Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty réalise des progrès importants pour les Ontariennes et les Ontariens

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty réalise des progrès importants pour les Ontariennes et les Ontariens

Le deuxième rapport d’étape décrit en détail le plan relatif à l’éducation, les soins de santé et l’économie

Cabinet du premier ministre

QUEEN'S PARK -- Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a aujourd'hui diffusé le deuxième d'une série de rapports d'étape concernant le plan du gouvernement visant à favoriser la réussite scolaire et de promouvoir une meilleure santé et une économie forte.

« Nous prévoyons renforcer l'avantage concurrentiel de l'Ontario en rendant ses citoyens plus forts, » a affirmé le premier ministre McGuinty. « À mi-chemin dans notre mandat, les soins de santé, l'éducation et les compétences, ainsi que la prospérité des Ontariennes et des Ontariens, ont tous connu une amélioration. »

« Nous sommes heureux des progrès réalisés par les Ontariennes et les Ontariens grâce à notre plan, mais nous ne sommes pas satisfaits. Nous avons encore beaucoup à faire. »

Le rapport d'étape de cette année décrit ce que le gouvernement a accompli au cours de sa deuxième année en exercice, les résultats clés qu'il s'efforce d'obtenir au cours des deux prochaines années et les stratégies qu'il met en place pour réaliser son plan pour les Ontariennes et les Ontariens.

Voici certains des points saillants du rapport :

  • S'assurer de la réussite scolaire : plus de 2 100 écoles ont réduit la taille de leurs classes de niveau élémentaire. Nous sommes en voie d'avoir des classes de 20 élèves, de la maternelle à la 3e année, d'ici 2007-2008.
  • S'assurer d'une meilleure santé pour les Ontariennes et les Ontariens : les hôpitaux ont obtenu un financement leur ayant permis d'effectuer 40 000 ou 14,5 pour cent plus d'examens IRM en 2004-2005. De nouveaux investissements permettent environ 76 800 ou 24 pour cent plus d'examens IRM en 2005-2006. De plus, un financement a été fourni en 2004-2005 pour permettre 81 300 ou huit pour cent plus de tomodensitogrammes par année.
  • S'assurer d'une économie plus forte : le gouvernement investit 6,2 milliards de dollars sur cinq ans afin d'accroître considérablement l'accès aux collèges et universités ainsi que la qualité de l'enseignement qui y est offerte. Le gouvernement hausse le nombre d'inscriptions à temps plein dans les collèges et universités de 50 000 élèves et est déterminé à accroître le nombre de nouvelles inscriptions en apprentissage de 7 000, pour un total de 26 000 par année d'ici 2007-2008.

Au cours des deux dernières années, les investissements stratégiques du gouvernement ont attiré plus de 5,5 milliards de dollars en nouvel investissement dans le secteur de l'automobile, y compris la première usine propre au Canada en plus d'une décennie, laquelle sera construite par Toyota à Woodstock.

En outre, à l'échelle de l'Ontario, plus de 215 000 nouveaux emplois ont été créés depuis octobre 2003. Le taux de chômage actuel de 6,1 pour cent est à son niveau le plus bas depuis plus de quatre ans.

Afin de renforcer la position financière de l'Ontario, le premier ministre McGuinty a lutté pour réduire l'écart de 23 milliards de dollars qui séparait le montant que versent les Ontariennes et les Ontariens en impôts au gouvernement fédéral et ce qui leur est remis en programmes et services. En mai 2005, le gouvernement fédéral a accepté d'engager 5,75 milliards de dollars en financement fédéral supplémentaire pour les priorités de l'Ontario au cours des cinq prochaines années.

« De concert avec les Ontariennes et les Ontariens, nous réalisons de grands et de véritables progrès », a déclaré le premier ministre McGuinty. « Nous y arrivons parce que les Ontariennes et les Ontariens cherchent à obtenir de meilleurs résultats et travaillent avec notre gouvernement pour atteindre les buts que nous partageons tous. »

Le rapport d'étape complet est disponible sur www.ontario.ca/progress.

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Santé et bien-être