Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le centre des opérations contre les bandes criminalisées et les armes à feu cible les criminels

Communiqué archivé

Le centre des opérations contre les bandes criminalisées et les armes à feu cible les criminels

Cet établissement à la fine pointe de la technologie de 26 millions de dollars fournira à la police de nouveaux outils

Cabinet du premier ministre

Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a aujourd'hui dit que son gouvernement faisait sa part pour rendre les collectivités plus sécuritaires en allouant un financement de 26 millions de dollars au Centre des opérations du Groupe d'intervention contre les bandes criminalisées et les armes à feu.

« Les Ontariens, les Ontariennes et leurs familles veulent des rues sécuritaires et c'est pourquoi nous nous sommes réunis l'an dernier pour mieux cibler la violence armée et les bandes criminalisées », de dire le premier ministre McGuinty. « Cela fonctionne, les crimes armés sont à la baisse et nous soutenons la police alors qu'elle cible plus de criminels. » 

Le commissaire de la Police provinciale de l'Ontario, Julian Fantino, et le chef de la police de Toronto, Bill Blair, ont rencontré le premier ministre McGuinty et ses ministres de la justice pour examiner les effets que ce nouveau centre des opérations produit déjà dans la lutte contre les armes à feu et les bandes criminalisées. Ce centre est devenu fonctionnel en janvier et il abrite environ 270 employés dévoués à plein temps, dont des procureurs de la police et de la Couronne, des travailleurs et travailleuses spécialisés dans le soutien aux victimes et aux témoins de même que des agents de probation et de libération conditionnelle. Ce centre est également équipé de la plus récente technologie en matière d'examens judiciaires.

« Le Centre offre une justice en système organisé, soit des enquêtes et des poursuites hautement coordonnées en matière de crimes armés et de bandes criminelles », de dire le procureur général, Michael Bryant. « C'est en mettant nos experts sous un même toit que nous assurons un transfert plus rapide de l'information entre les partenaires de justice, que nous accélérons le processus d'enquête, de recherche, d'inculpation et de poursuite des criminels et que nous offrons plus rapidement des services d'aide aux victimes et aux témoins qui ont subi de la violence armée. »

« Le nouveau Centre des opérations est un volet d'une approche innovatrice et de pointe à la sécurité communautaire », de dire Monte Kwinter, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels. « Nous rassemblons la police et les procureurs et nous leur donnons les outils dont ils ont besoin pour éliminer les criminels de nos rues. »

« Les grandes percées faites au cours de la dernière année qui ciblent les crimes reliés aux bandes criminalisées et aux armes à feu de nos communautés envoient un message clair à ceux qui menacent la sécurité publique de cette façon », de dire monsieur Fantino. « L'intégration de la capacité et des compétences d'expert au sein du Centre provincial des opérations soutient les efforts dans le maintien de l'ordre visant à éliminer les activités criminelles avec usage d'armes à feu illégales. En raison de cela, des communautés dans l'ensemble de l'Ontario seront plus sécuritaires. »

« Le Centre des opérations contre les bandes criminalisées et les armes à feu va jouer un rôle prépondérant dans les projets de lutte contre la violence de Toronto », de dire le chef Blair. « Le gouvernement provincial reconnaît la valeur de la collaboration et du partage de l'information lorsqu'il s'agit de combattre la violence armée et les bandes criminalisées. Ce centre va améliorer de manière importante le maintien de l'ordre dans ce type de défi. »

L'an passé, le gouvernement a investi 51 millions de dollars pour aider la police et les procureurs à éliminer de la rue les criminels armés. En 2006, les homicides avec usage d'armes à feu ont chuté de 44 pour cent par rapport à 2005. Les agents de police de Toronto ont récupéré près de 370 armes à feu et ont procédé à plus de 6 600 arrestations. Le premier ministre McGuinty a dit que ces progrès étaient encourageants mais qu'il restait encore beaucoup de travail à faire.

« Les groupes communautaires ont fait des progrès en mettant sur pied des programmes de prévention du crime et nos policiers ont fait preuve d'une incroyable détermination dans la protection de nos foyers et de nos rues », de dire le premier ministre McGuinty. « Notre gouvernement va continuer de soutenir la police dans l'élimination des criminels de la rue, la poursuite des contrevenants, la prévention de la criminalité et l'amélioration de la sécurité de nos collectivités. »


Pages du ministère :

Partager

Sujets

Lois et sécurité