Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Création d'emplois grâce à l'écologisation

Communiqué archivé

Création d'emplois grâce à l'écologisation

Un fonds de 650 millions de dollars permettra de créer la prochaine génération de technologies vertes et de bons emplois bien rémunérés

Cabinet du premier ministre

Un nouveau fonds de 650 millions de dollars permettra d'appuyer la prochaine génération d'emplois bien rémunérés pour la population ontarienne grâce à l'établissement d'entreprises et de technologies propres et écologiques ici même en Ontario, a déclaré le premier ministre Dalton McGuinty.

« Il existe d'énormes possibilités dans ce domaine et, en Ontario, nous sommes résolument déterminés à les saisir, au profit de notre population et de notre économie », a affirmé M. McGuinty.

« Dans le monde entier, on est à la recherche de moyens novateurs d'économiser l'énergie et de lutter contre le réchauffement de la planète. On peut donc prévoir qu'un territoire réussira à attirer des milliers d'emplois dans le secteur de la recherche et de la mise au point de nouvelles solutions, et nous voulons que l'Ontario soit ce territoire. »

Le premier McGuinty a dévoilé le Fonds pour les emplois dans les secteurs émergents, qui sera doté de 650 millions de dollars afin d'appuyer les entreprises qui envisagent d'investir dans la mise au point de voitures et de carburants non polluants et de technologies et de produits propres, ici en Ontario.

Lorsqu'elles demanderont du soutien financier dans le cadre du fonds, les entreprises devront démontrer qu'elles ont les capacités suivantes :

  • Garantir de bons emplois pour les Ontariennes et Ontariens.
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • Contribuer à faire en sorte que l'Ontario devienne un chef de file international dans ce marché émergent.
  • Miser sur les connaissances spécialisées dans les domaines où l'Ontario possède une base solide en recherche et en commercialisation, ou acquérir de nouveaux savoir-faire.
  • Créer des synergies entre les chercheurs, les gens d'affaires et les entrepreneurs.

Le fonds s'inspirera de la Stratégie ontarienne d'investissement dans l'industrie automobile dotée de 500 millions de dollars, qui a réussi à exercer un effet d'entraînement et à favoriser de nouveaux investissements totalisant plus 7 milliards de dollars dans le secteur automobile de notre province depuis les quatre dernières années.

« Cette approche a fait ses preuves : nous savons que nous pouvons attirer les investissements, créer et conserver de bons emplois à temps plein, en travaillant de concert avec les entreprises à la recherche des endroits les plus dynamiques et novateurs en Amérique du Nord », a indiqué M. McGuinty.

« Ce qui est nouveau, c'est la constitution d'un fonds consacré de façon spéciale à la mise au point et à la fabrication de technologies et de produits écologiques dans l'ensemble des secteurs. Il s'en trouve pour dire qu'il faut choisir entre une économie vigoureuse et un environnement propre. Pour notre part, nous avons compris que dans le monde d'aujourd'hui, il faut écologiser son économie pour en favoriser la croissance. »

« Notre capacité d'innovation est un élément essentiel de la prospérité économique de l'Ontario, soutient Sandra Pupatello, ministre du Développement économique et du Commerce. Le gouvernement McGuinty s'est engagé à aider les industries de la province à fabriquer pour leur clientèle des produits de haute qualité et respectueux de l'environnement et à créer pour leurs employés la prochaine génération d'emplois exigeant des compétences élevées. »

« Il faut que ce qui est bon pour les affaires le soit également pour l'environnement, a dit Bill White, président de DuPont Canada. Le centre de recherche-développement DuPont à Kingston illustre la manière dont les entreprises offrent des emplois de qualité dans la mise au point de produits de la nouvelle technologie écologique tels des biocarburants et des polymères fabriqués à partir de maïs et d'autres ressources renouvelables, qui permettent à nos clients canadiens et internationaux du secteur manufacturier de créer des emplois de qualité. »

« Nous percevons comme très prometteur pour notre industrie le défi que nous lance le gouvernement de concevoir des véhicules à faibles émissions, efficients et à la fine pointe du progrès, a déclaré Arturo Elias, président de GM Canada. C'est le genre de partenariat positif qui peut accélérer la recherche sur les technologies écologiques dans le secteur de l'automobile, tout en nous assurant que nous resterons au premier rang des territoires pour ce qui est des investissements, de l'emploi et de la croissance future. »

« Ce fonds démontre que le gouvernement McGuinty est sérieux dans ses objectifs d'attirer et de conserver des emplois manufacturiers en Ontario, a ajouté Buzz Hargrove, président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses de l'automobile.

Il servira aussi de modèle illustrant la manière dont les gouvernements peuvent travailler en collaboration avec les entreprises et les syndicats pour veiller à ce que notre main-d'oeuvre hautement qualifiée reste dans la province pour les années à venir. »

« Nous avons des industries qui comptent parmi les plus productives et les plus novatrices au monde, nos scientifiques font partie des meilleurs et des plus brillants et nos travailleurs sont les mieux formés et les plus instruits sur le continent, a conclu le premier ministre McGuinty. Le monde entier est à la recherche de solutions. En Ontario, nous avons les ressources humaines et le savoir-faire pour leur fournir des solutions. Et ce fonds contribuera à la réalisation de cet objectif, à créer des emplois et à attirer des investissements. »

Document d’information

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux