Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Investir dans l'innovation et les compétences pour renforcer l'Ontario

Communiqué archivé

Investir dans l'innovation et les compétences pour renforcer l'Ontario

Un nouvel investissement dans le secteur automobile permettra aux Ontariens et Ontariennes d’obtenir des emplois à forte valeur

Cabinet du premier ministre

WINDSOR -- Les nouveaux investissements faits par DaimlerChrysler dans ses usines de Windsor et de Brampton démontrent que l'Ontario continue d'attirer des emplois à compétences élevées qui sont nécessaires pour être concurrentiels et victorieux au sein d'une industrie automobile hautement compétitive, de dire le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty.

« Ceci est une bonne nouvelle pour la population de Windsor, Brampton et de tout l'Ontario », de dire le premier ministre McGuinty. « Nous avons toujours dit que notre population était notre plus grand atout et c'est ce que DaimlerChrysler a prouvé en choisissant d'investir ici. »

Le premier ministre s'est joint aux employés et à la direction lors d'une cérémonie spéciale soulignant l'investissement de 768 millions de dollars en Ontario de DaimlerChrysler. Il s'agit d'un investissement soutenu par 76,8 millions de dollars provenant de la Stratégie ontarienne d'investissement dans l'industrie automobile. Au cours des deux dernières années, les investissements stratégiques du gouvernement ont attiré plus de 5,5 milliards de dollars en nouveaux investissements grâce à un soutien de la formation professionnelle, de l'innovation, de l'infrastructure publique, des nouvelles technologies environnementales et de l'efficacité énergétique.

« Le soutien des gouvernements ontarien et fédéral est déterminant dans la préparation d'une analyse de rentabilité pour de nouveaux investissements dans nos opérations canadiennes », de dire Tom LaSorda, président et directeur général du Chrysler Group. « Avec ces nouveaux investissements, les opérations canadiennes de fabrication et de recherche et développement de DaimlerChrysler se poursuivront de façon à jouer un rôle essentiel dans l'approche mondiale de la compagnie à concevoir des produits qui dominent l'industrie et des opérations qui sont des points de référence. »

« En fin de compte, ce nouvel investissement est une combinaison de participation gouvernementale, de conclusion d'une entente collective responsable avec le syndicat des Travailleurs et travailleuses canadien(ne)s de l'automobile (ratifié en septembre 2005), et de réponse du marché aux produits que le Chrysler Group fabrique au Canada », de dire monsieur LaSorda.

L'investissement du gouvernement McGuinty permettra également de soutenir :

  • Des opérations à trois quarts de travail et de la formation professionnelle à l'usine de Brampton
  • Une augmentation de la flexibilité manufacturière et la mise en place de nouvelles technologies à l'usine de Windsor
  • La transformation des activités de l'atelier de peinture avec de nouvelles technologies environnementales
  • L'Automotive Research and Development Centre, qui est un partenariat entre DaimlerChrysler et l'Université de Windsor.

« Nous travaillons de manière très dynamique pour former notre main-d'œuvre dans la gestion de chaque génération de technologie liée à la conception et à l'assemblage automobiles », de dire le ministre du Développement économique et du Commerce, Joseph Cordiano. « Ceci est la façon ui nous permettra d'être concurrentiels dans une économie qui se fonde sur la connaissance. Nous sommes donc sur la bonne voie. »

« Nous sommes déterminés à former la main-d'œuvre la mieux éduquée, la plus compétente et la plus productive en Amérique du Nord », de dire le premier ministre McGuinty. « C'est en soutenant une industrie automobile concurrentielle et forte que nous bâtirons une province plus forte et plus prospère et que nous aurons une qualité de vie qui est sans pareille. »


Pages du ministère :

Partager

Sujets

Travail et emploi