Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des classes à effectif réduit et plus de personnel enseignant pour la rentrée

Document d'information archivé

Des classes à effectif réduit et plus de personnel enseignant pour la rentrée

Cabinet du premier ministre

Les élèves de l'élémentaire bénéficient déjà du « plafond réel » de 20 élèves ou moins qu'applique le gouvernement aux classes de la maternelle à la 3 e année. D'ici 2007-2008, au moins 90 % des classes du primaire auront 20 élèves ou moins. Les 10 % restants ne compteront pas plus de 23 élèves. Cette souplesse aide les conseils scolaires à s'adapter aux changements de l'effectif, à réduire la nécessité des classes à années multiples et à éviter le transport inutile d'élèves.

Pour l'année scolaire 2006-2007, les conseils ont remis au ministère de l'Éducation des plans détaillant les progrès qu'ils ont réalisés afin de respecter le plafond établi pour le primaire. Les rapports sur l'effectif final et réel des classes seront remis au Ministère plus tard cet automne.

À mi-parcours de son plan quadriennal visant à réduire l'effectif des classes au primaire, le gouvernement est bien parti pour atteindre son but :

  • Près de la moitié (48 %) des classes du primaire atteignent déjà l'objectif de 20 élèves ou moins.
  • Il y a deux ans, un quart des classes du primaire comptaient 25 élèves ou plus. Aujourd'hui, le pourcentage est de seulement 12 %.

Des classes plus petites permettent au personnel enseignant de consacrer plus de temps à chaque élève et appuient le but du gouvernement qui est de voir 75 % des élèves âgés de 12 ans atteindre ou dépasser la norme provinciale d'ici 2008. En 2005‑2006, 64 % des élèves de l'Ontario ont atteint ou dépassé cette norme alors qu'ils étaient 54 % à avoir atteint ce niveau en 2002-2003.

5 200 enseignantes et enseignants supplémentaires pour des classes plus petites

En 2006-2007, le gouvernement McGuinty investit 95 millions de dollars de plus pour créer 1 200 postes d'enseignement au primaire, et 71 millions pour créer 980 postes d'enseignement spécialisé à l'élémentaire. Il fournit aussi jusqu'à 50 millions de dollars cette année pour appuyer des projets d'immobilisations estimés à 700 millions de dollars, nécessaires pour mettre en œuvre l'initiative de la réduction de l'effectif des classes au primaire.

Cela signifie que depuis le mois d'octobre 2003, le gouvernement McGuinty a investi plus de 275 millions de dollars pour permettre aux écoles d'ajouter 3 600 postes d'enseignement et de réduire l'effectif des classes de la maternelle à la 3 e année. Cette somme s'ajoute aux 110 millions de dollars qui servent à recruter 1 600 nouveaux enseignants et enseignantes spécialisés au palier élémentaire.

Personnel enseignant spécialisé de l'élémentaire

Il s'agit d'enseignantes et enseignants certifiés qui aident les élèves à atteindre un niveau élevé en littératie et numératie. Ils offrent également un éventail complet de cours qui incluent l'éducation physique, les arts, la musique et l'art dramatique.

Pour appuyer le personnel enseignant à l'élémentaire de l'Ontario, le gouvernement a offert une formation en lecture partagée à plus de 12 000 enseignantes et enseignants et directrices et directeurs d'école, et en enseignement différencié à 16 000 autres.

Outil de suivi de l'effectif des classes

À l'aide de l'Outil de suivi de l'effectif des classes, les parents peuvent suivre en ligne les progrès réalisés par les conseils scolaires pour réduire la taille des classes. Ils ont accès aux données de chacune des 32 000 classes de la maternelle à la 3 e année réparties dans 4 000 écoles élémentaires.

Tout le monde peut utiliser cet outil en allant à l'adresse www.ontario.ca/effectifs et en cliquant sur le lien.

Les données proviennent des rapports annuels sur l'effectif scolaire produits par chaque école et remis au ministère de l'Éducation.

L'Outil renferme les données des années scolaires 2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006 et reflète les effectifs réels au 31 octobre de chaque année. Dans bien des cas, les chiffres fluctuent au cours de l'année à cause des arrivées et départs de familles dans les communautés.

L'Outil de suivi est mis à jour chaque année lorsque les conseils scolaires transmettent de nouvelles données au ministère de l'Éducation.

Partager

Sujets

Éducation et formation Enfants et adolescents