Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Trouver de nouveaux moyens de lutter contre le cancer

Communiqué archivé

Trouver de nouveaux moyens de lutter contre le cancer

Le premier ministre inaugure un institut innovateur de recherche sur le cancer

Cabinet du premier ministre

TORONTO -- Le premier ministre de l'Ontario Dalton McGuinty, a aujourd'hui célébré l'inauguration officielle de l'Institut ontarien de recherche sur le cancer (IORC), soit le premier institut de recherche en collaboration du Canada qui mettra l'accent sur le spectre au complet des questions reliées au cancer. Cela va de la prévention jusqu'au traitement.

« Le cancer est une maladie qui touche un Ontarien sur trois », de dire le premier ministre McGuinty, qui est également ministre de la Recherche et de l'Innovation. « Nous devons aux familles de faire tout en notre pouvoir pour lutter contre le cancer en soutenant la recherche qui va aider les Ontariens et Ontariennes à mener des vies plus complètes et plus saines. »

Le premier ministre a aujourd'hui fait cette annonce à l'Hôpital pour enfants malades de Toronto. Le gouvernement investira 142 millions de dollars en quatre ans pour mettre sur pied l'Institut ontarien de recherche sur le cancer. C'est en travaillant avec nos partenaires des secteurs publics et privés que les chercheurs de la province travailleront ensemble à une stratégie concertée pour s'attaquer aux questions reliées au cancer, qu'il s'agisse du besoin d'une meilleure prévention et d'une détection précoce jusqu'à des diagnostics plus ciblés et des traitements plus efficaces. En tant que carrefour important de la recherche sur le cancer, l'IORC sera également partenaire avec d'autres institutions provinciales, nationales et internationales de recherche sur le cancer pour faire avancer les possibilités de recherche.

Par le passé, les fonds gouvernementaux de recherche sur le cancer étaient distribués de manière sporadique à différents chercheurs et équipes de chercheurs. Cela signifie que les idées générales qui promettaient ne recevaient pas de financement parce qu'elles requiéraient que plusieurs équipes travaillent ensemble pour atteindre un objectif commun. Avec la création de l'IORC, les chercheurs et les fournisseurs de soins peuvent maintenant participer à des idées plus générales en travaillant ensemble et en partageant les renseignements et les ressources .

« Les investissements dans la recherche sur le cancer sont la clé de notre capacité à prévenir le cancer de même qu'à continuellement améliorer la détection et les traitements du cancer », de dire le Dr Terry Sullivan, président et directeur général; d'Action cancer Ontario. « La recherche qui origine de l'IORC nous permettra de réduire les risques de développer un cancer et d'offrir aux patients ontariens de meilleurs soins dans le futur. »

Une partie des investissements gouvernementaux annoncés aujourd'hui comprenne 65,2 millions de dollars pour soutenir des programmes de recherche dans le cadre du Réseau ontarien de recherche sur le cancer, qui est un organisme sans but lucratif financé par la province qui transforme des recherches en laboratoire prometteuses en nouveaux traitements. Sur les 65,2 millions de dollars, le gouvernement a aujourd'hui annoncé que 21,3 millions de dollars ont été attribués à neuf institutions académiques et de recherche de même qu'à deux consortiums de recherche de l'ensemble de l'Ontario. Cela fera partie de la prochaine phase de financement du réseau.

Ces investissements font partie du plan du gouvernement visant à améliorer la santé des Ontariens et Ontariennes en créant un lieu où les idées sont partagées et où la recherche et l'innovation sont encouragées. La formation d'une nouvelle génération de chercheurs sur le cancer permettra aux Ontariens et Ontariennes de recevoir de meilleurs soins et fera de l'Ontario un centre de renommée internationale dans la recherche sur le cancer.

« Les investissements d'aujourd'hui aideront à créer une masse critique de chercheurs en Ontario et une approche plus concertée et de collaboration pour lutter contre le cancer », de dire le premier ministre McGuinty. « Ceci va nous aider à attirer et à conserver les meilleurs talents, à générer plus d'investissements dans la province et à renforcer notre réputation pour l'innovation dans le domaine de la recherche sur le cancer. »


Pages du ministère :

Document d’information

Partager

Sujets

Santé et bien-être