grand Toronto.

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Enfants et adolescents