Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty honore les survivantes et les survivants de l'holocauste

Communiqué archivé

Le gouvernement McGuinty honore les survivantes et les survivants de l'holocauste

Cabinet du premier ministre

Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, s'est joint aujourd'hui à la Canadian Society for Yad Vashem pour honorer les victimes de l'holocauste, rendre hommage aux survivantes et aux survivants et inviter les Ontariennes et les Ontariens à promouvoir la compréhension au sein de leurs collectivités.

« Aujourd'hui, nous saluons ceux et celles qui ont survécu à un sombre chapitre de l'histoire de l'humanité pour ensuite mener une vie au service de leur famille et de leur communauté », a déclaré le premier ministre McGuinty. « Les personnes que nous honorons aujourd'hui ont  traversé des épreuves qu'aucun enfant ne devrait subir et vous avez fait preuve d'une bravoure hors du commun pour des jeunes de votre âge. »

Durant la cérémonie d'aujourd'hui, le premier ministre McGuinty était en compagnie du consul général d'Israël, Ya'acov Brosh, du ministre des Affaires civiques et de l'Immigration, Mike Colle, du ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, Monte Kwinter, et de membres de la communauté.

Yom ha-Shoah, le jour du souvenir de l'holocauste, a été établi en 1998 afin d'inscrire les leçons impérissables que nous devrions tirer de l'holocauste dans la mémoire des Ontariennes et des Ontariens et afin d'en honorer les survivantes et les survivants.

Dans le cadre de la cérémonie d'aujourd'hui, le premier ministre McGuinty a remis des parchemins à dix personnes qui ont survécu à l'holocauste, qui se sont bâti de nouvelles vies en Ontario et qui sont devenues des citoyennes et des citoyens exceptionnels de leur collectivité et de leur province.

« La présence de ces survivants et survivantes est une preuve de la force de la volonté humaine face à la dépravation », de dire monsieur Colle.  « Chaque récipiendaire a triomphé de traumatismes tant physiques qu'émotionnels. Nous sommes privilégiés d'être en leur compagnie aujourd'hui. »

« C'est en gardant en mémoire le courage des survivants et survivantes de l'holocauste et en entendant leurs histoires que nous trouvons la force et la volonté d'affirmer que le mal n'a pas de place dans notre société et que nous ne supporterons pas sa présence », de dire le premier ministre McGuinty.

Document d’information

Partager

Sujets

Arts et culture Domicile et communauté