Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre McGuinty rend hommage aux récipiendaires de prix étudiants

Document d'information archivé

Le premier ministre McGuinty rend hommage aux récipiendaires de prix étudiants

Cabinet du premier ministre

Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a rendu hommage aux étudiants et étudiantes, qui ont relevé le Défi Biotech 2005 Sanofi-Aventis de la région du Grand-Toronto, lors de l'inauguration officielle du District de la découverte MaRS.

Défi Biotech Sanofi-Aventis

Le Défi Biotech Sanofi-Aventis est une compétition étudiante annuelle créée pour faire connaître le nouveau secteur de la biotechnologie et ses applications dans une vaste gamme de domaines qui vont des soins de santé à l'agriculture. Il a débuté à Toronto en 1994 et a maintenant lieu dans 13 villes de l'ensemble du Canada.

Un représentant de chacune des six équipes gagnantes qui ont pris part à la compétition 2005 du Grand-Toronto a apporté le projet gagnant de son équipe à l'inauguration du District de la découverte MaRS. Voici les équipes gagnantes :

Prix de la 1re place Représentant de l'équipe : Jasmine Tsang Membres de l'équipe : Jason Leung, Julie Yu, Derek Wong Titre du projet : Modification génétique d'un activateur RuBISCO École : Écoles de l'université de Toronto Résumé du projet : L'équipe a réussi à modifier génétiquement un enzyme appelé « activase » dans de la canche cespiteuse antarctique. L'objectif à longue échéance de cette recherche est d'améliorer la capacité des plantes à éliminer le dioxyde de carbone de l'atmosphère.

Prix de la 2e placeReprésentant de l'équipe : Michael Sorbara Membres de l'équipe : Jennifer Centeno, Angela Jung, Matthew Sorbara, Tiffany Chan Titre du projet : Accélérer le processus de guérison d'une blessure en utilisant diverses doses de facteurs de croissance (TGF-$1 et EGF) pour régir l'augmentation de $-catenine dans les fibroblastes École : École secondaire catholique St. Elizabeth Résumé du projet : La recherche a démontré que des concentrations accrues d'interleukine 1-alpha stimulent les niveaux et les effets de la beta-catenine, qui est une substance améliorant la guérison d'une plaie. Ce travail a été réalisé en utilisant des souches cellulaires de souris mais cela pourrait être à l'origine de nouvelles thérapies pour les humains.

Pris de la 3e place
Représentant de l'équipe : Sana Mehrani
Membres de l'équipe : Colleen McKeown, Katrina Hui
Titre du projet : Explorer les effets des remèdes traditionnels à base d'herbes dans la production d'insuline dans les cellules des îlots pancréatiques
École : Écoles de l'université de Toronto
Résumé du projet : L'équipe a étudié les effets rapportés de certains remèdes à base d'herbe sur les cellules bêta. Elle a découvert que des extraits de ginseng Panax n'avaient aucun effet sur les niveaux d'insuline cellulaire. Toutefois, une substance dans le ziziphus jujuba est à l'origine d'une sécrétion accrue et montre une activité antidiabétique. Il est nécessaire de faire des recherches additionnelles pour évaluer son potentiel comme ingrédient de médicament dans le traitement du diabète de type 2.

Prix de la 4e place
Représentant de l'équipe : Xue Liang
Membre de l'équipe : Katherine Sowden
Titre du projet : Effets des agonistes d'ecdysone sur l'expression des récepteurs d'ecdysone chez la drosophile comme modèle pour le contrôle de la tipule (Tipula paludosa)
École : Centennial Collegiate and Vocational Institute
Résumé du projet : L'équipe a étudié un insecticide écologique qui peut être utilisé contre la tipule européenne, qui est une espèce allogène présente dans les parterre et les jardins. En utilisant la drosophile comme sujet de l'expérience, l'équipe a testé plusieurs substances qui déclenchent une mue prématurée et qui provoquent la mort de ces insectes. Elle a donc identifié les substances les plus efficaces pour une éventuelle utilisation contre la tipule.

Prix de la 5e place
Représentant de l'équipe : Evgenia Bloch
Membre de l'équipe : Adelle Vandersteen
Titre du projet : Illuminer votre parterre
École : École des sciences du Centre des sciences de l'Ontario
Résumé du projet : L'équipe a inséré le gène de la luciférase, soit l'enzyme responsable de la bioluminescence des lucioles, dans une plante commune dans le but de produire des plantes qui produisent leur propre lumière. On a détecté des faibles niveaux de luminosité.

Plus grand potentiel commercial
Représentant de l'équipe : Jing Guo
Membres de l'équipe : Zarna Shah, Liuba Mamonova, Jessica Leen
Titre du projet : Écran solaire naturel
École : École des sciences du Centre des sciences de l'Ontario
Résumé du projet : L'équipe a produit un écran solaire à base organique qui, lors de tests en laboratoire, s'est avéré être aussi bon sinon plus que tout autre produit commercial testé qui bloque le rayonnement UV-B. L'ingrédient actif sont des molécules de pigment appelées flavonoïde qui sont extraits de la pomme.

Partager

Sujets

Arts et culture Enfants et adolescents