Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement renforce l'industrie forestière en Ontario

Communiqué archivé

Le gouvernement renforce l'industrie forestière en Ontario

Un investissement de 6 millions de dollars aidera à conserver 140 emplois à valeur élevé et à augmenter l’approvisionnement en énergie de la province

Cabinet du premier ministre

Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a aujourd'hui annoncé que le gouvernement est en train de renforcer le secteur forestier et d'augmenter l'approvisionnement en énergie renouvelable de l'Ontario en aidant à construire une centrale de cogénération tirée de la biomasse à l'usine de Trenton de Norampac.

« Nous sommes fiers de faire équipe avec Norampac pour conserver des emplois locaux et pour assurer les familles de l'Ontario rural d'une meilleure qualité de vie », de dire le premier ministre McGuinty. « Cette nouvelle centrale de cogénération va créer des emplois exigeant des compétences élevées, renforcera les communautés avoisinantes et aidera à bâtir une province plus forte, plus verte et plus saine pour encore bien des années à venir. »

Par l'intermédiaire du Fonds de prospérité du secteur forestier, le gouvernement investit 6 millions de dollars pour aider à bâtir une nouvelle centrale de cogénération tirée de la biomasse de 27 millions de dollars. La construction de cette centrale aidera à conserver environ 140 emplois à Trenton.

Cette centrale va produire de la vapeur et de l'électricité, réduisant ainsi la dépendance de l'usine au gaz naturel et au mazout. Elle sera alimentée par de la biomasse qui sera produite par les déchets des scieries du Sud de l'Ontario. Il en résultera que l'usine deviendra encore plus autosuffisante.

Le premier ministre McGuinty s'est joint au ministre des Richesses naturelles, David Ramsay, au député de Northumberland Lou Rinaldi, au maire John Williams, de même qu'à la direction et aux employés de Norampac pour l'annonce d'aujourd'hui.

« Nous nous sommes engagés à investir dans les entreprises qui aident l'Ontario rural à prospérer », de dire monsieur Ramsay. « Notre fonds de prospérité soutient un moteur clé de notre économie, soit le secteur forestier, en rendant cette industrie plus concurrentielle, en développant des sources d'énergie renouvelable et propre et en conservant de bons emplois. » 

« L'annonce d'aujourd'hui est une bonne nouvelle pour Trenton et pour l'industrie forestière », de dire monsieur Rinaldi. « Grâce à d'importants investissements en partenariat, tels que ce projet avec Norampac, le gouvernement McGuinty favorise l'innovation au sein des entreprises locales. »

« Les améliorations que nous apportons avec l'aide du gouvernement aideront à assurer des opérations plus efficaces et plus concurrentielles à notre usine de Trenton », de dire Marc-André Dépin, président et directeur général de Norampac. « La contribution de 6 millions dollars du Fonds de prospérité du secteur forestier était essentielle à notre décision d'aller de l'avant avec ces mesures. »

Le gouvernement a mis sur pied le Fonds de prospérité du secteur forestier qui est doté de 150 millions de dollars dans le but d'aider les compagnies forestières à investir dans leur propre avenir et dans les collectivités qui en dépendent.

Le renforcement du secteur forestier est le plus récent exemple de la façon dont le gouvernement McGuinty travaille à créer un Ontario rural plus fort et plus prospère. Parmi les autres initiatives, on compte :

  • Un prêt garanti de 8 millions de dollars à Tembec pour une usine de produits de bois d'ingénierie à Kirkland Lake
  • Une subvention de 1,65 million de dollars à Flakeboard Company Ltd. pour améliorer son usine de Sault Ste. Marie 
  • L'investissement de 1,39 million de dollars dans le complexe de Bowater Canadian Forest Products Incorporated de Thunder Bay
  • Une aide pour construire un établissement de panneaux structuraux revêtus à Earlton, soit le premier du genre en Amérique du Nord, avec une subvention de 2 millions de dollars allouée à Grant Forest Products.

« Investir dans les combustibles de remplacement, tels que la biomasse, aidera à augmenter l'approvisionnement énergétique de notre province », de dire le premier ministre McGuinty. « Cela va également renforcer l'avantage économique de l'Ontario et aider à créer des occasions de réussir pour les générations à venir. »

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Régions rurales et du Nord