Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les ontariens et ontariennes soulignent le 90e anniversaire de la victoire de la crête de Vimy

Communiqué archivé

Les ontariens et ontariennes soulignent le 90e anniversaire de la victoire de la crête de Vimy

Une cérémonie commémore le courage, la bravoure et les sacrifices de nos remarquables anciens combattants

Cabinet du premier ministre

Dalton McGuinty, premier ministre de l'Ontario, et l'honorable James K. Bartleman, lieutenant gouverneur de l'Ontario, se sont joints aux Ontariens et Ontariennes pour souligner le 90e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy.

« La dette que nous avons envers nos anciens combattants et nos soldats morts en service n'a d'égale que la fierté que nous avons envers eux », de dire monsieur Bartleman. « Nos soldats qui ont combattu à la crête de Vimy ont donné une meilleure visibilité à notre pays à l'échelle internationale, tout en aidant à remporter l'une des batailles les plus chaotiques et les plus horribles de la Première Guerre Mondiale. En ce jour mémorable, nous célébrons les sacrifices énormes de ces soldats qui nous ont permis de continuer à jouir quotidiennement de notre liberté et de notre qualité de vie actuelles.

« Bien souvent, nous croyons que les personnes qui changent l'histoire, qui créent les nations et qui remportent les batailles sont des rois, des généraux et des leaders », de dire le premier ministre McGuinty. « Vimy nous a démontré que le courage d'hommes ordinaires, venant de petits villages et d'humbles demeures, pouvaient changer le cours de l'histoire avec leurs milliers de gestes de bravoure.  »

Le lieutenant gouverneur et le premier ministre se sont joint aux anciens combattants, aux membres des Forces canadiennes, aux cadets de même qu'aux Ontariens et Ontariennes pour la cérémonie. Deux minutes de silence ont été observées et des gerbes de fleurs ont été déposées sur le monument. Une Promesse de se rappeler a également été récitée au cours de la cérémonie officielle.

« Il y a exactement 90 ans aujourd'hui, où après bien de la planification et des exercices, Sir Julian Byng, commandant du Corps d'armée canadien, a mené à l'aube l'assaut sur la crête de Vimy de 7 kilomètres et qui était fortement fortifiée », de dire le brigadier général, Guy Thibault, commandant de la Force opérationnelle centrale et du Secteur du Centre de la Force terrestre.

« Nous ne devons pas oublier le courage de ces soldats canadiens qui combattu avec vigueur sur la crête de Vimy, ce qui a permis de confirmer la place du Canada dans les chroniques de la Première Guerre mondiale. »

La conquête de la crête de Vimy est considérée comme l'un des plus grands triomphe du Canada au cours de la Première Guerre Mondiale, ce qui a contribué à une victoire des alliés et à répandre la paix en Europe de l'Ouest. Cela a aussi été une victoire déterminante qui a aidé à définir le Canada en tant que nation.

Près de 3 600 soldats canadiens ont fait le sacrifice de leur vie et plus de 7 000 ont été blessés au cours des quatre jours de combat. De nos jours, un monument national s'élève sur la crête de façon à rendre un hommage permanent à tous les Canadiens qui ont participé à cette bataille en France.

Le nouveau monument aux anciens combattants de l'Ontario est un mur de granite d'une longueur de 30 mètres sur lequel sont gravées des scènes de l'histoire militaire du Canada. Il est consacré à tous les braves hommes et femmes qui ont fait leur service avec courage en temps de guerre et de paix.

« Rappelons-nous ce que nos braves soldats ont accompli. Ils ont été magnifiques », de dire le premier ministre McGuinty. « Ne manquons pas de célébrer quelque chose que nous prenons trop souvent pour acquis, quelque chose qui nous a coûté si cher, soit notre paix et notre liberté. »

Partager

Sujets

Arts et culture