Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty aide les agriculteurs à développer de nouveaux marchés

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty aide les agriculteurs à développer de nouveaux marchés

Des investissements de 5.9 millions de dollars dans les technologies automobiles renouvelables aideront l’Ontario rural à connaître la prospérité

Cabinet du premier ministre

Le gouvernement McGuinty est en train de renforcer le secteur agroalimentaire de l'Ontario en investissant dans la recherche de pointe, ce qui permettra de trouver de nouveaux moyens d'utiliser les produits agricoles et forestiers dans le secteur automobile, d'annoncer aujourd'hui Dalton McGuinty, premier ministre de l'Ontario et ministre de la Recherche et l'Innovation. 

« C'est en investissant dans les technologies innovatrices que nous pourrons transformer des idées d'ici en emplois ici », de dire le premier ministre McGuinty. « Ces initiatives aideront à faire de l'Ontario un chef de file mondial dans la fabrication de produits d'origine biologique pour le secteur automobile et nous aideront aussi à protéger notre environnement pour les générations à venir. »  

Le gouvernement McGuinty investit plus de 5,9 millions de dollars dans l'Ontario BioCar Initiative, qui est un projet de recherche visant à transformer les récoltes de l'Ontario, telles que le blé, le maïs, les fèves de soya et la biomasse forestière, en des matériaux utiles pour l'industrie automobile. Le gouvernement investit également 255 000 $ dans l'Ontario BioAuto Council pour aider à commercialiser ces technologies émergentes de même que pour attirer des emplois et des investissements.

« Notre réussite dans ce domaine dépend de la vitesse et de la rentabilité avec laquelle nous parviendrons à faire en sorte que ces matériaux offrent les mêmes caractéristiques que les plastiques, les composites et les métaux existants », d'expliquer  monsieur Mohini Sain, qui dirigera le projet BioCar de l'université de Guelph, où il est professeur adjoint. « Cette recherche s'assurera que l'Ontario demeure à l'avant-garde dans ce secteur en émergence. »

« Nous allons nous assurer que l'Ontario soit en position de s'accaparer une partie importante de ce que l'on prévoit être un marché mondial des plastiques biologiques de 50 milliards de dollars d'ici l'an 2015, de dire Terry Daynard, directeur général de l'Ontario BioAuto Council.

« Les agriculteurs de l'Ontario comptent parmi les plus créatifs et les plus innovateurs au monde », de dire la ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Leona Dombrowsky. « C'est en encourageant la recherche biologique que nous pourrons aider les agriculteurs à découvrir de nouveaux marchés intéressants, à créer des emplois et à bâtir la prospérité dans nos communautés rurales. »

Investir dans une recherche et une commercialisation innovatrices est le plus récent exemple de la façon dont le gouvernement McGuinty travaille au nom des collectivités rurales pour renforcer l'économie de l'Ontario.

Parmi les autres initiatives, on compte :

  • L'investissement de plus de 910 millions de dollars à des programmes de stabilisation et de soutien du revenu agricole
  • La création du Fonds ontarien de développement de la production d'éthanol de 520 millions de dollars pour soutenir la construction d'usines d'éthanol qui créeront des occasions de réussir et des emplois dans les collectivités rurales
  • L'investissement de 188 millions de dollars par l'intermédiaire de l'initiative Transports-Action Ontario pour réparer et améliorer les routes et les ponts en Ontario rural
  • L'investissement de 40 millions de dollars par année dans la recherche et l'innovation agroalimentaires.

« Pour réussir dans l'économie actuelle, nous devons développer de nouvelles idées avant de les transformer en nouveaux produits et services intéressants que nous pourrons commercialiser dans le monde », de dire le premier ministre McGuinty. « C'est en investissant dans la recherche et l'innovation de même que dans les compétences et la connaissance de notre population que nous nous assurerons que l'Ontario demeure le lieu du mieux-vivre pour encore bien des années à venir. »

Partager

Sujets

Affaires et économie Régions rurales et du Nord