Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario ouvre sa première mine de diamants

Communiqué archivé

L'Ontario ouvre sa première mine de diamants

Les investissements de DeBeers signifient des emplois hautement qualifiés et de la prospérité pour les résidents et résidentes du Nord

Cabinet du premier ministre

Les familles ontariennes qui vivent dans le Nord profiteront de centaines d'emplois à valeur élevée en raison de la construction présentement en cours de la première mine de diamants de la province, de dire le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty.

« Le projet Victor Diamond est une bonne nouvelle pour la population d'Attawapiskat et de la région avoisinante », de dire le premier ministre McGuinty. « Les investissements de DeBeers signifient bien plus que de simples emplois. Cela veut aussi dire plus de possibilités de réussir pour les familles, les entreprises locales et les communautés des Premières Nations. »

DeBeers Canada construira et exploitera la Mine Victor Diamond. Le projet créera 600 emplois dans la construction et 375 nouveaux emplois à temps plein à Attawapiskat et dans les communautés avoisinantes. Il permettra également d'accroître les possibilités d'éducation, de formation et d'affaires au sein des communautés des Premières Nations. À longue échéance, le projet pourrait générer jusqu'à 3 200 emplois dans l'ensemble de la province.

L'exploitation de la mine devrait débuter en 2008 et produire environ 6 millions de carats de diamant. En tout, DeBeers Canada investira plus de 980 millions de dollars dans le projet. On estime que la mine pourrait ajouter plus de 6 milliards de dollars dans l'économie de l'Ontario.

Rick Bartolucci, ministre du Développement du Nord et des Mines, David Ramsay, ministre délégué aux Affaires autochtones et ministre des Richesses naturelles, Chris Bentley, ministre de la Formation et des Collèges et Universités, les cadres de DeBeers et des membres de la communauté se sont joints au premier ministre McGuinty lors de la cérémonie de la levée de la première pelletée de terre d'aujourd'hui.

« Le projet Victor Diamond envoie un message clair dans le monde entier que l'Ontario demeure un lieu privilégié pour l'exploration minière et les investissements dans le développement », de dire monsieur Bartolucci. « Cela démontre également que la collaboration entre les Premières Nations, le gouvernement et l'industrie peut donner des résultats qui sont bénéfiques pour tous ceux et celles qui sont concernées. »

« Notre gouvernement veut créer des possibilités et des avantages au sein de l'industrie des ressources pour assurer un avenir durable aux peuples autochtones, tout particulièrement ceux qui vivent dans le Nord », de monsieur Ramsay. « Nous encourageons l'industrie des minerais et les communautés autochtones à travailler ensemble pour créer de nouveaux partenariats et établir de meilleures relations. »

« Les emplois créés par le projet Victor assurent une grande prospérité de la population de la région des basses terres de la baie James », de dire monsieur Bentley. « Nous avons hâte d'établir une meilleure collaboration entre les collèges de la région et les communautés des Premières Nations pour développer la variété de compétences nécessaires pour faire fructifier les Investissements de DeBeers. »

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement McGuinty a travaillé pour créer un climat d'investissement favorable en Ontario. Les taux provinciaux d'imposition pour l'exploitation minière comptent parmi les plus bas au Canada. Le gouvernement a aussi investi 15 millions de dollars sur trois ans dans la cartographie géologique du Grand Nord.

Le soutien de l'industrie minière dans le Nord de l'Ontario n'est que le plus récent exemple de la façon dont le gouvernement McGuinty veille aux intérêts des résidents et résidentes du Nord. Parmi les autres initiatives, on compte :

  • L'investissement de 10 millions de dollars dans le Centre d'excellence en innovation minière de l'Université Laurentienne
  • L'investissement d'un montant record de 357 millions de dollars pour agrandir et rénover près de 11 000 kilomètres du réseau routier du Nord de l'Ontario
  • L'ouverture de la première École de médecine du Nord de l'Ontario pour atténuer la pénurie de médecins

« De nos jours, un investissement dans les collectivités du Nord est un investissement dans la prospérité future de l'Ontario », de dire le premier ministre McGuinty. « C'est en créant plus de possibilités de réussir pour les familles de l'ensemble de la province que nous ferons de l'Ontario le lieu du mieux-vivre pour bien des années à venir. »

Document d’information

Partager

Sujets

Affaires et économie Régions rurales et du Nord