Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty améliore le flux des échanges commerciaux au passage frontalier de Windsor

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty améliore le flux des échanges commerciaux au passage frontalier de Windsor

Nomination d’un conseiller spécial pour améliorer la circulation à la frontière

Cabinet du premier ministre

QUEEN'S PARK -- Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, s'est assuré le concours de l'ancien ambassadeur canadien aux États-Unis, Michael Kergin, pour accélérer les améliorations le long du passage frontalier Windsor-Detroit.

« Des emplois, des entreprises et des familles dépendent de notre capacité à assurer la circulation des personnes et des biens dans cet important corridor pour notre économie », de dire le premier ministre McGuinty.

« Et je sais que Michael Kergin est la bonne personne pour poursuivre et accélérer le travail que nous avons accompli jusqu'à maintenant. »

En tant que conseiller spécial du premier ministre sur les questions frontalières, monsieur Kergin travaillera avec les responsables de la province, du gouvernement fédéral et de la ville de Windsor pour compléter d'importants projets qui sont actuellement en cours et pour mettre en place un nouveau passage frontalier sur la rivière Detroit en 2013 au plus tard.

« Une frontière efficace est essentielle à la prospérité de l'Ontario et j'ai hâte de travailler avec les partenaires tant des États-Unis que du Canada pour continuer à progresser dans notre projet de mettre en place un passage frontalier sécuritaire et accessible », de dire monsieur Kergin

Monsieur Kergin travaillera également en étroite collaboration avec le Groupe de mise en oeuvre des initiatives de transport frontalier de Windsor. Il s'agit de 34 membres du personnel provincial qui se consacrent aux projets concernant la frontière de Windsor. Cette équipe aura pignon sur rue sur l'avenue McDougall à Windsor et les bureaux devraient ouvrir leurs portes le 30 septembre prochain.

Dans le cadre de la Stratégie Y faut que ça bouge à Windsor-Essex, les gouvernements fédéral et provincial investissent 300 millions de dollars pour améliorer la circulation et trouver une solution aux problèmes de circulation et de sécurité. Lors de la deuxième phase de cette stratégie, le Canada et l'Ontario investiront 129 millions de dollars. En voici les détails :

  • Évaluation et aménagement de l'environnement de l'autoroute 3/chemin Talbot, promenade Lauzon et route Manning
  • Engagement à mettre en œuvre l'aménagement et la construction de l'élargissement de l'autoroute 401, de l'autoroute 3 à la route Manning
  • Conception détaillée et construction du saut-de-mouton bimodal de l'avenue Howard
  • Construction des améliorations aux intersections Outer et Walker de l'autoroute 3

« L'amélioration de la frontière de Windsor comporte d'énormes avantages pour chacun de nous, en commençant par une meilleure qualité de vie pour la population de Windsor », de dire le ministre des Transports, Harinder Takhar. « Il s'agit d'un projet à grande portée et nous nous sommes engagés à réaliser plus de 20 projets dans la région de Windsor, qu'il s'agisse de la nouvelle autoroute ou des liens routiers vers la passerelle supérieure de la route Huron Church. Nous nous sommes engagés à assurer une meilleure circulation au passage frontalier le plus occupé du Canada et à nous assurer que nous le faisons d'une façon qui tienne compte de la communauté et de l'environnement. »

« Ceci est une bonne nouvelle pour Windsor », de dire la ministre des Services sociaux et communautaires et députée de Windsor-Ouest, Sandra Pupalettlo. « Un passage frontalier efficace est le moyen d'assurer la croissance économique de l'Ontario. »

« Windsor est fière d'être un carrefour important dans le commerce transfrontalier mais il s'agit également d'une ville dynamique et prospère » de dire le ministre de l'Énergie et député de Windsor-St. Clair, Dwight Duncan. « Notre plan cherche à maintenir ces forces et à miser sur celles-ci pour continuer à bâtir. »

« Cette nomination démontre que le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à travailler avec le comté de Windsor-Essex et tous les autres intervenants pour continuer à progresser et à réaliser des choses », de dire Bruce Crozier, député d'essex.

« Son travail est essentiel, non seulement pour la sécurité et la qualité de vie des personnes de Windsor mais également pour la prospérité future de tous les Ontariens et Ontariennes », de dire le premier ministre McGuinty.

Pour accélérer la circulation des personnes et des biens aux passages frontaliers de l'ensemble de l'Ontario, le gouvernement provincial et ses partenaires investiront au moins 638 millions de dollars, dont 300 millions de dollars à des améliorations au passage frontalier de Windsor et 323 million de dollars à ceux de Niagara et de Sarnia.


Pages du ministère :

Document d’information

Partager

Sujets

Affaires et économie Conduite et routes Environnement et énergie