Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La réduction du nombre d'élèves dans les salles de classe augmentera leur rendement dès septembre

Communiqué archivé

La réduction du nombre d'élèves dans les salles de classe augmentera leur rendement dès septembre

Cette année scolaire, 70 % des élèves du primaire étudieront dans des classes moins populeuses

Cabinet du premier ministre

TORONTO -- Plus de 381 000 élèves ontariens du primaire retourneront à l'école aujourd'hui dans des classes où ils sont moins nombreux, a déclaré le premier ministre Dalton McGuinty.

« Vos enfants ont toute notre attention. Nous croyons que chaque élève peut apprendre et que chaque élève doit pouvoir réaliser son potentiel », a-t-il soutenu.

« Nous savons également que les enfants qui réussissent bien les premières années sont plus susceptibles de poursuivre leurs études et de continuer leur réussite scolaire au secondaire et au-delà. C'est pourquoi la réduction du nombre d'élèves dans les classes du primaire est une si grande priorité », a-t-il ajouté.

Le premier ministre et le ministre de l'Éducation, Gérard Kennedy, ont visité une classe de première année à l'école catholique Pius X. Cette classe comptait 19 élèves, une diminution par rapport aux 25 élèves de l'année dernière, parce qu'un nouvel enseignant a été embauché grâce à l'augmentation du financement gouvernemental.

Aujourd'hui, on estime que 70 % de tous les élèves de la prématernelle à la 3e année étudient dans des classes où il y a moins d'élèves qu'en 2003-2004. Cela signifie que plus de 381 000 élèves du primaire sont dans des classes plus petites cette année, comparativement à 137 000 l'année dernière. C'est là le résultat du financement supplémentaire de 126 millions de dollars investi cette année, somme qui s'ajoute aux 90 millions de dollars de l'année dernière, ce qui a aidé les conseils scolaires à embaucher 1 100 enseignants pour réduire le nombre d'élèves dans les salles de classe de 1 300 écoles primaires.

La diminution du nombre d'élèves dans les salles de classe constitue une seule composante du programme programme Chaque enfant compte (un élargissement du programme Piliers de l'éducation), lequel comporte un volet de formation complète pour les enseignants, de nouveaux enseignants spécialisés pour augmenter l'enseignement de la musique, du théâtre, de l'éducation physique et des arts et l'ajout de ressources afin d'augmenter le rendement des élèves. Le premier ministre et le ministre Kennedy

ont également invité les parents et la population à les aider afin de s'assurer que le programme Chaque enfant compte est mis en oeuvre dans les écoles de leur région.

« Offrir de meilleures conditions d'apprentissage partout dans la province après des années de laisser-aller représente une tâche énorme. Nous entendons rendre l'éducation plus ouverte afin d'augmenter l'accès aux améliorations que nous réalisons au nom des élèves de l'Ontario », a déclaré le ministre Kennedy.

« Les parents pourront commencer à faire un suivi de nos progrès, école par école, en consultant le site Web du ministère à l'adresse suivante : www.edu.gov.on.ca. À compter de la mi-septembre, les résultats de la réduction du nombre d'élève dans les écoles de leur quartier seront affichés en évidence dans le site », a-t-il ajouté.

« La réduction du nombre d'élèves dans les classes effectuée par le gouvernement fonctionne réellement. La taille de ma classe a été réduite l'année dernière et cela m'a permis de consacrer davantage de temps à aider les élèves qui avaient de la difficulté ou des besoins spéciaux. Ils n'auraient pas pu faire les mêmes progrès dans une classe plus nombreuse », a soutenu Maria Fatigati, enseignante à la prématernelle, école catholique St. Pius X.

« Cette année, presque tous les élèves du primaire commenceront l'année dans une école qui aura bénéficié d'une augmentation de la formation des enseignants et de nouvelles ressources », a affirmé le premier ministre.

« Cet automne, j'invite la population à constater les résultats de leur soutien dans leurs collectivités et à aider les conseils scolaires ainsi que le gouvernement en s'impliquant au sein de l'école de leur quartier », a-t-il ajouté.

La réduction du nombre d'élèves dans les classes du primaire est un élément important du programme Chaque enfant compte du gouvernement McGuinty, lequel est conçu afin d'améliorer les résultats des élèves en lecture et en mathématiques. À l'heure actuelle, moins de 60 % des élèves de 12 ans de l'Ontario satisfont aux normes provinciales dans les épreuves provinciales de lecture, d'écriture et de mathématique. L'année dernière, une amélioration de 7 % des résultats au primaire a été constatée à l'échelle de la province. Le gouvernement a établi un objectif mesurable selon lequel 75 % des élèves de 12 ans doivent atteindre la norme provinciale d'ici 2008.


Pages du ministère :

Document d’information

Partager

Sujets

Éducation et formation Enfants et adolescents